Mythologies américaines

Dany Laferrière (Auteur) Charles Dantzig (Préface) Romans - préface de Charles Dantzig Paru le 6 janvier 2016 Roman (broché) en français
4 1 avis
    • Mythologies américaines_0
    Mythologies américaines
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Date de parution 06.01.2016
      Editeur Grasset
      Collection Litterature Francaise
      Format 15cm x 22cm
      Nombre de pages 560

      Voir toutes les caractéristiques

    • Ce volume rassemble les premiers romans de Dany Laferrière (Comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer (1985), Cette grenade dans la main du jeune Nègre est-elle une arme ou un fruit ? (1993), Fête chez Hoki, (1987) et un inédit : Truman Capote au Park Hotel). Ils constituent ce qu'il appelle sa « mythologie américaine ».
      Nous suivons notre jeune auteur au Canada puis aux Etats-Unis. Il rêve, se rêve, rêve aux grands écrivains qu'il aime et rêve de devenir écrivain. Comme l'écrit Charles Dantzig dans sa préface :...
      Voir la suite

    Remise de 10 %

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    fnacpro.com

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    • 37.- 33.30

      En magasin

      Retrait gratuit

      Voir la disponibilité en magasin

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    1 Offre Spéciale Mythologies américaines

    Remise de 10 %

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    LE MOT DE L'ÉDITEUR Mythologies américaines

    Ce volume rassemble les premiers romans de Dany Laferrière (Comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer (1985), Cette grenade dans la main du jeune Nègre est-elle une arme ou un fruit ? (1993), Fête chez Hoki, (1987) et un inédit : Truman Capote au Park Hotel). Ils constituent ce qu'il appelle sa « mythologie américaine ».
    Nous suivons notre jeune auteur au Canada puis aux Etats-Unis. Il rêve, se rêve, rêve aux grands écrivains qu'il aime et rêve de devenir écrivain. Comme l'écrit Charles Dantzig dans sa préface : « Peut-être veut-on être écrivain avant de vouloir écrire de la littérature. Elle nous piège ensuite. » Et le jeune rêveur qui dit qu'il ne fait rien à part discuter avec un copain et draguer des filles en se demandant avec ironie ce que c'est que la « confrontation Blanche/Nègre » passe en réalité son temps à écrire et le voici écrivain. Et dès ces premiers livres, on retrouve le Laferrière de L'Enigme du retour et de Je suis un écrivain japonais : l'homme qui joue des clichés pour mieux les contourner, le faux désinvolte qui construit patiemment une ouvre, l'humoriste qui dit des choses graves, et puis, surtout, le styliste souple et envoûtant, le romancier qui a inventé son propre genre de roman. « Ceci n'est pas un roman. Je le dis en pensant à Magritte dessinant une pipe et écrivant en légende : Ceci n'est pas une pipe. J'écris ce livre avec des notes prises sur le vif, un peu partout en Amérique du Nord. »

    Dany Laferrière est né à Port-au-Prince en 1953. Lauréat du prix Médicis en 2009 avec L'Enigme du retour (Grasset, 2009), il est devenu, en 2013, le premier auteur Québécois de naissance haïtienne à être élu à l'Académie française.

    Caractéristiques détailléesMythologies américaines

    AUTRES ŒUVRES Autour de Dany Laferrière

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Dany Laferrière

    Avis clients Mythologies américaines

    4/5
    • 1
      0
    • 2
      0
    • 3
      0
    • 4
      1
    • 5
      0
    4 Chronique humanitaire Posté le 05 mai 2016

    09.05.16 MYTHOLOGIES AMERICAINES *** DANY LAFERRIERE Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer ! Ce jeune écrivain-noir-sans le sou nous raconte sa vie en Amérique : Quel programme… Truculent, succulent, parfois poétique. Puis il nous fait traverser avec « sa » philosophie, une Amérique sans limite et raciste, les blancs sont politiciens ou dévots. Il fait le portrait d’un monde –humain- dans toute son affreuse réalité…


    Cet avis vous a-t-il été utile ?