Avis client

robert-ch. Châteauneuf les Martigues
Actif depuis le 08 juillet 2006
Dernier avis le 19 juillet 2007
10 avis rédigés
5/5 évaluation moyenne
15 notes utiles

Note générale
Super !
é-xé-lan! Je me range aux côtés de l'internaute précédent (celui du 16 juillet). Rien à ajouter, rien à retrancher. Et la cerise sur le bonheur, c'est quand TF1 a la bonne idée d'enchaîner 3 épisodes de Dr House derrière 3 épisodes des Experts à Las Végas. Manque qu'un Colombo et pour le coup le temps s'arrête chaque mercredi.
Note générale
Super !
é-xé-lan! Je me range aux côtés de l'internaute précédent (celui du 16 juillet). Rien à ajouter, rien à retrancher. Et la cerise sur le bonheur, c'est quand TF1 a la bonne idée d'enchaîner 3 épisodes de Dr House derrière 3 épisodes des Experts à Las Végas. Manque qu'un Colombo et pour le coup le temps s'arrête chaque mercredi.
Note générale
Moyen
Bof! Déçu. J'ai lu et adoré le roman comme tous ceux de F.VARGAS (voir mon avis du 8 juillet 2006 sur le site), mais là j'avoue avoir été déçu. La mise en scène est proprette, très franco-française, et José Garcia n'avait rien à y faire. Excellent dans "La vérité si je mens I et II", il n'est en aucune façon démonstratif du personnage d'Adamsberg que je verrais plutôt dans le style Hugh Lorie de Dr HOUSE (oui mais là on touche à la cours des grands...)Vincent Lindon eut été mieux pressenti, M. Serrault cabotine et l'intrigue est un peu baclée sans que les personnages, leur truculence ou leurs travers retiennent vraiment notre plaisir pour créer de la mémoire. Désolé pour R. Wargnier, mais pour le prochain, je propose à Fred Vargas de se rapprocher des studios américains...car j'espère que "l'homme aux cercles bleus", "un peu plus loin sur la droite", et les autres auront aussi leur adaptation au cinéma. A bientôt Fred.
MASH
MASH Super !
Note générale
Super !
Du Cinéma comme on aime en voir et en revoir Sauf les Q coincés de l'époque, personne ne s'y est trompé: un vent de fraicheur a soufflé sur les States en 1970 avec ce film, à l'instar de l'épopée du Rock dans les années 50 (Mac Carthisme en 50 et guerre du Vietnam en 70, l'histoire se répèterait-elle...). Cela étant, les spécialistes en Oscars et en Palme d'Or ont tout dit et bien dit. La preuve que MASH est un monument du 7è Art, c'est que Cannes commémore ses anniversaires en 0 ou en 5 avec une quasi rediffusion TV. Amateurs de dérision, le détour par MASH est obligatoire. Et surtout si c'est une 1ère vision, préférez la version sous-titrée en français, pour une fois que le doublage participe du plaisir...
Note générale
Super !
"Si l'écho de leur voix faiblit, nous périront". B.BRECHT Merci Bernard de Rambouillet. En une ligne vous avez résumé le sentiment général. On les appela dès lors des Résistants et ce "R" majuscule et anonyme vaut toutes les "rosettes" et autres médailles parfois trop ostensibles. D'aucuns les traiteraient de "terroristes" aujourd'hui, à l'instar de l'Occupant Nazi et des Collabo. de l'époque. Autres temps, autres termes, autres significations mais le fond reste la lutte pour la Liberté.
Note générale
Super !
Dersou OUZALA devrait figurer dans toute les " DVDthèques " idéales Qu'elle est émouvante l'histoire de cet homme qui finit par s'identifier à sa Sibérie, à sa forêt à tel point que... mais, chut! ne pas dévoiler la fin de cet admirable poème à la gloire de l'homme et de la nature. Et surtout, surtout, voir ce film en VO (ST à la rigueur). Merci A.KUROSAWA.
Note générale
Super !
Dersou OUZALA devrait figurer dans toute les " DVDthèques " idéales Qu'elle est émouvante l'histoire de cet homme qui finit par s'identifier à sa Sibérie, à sa forêt à tel point que... mais, chut! ne pas dévoiler la fin de cet admirable poème à la gloire de l'homme et de la nature. Et surtout, surtout, voir ce film en VO (ST à la rigueur). Merci A.KUROSAWA.
Note générale
Super !
Les experts à Las Végas ? Une Amérique plutôt européenne. Le meilleur de la triple série (Las Végas, Miami et NY). Une autre vision des States. Assez conventionnel, mais très consensuel (les deux vont peut-être ensemble après tout...). Voilà pour le côté philosophique. Côté réalisation, découpage, montage et techniques employées, ça c'est le cinéma américain digne des John FORD, Billy WILDER, S. KUBRICK et les autres qui se reconnaîtront...Et qu'aucun cinéaste autre qu'américain n'égalera JAMAIS! TF1 a bien essayé 1 ou 2 épisodes de ce type d'enquête. J'avais beaucoup apprécié, je le leur avais écrit, mais la production n'a pas fait le poids semble-t-il. Alors en attendant les saisons suivantes, on se repasse le must des anciennes avec la meilleure des 3 équipes: celle de LAS VEGAS. Et, Marg HELGENBERGER, Hmmm... Quel plaisir, quel bonheur!...
Note générale
Super !
Du pur Vargas avec juste ce qu'il faut d'ésotérisme pour ceux qui souhaite intégrer sa communauté. En dix productions, Fred Vargas a su imposer son style et ses personnages. Adamsberg, c'est un peu notre Colombo (on aime ou pas)et les caractères de ses équipiers sont si fouillés qu'on a envie de devenir flic rien que pour bosser dans cette brigade. Les "rom-pol" de Fred Vargas, c'est un double événement. D'abord parce qu'ils sont rares (1987/2006) et ensuite parce que l'apnée est très (trop?) longue entre deux. Vite, à quand le prochain? "Dans les bois éternels" fait partie de ce que j'appellerai cette littérature "terroir" dont les affaires qui y sont traitées transcendent même dans leur noirceur le "bla-bla-bla" de bien des oeuvres. Humbert ECO et son "Nom de la rose", Dan BROWN et son "Da Vinci Code" n'ont dorénavant qu'à bien se tenir et Maupassant n'est peut-être plus le nouvelliste incontournable...