Arrête ton cinéma (C'est le métier qui rentre)

Sylvie Testud (Auteur) Paru le 27 mai 2015 Roman (Poche) en français
5 1 avis
    Arrête ton cinéma (C'est le métier qui rentre)_0
    Arrête ton cinéma (C'est le métier qui rentre)
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Date de parution 27.05.2015
      Editeur Lgf
      Collection Littérature
      Format 11cm x 17cm
      Nombre de pages 264

      Voir toutes les caractéristiques

    • Sybille croit aux histoires qui finissent bien. Elle a beau savoir de quelle manière est morte Jeanne d'Arc, quand elle regarde un des films qui lui ont été consacrés, Sybille ne peut s'empêcher d'espérer qu'un pompier vienne la tirer d'affaire. Alors comment imaginer que la réalisation de son propre long métrage va virer au film catastrophe ? Producteurs qui écrivent les scénarios, actrices qui entrent en résistance, agents hystériques, financiers qui ne financent pas. Mais tout va s'arranger, c’est certain. Son... Voir la suite

    Remise de 10 % livres

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    fnacpro.com

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    • 11.20 10.05

      En magasin

      Retrait gratuit

      Voir la disponibilité en magasin

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    1 Offre Spéciale Arrête ton cinéma (C'est le métier qui rentre)

    Remise de 10 % livres

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    LE MOT DE L'ÉDITEUR Arrête ton cinéma (C'est le métier qui rentre)

    Sybille croit aux histoires qui finissent bien. Elle a beau savoir de quelle manière est morte Jeanne d'Arc, quand elle regarde un des films qui lui ont été consacrés, Sybille ne peut s'empêcher d'espérer qu'un pompier vienne la tirer d'affaire. Alors comment imaginer que la réalisation de son propre long métrage va virer au film catastrophe ? Producteurs qui écrivent les scénarios, actrices qui entrent en résistance, agents hystériques, financiers qui ne financent pas. Mais tout va s'arranger, c’est certain. Son enthousiasme aveugle lui donne des ailes. Celles du pigeon que l'on plume ou celles du dindon de la farce ?

    Calamity Testud a dégainé un stylo de gros calibre pour flinguer la grande famille du cinéma. On en apprend beaucoup sur ce milieu opaque où il faut savoir traverser bien des cauchemars pour pouvoir offrir du rêve aux gens. Alain Spira, Paris Match.

    Un pavé dans la mare du cinéma. Didier Jacob, Le Nouvel Observateur.

    Caractéristiques détailléesArrête ton cinéma (C'est le métier qui rentre)

    • Auteur Sylvie Testud
    • Editeur Lgf
    • Date de parution 27.05.2015
    • Collection Littérature
    • Format 11cm x 17cm
    • Poids 0.1440kg
    • EAN 978-2253161943
    • ISBN 2253161942
    • Nombre de pages 264
    • Format 11,00 x 17,80 x 1,20 cm
    • Poids du produit 0.14 Kg

    AUTRES ŒUVRES Autour de Sylvie Testud

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Sylvie Testud

    Avis clients Arrête ton cinéma (C'est le métier qui rentre)

    5/5
    • 1
      0
    • 2
      0
    • 3
      0
    • 4
      0
    • 5
      1
    5 Une belle lecture Posté le 16 août 2017

    Ce que j'en pense: Je ne vous cacherai pas que j'étais très excitée à l'idée de lire ce roman. J'adore Sylvie Testud et j'avais été séduite par son précédent roman. Je me suis donc lancée les yeux fermés dans le lecture de C'est le métier qui rentre. Dans ce livre, nous découvrons Sybille, une actrice/ scénariste qui a écrit un film et s'apprête à le réaliser. Elle travaille avec des producteurs qui sont assimilables à des tortionnaires. Le lecteur suit donc toute la fabrication du film ainsi que les mésaventures de Sybille (je crois que l'on peut comparer cela à un chemin de croix). L'intrigue générale est vraiment sympa et drôle. J'ai trouvé l'histoire divertissante. Sybille traverse des galères pas possible et doit jongler entre plusieurs fortes personnalités, elle qui est si gentille (et naïve). J'ai apprécié découvrir l'envers du décor. J'ai beaucoup appris sur le monde du cinéma et les dessous de la fabrication des films, tout cela dans une drôle d'ambiance. Même si l'intrigue est sympa, je trouve que le point fort de ce roman réside dans ses personnages. Sybille est un actrice et une scénariste qui paraît complètement en décalage avec ce monde cruel. Elle est naïve et très influençable. Je l'ai trouvé drôle et attachante. Le duo de producteurs est stéréotypé au possible. Blaise est un espèce de vieux beau infect et sûr de son pouvoir et de son influence. Gundrund quant à elle est une hystérique faux cul. Bref, avec ces deux là, vous vous doutez bien qu'écrire un film ne va pas être de tout repos pour Sybille. Ces clichés poussés à outrance donne un côté un peu barré au roman. J'ai beaucoup aimé le style d'écriture de Sylvie Testud. C'est simple et efficace. J'aime l'humour de cette auteure et le début du roman est juste magique et donne le ton. Je ne résiste pas à vous le citer: "Le Titanic, le vol 93 du 11-Septembre, le bûcher de Jeanne d’Arc, et tellement de drames dont on a tiré tant de films. Alors que les lumières s’éteignent, on le sait d’avance : ça finira mal. C’est de notoriété publique, c’est écrit dans les journaux. Eh bien moi, à chacun de ces films, tirés d’histoires vraies, assise dans mon fauteuil, j’ai espéré une fin heureuse. J’ai croisé les doigts pour Leonardo DiCaprio, accroché à son bout de bois, par –20° en Arctique. J’ai prié pour que le Boeing 757 ne s’écrase pas avec tous ses passagers dedans, alors qu’ils tentaient d’épargner le Capitole, il me semble même que j’ai attendu l’arrivée des pompiers pour sauver Jeanne d’Arc… Avec une telle volonté d’ignorer ce que tout le monde tient pour la réalité, il ne fallait pas non plus espérer que ça ne se passe pas de la même façon dans ma propre vie." Bref: Une belle lecture.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?