Avis client

michel c.
Actif depuis le 18 juillet 2005
Dernier avis le 12 juin 2019
180 avis rédigés
4.5/5 évaluation moyenne
852 notes utiles

Note générale
Bien
source s'infos importantes Le génocide des Tsiganes est loin d'avoir connu la publicité de celui des Juifs. En cause : les Juifs sont un peuple de longue tradition écrite, les Tsiganes n'ont longtemps connu que des traditions orales, donc la prise en charge de la mémoire de leurs génocides respectifs n'a pas connu le même destin. Ce livre permet d'avoir une idée bien plus précise du sort qui fut fait par les nazis aux Tsiganes.
Note générale
Bien
Intelligent Les principaux termes en usage dans le jargon politico-médiatique méthodiquement décortiqués. Pour qui en aurait assez qu'on tente de lui faire avaler des couleuvres à chaque fois qu'il écoute des infos, ou bien à l'occasion de campagnes électorales.
La Tour abolie
La Tour abolie Super !
Note générale
Super !
A faire lire Gérard Mordillat est un de nos meilleurs écrivains conscient du rôle démystificateur que l'écrivain peut jouer dans un monde qui s'adonne massivement à l'illusoire.
Note générale
Super !
Excellent bouquin D'une clarté et d'une précision exemplaires, la marque d'une grande savante qui a su être en même temps une grande pédagogue. Lisible par n'importe qui.
Note générale
Super !
Un beau cadeau à faire ! Quelle belle idée on a eu là chez Seghers ! magnifique coffret que j'ai offert à chacun de mes trois grands enfants à Noël. Au plan symbolique comme au plan esthétique c'est une merveille. Mais l'éditeur-poète Seghers, le poète Eluard et le peintre Léger ne partagèrent-ils pas une même volonté, un même engagement, un même destin dans les années sombres de l'occupation nazie ? Un texte que l'on devrait faire apprendre à tous les enfants dans nos écoles, comme je l'ai appris moi-même il y a environ 55 ans... Un poème que l'on récitait alors avec foi autour de moi en milieu ouvrier à St Ouen et à St Denis. L'on peut toujours contempler les fresques qu'il a inspirées à F. Léger à Ivry sur Seine.
Note générale
Super !
A lire absolument C'est simple sans être simpliste clair et très intelligent, fortement documenté, très pédagogique... De quoi remettre les idées en place à tous ceux qui se sont laissés intoxiquer par la doxa néolibérale !
Note générale
Super !
Le meilleur Fidélité absolue au meilleur antivirus...
Note générale
Super !
Quelle lucidité ! quelle culture ! D'une intelligence inouïe. A lire à tout prix.
Paroles
Paroles Super !
Note générale
Super !
Grand poète ! Avec René Char et Yves Bonnefoy un de nos grands poètes du XXe s. Je ne puis toujours pas lire Barbara sans être étreint par une énorme émotion... Bien que je l'aie lu pour la première fois il y a quelque 60 ans ! Et si l'on ajoute la voix de Montand, alors...!
Note générale
Bien
Révélateur et utile Bien que la naïveté de l'auteur soit pour moi souvent déconcertante, le livre a le mérite de porter une parole de sincérité - c'est devenu si rare ! Néanmoins, malgré ses déconvenues, je ne suis pas sûr que P. Jacquemain soit sorti totalement du monde de l'illusion : son propos demeure empreint de "religiosité" politique (fréquence extrême de la notion de "convictions") et est marqué par l'affectivité. Par ailleurs il ne s'est pas encore débarrassé de certains faux-concepts bureaucratiques comme ces "éléments de langage" qu'il ressasse à l'envi : concept vide par excellence... Il faudrait qu'il se mette à l'étude de la sémiologie, en commençant par relire ou lire Roland Barthes par exemple. Cependant ce genre d'écrit est très éclairant : à lire.
Note générale
Super !
Démystificateur A ma connaissance le seul ouvrage traitant de cet aspect peu glorieux, sinon ignoble, de la Libération. On a écrit sur les massacres perpétrés en Algérie dès le 8 mai 1945 (Sétif, Guelma...), mais pas sur la solde en plomb que reçurent nos libérateurs sénégalais dès avant la victoire alliée de la part de leurs présumés "frères d'armes". Voici un "oubli" réparé grâce à Anne Cousin. A noter que la petite commune de Trévé dans les Côtes d'Armor, alors Côtes du Nord, rend hommage annuellement aux tirailleurs africains qu'on y avait internés histoire de "blanchir" les troupes libératrices françaises sur ordre du commandement américain - l'armée US pratiquant elle-même une rigoureuse ségrégation : pas de GI's "blacks" le 6 juin 44 sur les plages de Normandie...
Note générale
Super !
