Les enfants de Poséidons - Tome 1 : Les Enfants de Poséidon, T1 : La Terre bleue de nos souvenirs

Voir aussi Les enfants de Poséidons Alastair Reynolds (Auteur) Paru le 26 août 2016 Roman (Poche) en français
4 3 avis
    Les enfants de PoséidonsLes Enfants de Poséidon, T1 : La Terre bleue de nos souvenirs_0
    Les enfants de PoséidonsLes Enfants de Poséidon, T1 : La Terre bleue de nos souvenirs
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Date de parution 26.08.2016
      Editeur Milady
      Collection Science-fiction
      Format 11cm x 17cm
      Nombre de pages 768

      Voir toutes les caractéristiques

    • XXIIe siècle. Le Mécanisme sait tout. Où vous êtes, à quoi vous pensez. Geoffrey et Sunday Akinya savent que garder un secret peut s'avérer dangereux. Leur famille a profité de l'essor économique de l'Afrique. Eux l'ont rejeté en bloc. Geoffrey travaille sur l'intelligence animale au Kilimandjaro et Sunday mène une carrière artistique sur la Lune, hors de portée du Mécanisme. Mais en mourant, leur grand-mère laisse un secret qui va les lancer dans une course désespérée. sous l'oil impassible du Mécanisme.

    Remise de 10 % livres

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    fnacpro.com

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    • Satisfait
      ou remboursé
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    1 Offre Spéciale Les Enfants de Poséidon, T1 : La Terre bleue de nos souvenirs

    Remise de 10 % livres

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    LE MOT DE L'ÉDITEUR Les Enfants de Poséidon, T1 : La Terre bleue de nos souvenirs

    XXIIe siècle. Le Mécanisme sait tout. Où vous êtes, à quoi vous pensez. Geoffrey et Sunday Akinya savent que garder un secret peut s'avérer dangereux. Leur famille a profité de l'essor économique de l'Afrique. Eux l'ont rejeté en bloc. Geoffrey travaille sur l'intelligence animale au Kilimandjaro et Sunday mène une carrière artistique sur la Lune, hors de portée du Mécanisme. Mais en mourant, leur grand-mère laisse un secret qui va les lancer dans une course désespérée. sous l'oil impassible du Mécanisme.

    Caractéristiques détailléesLes Enfants de Poséidon, T1 : La Terre bleue de nos souvenirs

    • Auteur Alastair Reynolds
    • Editeur Milady
    • Date de parution 26.08.2016
    • Collection Science-fiction
    • Format 11cm x 17cm
    • Poids 0.3980kg
    • EAN 978-2811217754
    • ISBN 2811217754
    • Nombre de pages 768
    • Format 11,00 x 17,80 cm
    • Poids du produit 0.39 Kg

    AUTRES ŒUVRES Autour de Alastair Reynolds

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Alastair Reynolds

    Avis clients Les Enfants de Poséidon, T1 : La Terre bleue de nos souvenirs

    4/5
    • 1
      0
    • 2
      0
    • 3
      1
    • 4
      1
    • 5
      1
    5 Du pur Reynolds Posté le 10 janv. 2017

    Histoire qui se déroule dans un futur proche, beaucoup d'idées, hâte de lire le second tome dès qu'il sort en poche!


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    4 Pure science fiction Posté le 22 sept. 2016

    Science fiction pur jus à base de d'ingegnerie génétique et de conquête spatiale


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    3 La mise en place un peu longuette d’une nouvelle trilogie. Posté le 16 juin 2016

    Ecrit sous la forme d’une chasse au trésor spatiale, ce 1er tome d’une nouvelle trilogie manque, à mon sens, de punch et d’impact. Surtout de la part d’Alastair Reynolds que j’ai connu plus percutant. Le style d’écriture est plus classique que d’habitude et l’histoire met du temps à décoller. Le 1er tier du livre est assez mou. Attention : ce n’est pas un mauvais livre, loin de là. L’histoire est très intéressante et très bien menée. Les 2 personnages principaux, bien que frère et sœur, sont assez antagonistes dans leur façon de vivre. Sunday est plus débrouillarde que Geoffrey qui lui, fait preuve d’une grande naïveté tout au long de l’aventure. L’auteur décrit un futur très plausible avec ce qu’il faut de technologie, de mystère et de voyage spatial. Au final : un très bon 1er tome pour une nouvelle trilogie, certe un peu mou du genou mais qui a le mérite d’installer un univers, des personnages et une intrigue que l’on devraient retrouver dans le suite. Et qui a aussi le mérite de faire revenir Alastair Reynolds sur le devant de la scène après un « Janus » de triste mémoire. Ma note : 15/20


    Cet avis vous a-t-il été utile ?