Avis client

alain cokkinos
Actif depuis le 17 juillet 2016
Dernier avis le 17 octobre 2016
2 avis rédigés
4.5/5 évaluation moyenne
3 notes utiles

Ex machina DVD
Ex machina DVD Super !
Note générale
Super !
Très bien fait. Dans ce genre, c' est pour moi le meilleur, que j' ai pu visionner. alain
Note générale
Bien
Docu/fiction le mérite de réhabiliter ce formidable grimpeur qu' étais Anatoli Boukreef. Il atout fait pour sauver des vies sur l' Everest, comme il a vainement essayer de sauvr Peter Metzger, et Reimar Joswig en 93 sur le K2. ( Il faut etre attentf pour réaliser que le retard de la pose des cordes fixes sur le ressaut Hillary, est due au remorquage de la journaliste américaine.) Au cinema, il faut bien montrer des visages, à ces altitudes supposées, les peaux exposés auraient été brulées, et compte tenu de leur "protection" et du temps passé sans lunettes, ils auraient été tous aveugles. "Par beau temps, ma petite soeur navigue", le temps est l' élément principal de ces ascensions. les conditios d' évolution viennent derrière,: épaisseur de la neige, neige croutée ou non, adhérence des crampons sur la glace... En troupe nombreuse, la chute dans une crevasse, est rarement sérieuse. Les avalanches et les chutes de séracs sont les plus dangereux. Interressant également sur le fait que le sommet, c' est comme le 300m sur le 400. Si on a pas su garder du jus, la descente est fatale. (Comme un coureur de 400m, qui bourré d' acide llactique, peut zigzaguer sans controle sur le dernier 100m). La critique d' Anatoli de Krarahauer ( into thin air) est stupide, et démontre une expérience de ""touriste" d' expédition. Les cordes fixes peuvent lacher, les détendeur peuvent geler, l' oxygène peut manquer. "Faire l' Everest dans ces conditions, cela équivaut à prétendre faire une traversée de la Manche, à la nage,avec une bouée gonflable, alors que l' on ne sait pas nager. Il vaut mieux qu' il n' y ait pas de crevaison...si le bateau suiveur est à plus de 100m. C' est également le moins mauvais des films d' expéditions produit par Hollywood. Il sort des caricatures que sont" Vertical Limits" ou "Everest ultime limit", et aurait pu faire un bon film sur les expéditions touristiques. Une fois encore, les sherpas, et pes seulement les Sirdars, sont laissé dans l' ombre. Savoir renoncer et ne pas nuire à autrui... alain cokkinos