D'expérience Suite à un AVC en 2001 j'ai été soumis durant 15 ans à un protocole médicamenteux dans lequel figurait la pravastatine. Pourquoi une statine ? Parce que c'est le protocole dans un cas comme le mien alors que le cholestérol n'était pas du tout responsable de mon accident. Résultat : une perturbation grave de mes métabolismes, une rhabdomyolyse (une destruction des muscles) et l'apparition d'un diabète. J'ai été alerté par un de mes amis ex-cadre à la SS qui m'a envoyé vers l'ouvrage de M. de Lorgeril. Tout concorde : les crampes, les tendinites, les douleurs articulaires, les troubles du sommeil, l'apparition dans mes analyses sanguines de créatine, d'un taux excessif de potassium, de l'acide urique, symptômes de destruction musculaire ; mon médecin n'a rien vu... J'ai donc cessé de prendre de la statine de mon propre chef. Résultat : une disparition rapide des symptômes sus-désignés, et même d'un gonflement de la prostate qu'on mettait sur le compte de "l'âge" ! L'âge comme explication ça revient souvent dans le discours de médecins qui ne savent pas lire une symptomatique, donc pas diagnostiquer.. ; savoir diagnostiquer : la première qualité d'un médecin selon moi. Bref, les statines sont des poisons et le rapport bénéfice/risque est complètement en leur défaveur. Refusez donc tout traitement incluant ces poisons et lisez le docteur de Lorgeril... en urgence !
Note générale
Super !
Démystification Je suis d'autant plus en accord avec Françoise Morvan que le breton est la première langue que j'ai parlée. Une langue néo-celtique très pénétrée par le lexique d'origine romane... La "langue" qu'on dit aujourd'hui enseigner et qu'on parle à la télé m'est presque étrangère tant elle diffère du dialecte cornouaillais qu'on m'avait appris jadis... D'autant qu'elle a perdu en passant par l'appareil phonatoire des locuteurs télévisuels, ses accents toniques et sa scansion spécifique ! bref, on a gommé ses aspérités et ses rythmes... Ce n'est plus une langue vivante mais une relique linguistique ! du folklore ! c'est-à-dire ce qui, reste quand une culture disparaît... La langue bretonne appartenait à des couches sociales qui ont à peu près disparu : les petits paysans, les artisans villageois et les artisans pêcheurs ; et elle s'éteint avec eux. Ce qui est appris dans les diwans et dans d'autres structures scolaires n'est qu'un ersatz des dialectes disparus. Mais ce qui est vrai pour le breton l'est aussi pour "le" corse (le dialecte cortenais en réalité) par exemple, et pour la plupart des langues régionales
Note générale
Super !
Mises au point Une lecture qui renvoie dans les limbes de la pensée le Fides et Ratio du déplorable Jean Paul II. Les présumés scientifiques ont tout intérêt à lire FUSSMAN...
Note générale
Super !
Génial... Si l'on veut comprendre quelque chose à ce qui nous a faits, alors il faut lire Le Goff. Dommage qu'il nous ait quittés récemment...
Les Celtes
Les Celtes Super !
Note générale
Super !
A lire A lire pour éviter de sombrer dans les délires... éventuellement racistes...
Note générale
Super !
Passionnant Des mises au point essentielles en ce qui concerne notre espèce. Eminemment intelligent. A lire absolument.
Note générale
Bien
Drôle et intéressant Marie Muzard, passionnée de primatologie, a bien observé nos primates dirigeants ! En dépit de simplifications inévitables elle voit somme toute assez juste. Une approche humoristique intéressante de notre cousinage...
Note générale
Super !
Enfin ! Il était temps qu'un médecin ait la lucidité et le courage de dénoncer le scandale des statines ! Je suis victime moi-même d'une intoxication de longue durée par ces poisons, à laquelle j'ai mis fin après l'apparition d'un diabètes 2 qui leur est imputable. Autres dégâts : destruction des muscles (rabdomyolyse) dont les symptômes sont des douleurs musculaires et articulaires, des tendinites, des crampes hors tout effort, la présence dans le sang de créatine et d'un excès de potassium ; atteintes sexuelles, insuffisance rénale, et j'en passe... Censées prévenir les dépôts de cholestérol, les statines empoisonnent lentement, sournoisement, et mènent à la mort plus sûrement que le cholestérol ! En réalité elles ne protègent pas, mais elles tuent ! Depuis que j'ai mis fin à l'ingestion du poison, la plupart de mes symptômes ont disparu ; reste le diabète pour lequel je suis soigné et qui n'aurait pas dû apparaître : tout bénef pour les industriels de la pharmaco-chimie...
Camille Berthollet
Camille Super !
Note générale
Super !
Admiration Quelle chance nous avons de compter parmi nos "jeunes" des Camille Berhollet - sans oublier sa sœur Julie ! À la voir et à l'écouter jouer on retrouve de l'optimisme, et de l'espoir. Talent, simplicité, absence de toute suffisance, juste le plaisir de jouer, et de bien jouer, de jouer merveilleusement bien... Tout ça sur fond de charme et de beauté. Oui, décidément, la France qui fait de moins en moins pour la culture et notamment pour la musique, a bien de la chance ! Camille et Julie sont des sortes de miracles dans notre société tellement délétère sous bien des angles... Bravo mademoiselle, bravo à vos parents.