On ne voyait que le bonheur

Grégoire Delacourt (Auteur) Paru le 20 août 2014 Roman (broché) en français
4 21 avis
    • On ne voyait que le bonheur_0
    On ne voyait que le bonheur
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Date de parution 20.08.2014
      Editeur Lattes
      Collection Littérature française
      Format 13cm x 20cm
      Nombre de pages 360

      Voir toutes les caractéristiques

    • « Une vie, et j’étais bien placé pour le savoir, vaut entre trente et quarante mille euros.
      Une vie ; le col enfin à dix centimètres, le souffle court, la naissance, le sang, les larmes, la joie, la douleur, le premier bain, les premières dents, les premiers pas ; les mots nouveaux, la chute de vélo, l’appareil dentaire, la peur du tétanos, les blagues, les cousins, les vacances, les potes, les filles, les trahisons, le bien qu’on fait, l’envie de changer le monde.
      Entre trente et quarante mille euros si vous vous faites...
      Voir la suite

    Remise de 10 %

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    fnacpro.com

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    • 31.90 28.70

      En magasin

      Retrait gratuit

      Voir la disponibilité en magasin

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    1 Offre Spéciale On ne voyait que le bonheur

    Remise de 10 %

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    LE MOT DE L'ÉDITEUR On ne voyait que le bonheur

    « Une vie, et j’étais bien placé pour le savoir, vaut entre trente et quarante mille euros.
    Une vie ; le col enfin à dix centimètres, le souffle court, la naissance, le sang, les larmes, la joie, la douleur, le premier bain, les premières dents, les premiers pas ; les mots nouveaux, la chute de vélo, l’appareil dentaire, la peur du tétanos, les blagues, les cousins, les vacances, les potes, les filles, les trahisons, le bien qu’on fait, l’envie de changer le monde.
    Entre trente et quarante mille euros si vous vous faites écraser.
    Vingt, vingt-cinq mille si vous êtes un enfant.
    Un peu plus de cent mille si vous êtes dans un avion qui vous écrabouille avec deux cent vingt-sept autres vies.
    Combien valurent les nôtres ? »
    À force d’estimer, d’indemniser la vie des autres, un assureur va s’intéresser à la valeur de la sienne et nous emmener dans les territoires les plus intimes de notre humanité.Construit en forme de triptyque, On ne voyait que le bonheur se déroule dans le nord de la France, puis sur la côte ouest du Mexique. Le dernier tableau s’affranchit de la géographie et nous plonge dans le monde dangereux de l’adolescence, qui abrite pourtant les plus grandes promesses.


    Caractéristiques détailléesOn ne voyait que le bonheur

    • Auteur Grégoire Delacourt
    • Editeur Lattes
    • Date de parution 20.08.2014
    • Collection Littérature française
    • Format 13cm x 20cm
    • Poids 0.4180kg
    • EAN 978-2709647465
    • ISBN 270964746X
    • Illustration Pas d'illustrations
    • Nombre de pages 360
    • Format 13,00 x 20,50 x 3,00 cm
    • Poids du produit 0.41 Kg

    AUTRES ŒUVRES Autour de Grégoire Delacourt

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Grégoire Delacourt

    Avis clients On ne voyait que le bonheur

    4/5
    • 1
      2
    • 2
      2
    • 3
      1
    • 4
      5
    • 5
      11
    4 Compteur-conteur-contempteur Posté le 05 mars 2018

    Compteur, parce qu'il faut savoir chiffrer. Qu'est-ce que ça vaut une bagnole accidentée? Combien ça coûte un licenciement? Quel est le prix d'une vie? Conteur, parce qu'on est guidé dans ce récit comme si quelqu'un nous guidait de sa voix grave et douce, et on a besoin de cette douceur, de cette bienveillance, parce que ce qui est décrit est dur & violent. Contempteur, parce qu'il y a tout de même une profonde critique de la société qui est en creux dans ce récit.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    4 Bon roman Posté le 07 janv. 2017

    Très satisfaite. Se lit très vite. Histoire sympa


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    4 tristesse et espoir Posté le 19 mai 2016

    Amour et désamour - Très beau livre, mélange de lucidité et de cynisme mais aussi plein d’amour mal exprimé et de noirceur évidente Trois générations dont une va peut- être échapper à la malédiction... Histoire douloureuse mais la fin marque une lueur d’espoir Livre écrit simplement - se lit facilement. Je ne m’attendais pas à cette histoire mais je suis très contente de l’avoir lue Je recommande


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    5 une pure merveille Posté le 21 juin 2015

    Ce livre est une pépite : une magnifique histoire d'amour(s)qui remue, qui donne la chair de poule


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    2 très noir Posté le 12 juin 2015

    bien écrit, des passages percutants , de l'humour aussi mais l'ensemble baigne dans une noirceur et une tristesse......à savoir avant de choisir de le lire......


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    Voir tous les avis