Aristote, mon père

Annabel Lyon (Auteur) David Fauquemberg (Traduction) Paru le 28 août 2014 Roman (broché) en français
3 1 avis
    • Aristote, mon père_0
    Aristote, mon père

    Revendez le vôtre : Aristote, mon père en quelques clics seulement,
    sur fnac.com

    1. Vous mettez en vente
    2. Un client achète votre produit
    3. Vous expédiez votre produit
    4. Vous êtes payés
    Professionnel ? Créer votre boutique
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Date de parution 28.08.2014
      Editeur Quai Voltaire Eds
      Collection Quai voltaire
      Format 13cm x 22cm
      Nombre de pages 240

      Voir toutes les caractéristiques

    • Pythias, la fille d'Aristote, a été élevée à l'égal des hommes. Elle fait figure d'exception à Athènes, puis en Macédoine où elle est contrainte de s'exiler : c'est elle, et non son frère cadet, qui assiste Aristote dans ses travaux, provoque les collègues de son père par ses remarques pointues, et se rêve en philosophe, scientifique ou sage-femme. La mort d'Aristote disperse ses biens et sa famille à travers la Macédoine, laissant Phytias seule, en décalage avec cette société qui nie l'existence d'une conscience féminine,... Voir la suite

    Remise de 10 %

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    fnacpro.com

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    1 Offre Spéciale Aristote, mon père

    Remise de 10 %

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    LE MOT DE L'ÉDITEUR Aristote, mon père

    Pythias, la fille d'Aristote, a été élevée à l'égal des hommes. Elle fait figure d'exception à Athènes, puis en Macédoine où elle est contrainte de s'exiler : c'est elle, et non son frère cadet, qui assiste Aristote dans ses travaux, provoque les collègues de son père par ses remarques pointues, et se rêve en philosophe, scientifique ou sage-femme. La mort d'Aristote disperse ses biens et sa famille à travers la Macédoine, laissant Phytias seule, en décalage avec cette société qui nie l'existence d'une conscience féminine, et l'oblige à se confronter à la réalité d'un monde dont elle s'était toujours tenue écartée. Après Le Juste Milieu, qui évoquait la relation entre le jeune Alexandre le Grand et son précepteur Aristote, Annabel Lyon renouvelle le défi ambitieux d'écrire l'Antiquité d'une plume actuelle et spontanée. Aristote, mon père exhale le soufre des temples, le sang des femmes et les larmes de la tragédie.

    Caractéristiques détailléesAristote, mon père

    • Auteur Annabel Lyon
    • Traduction David Fauquemberg
    • Editeur Quai Voltaire Eds
    • Date de parution 28.08.2014
    • Collection Quai voltaire
    • Format 13cm x 22cm
    • Poids 0.3380kg
    • EAN 978-2710369851
    • ISBN 2710369850
    • Illustration Pas d'illustrations
    • Nombre de pages 240
    • Format 13,50 x 22,00 x 2,10 cm
    • Poids du produit 0.33 Kg

    AUTRES ŒUVRES Autour de Annabel Lyon

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Annabel Lyon

    3/5
    • 1
      0
    • 2
      0
    • 3
      1
    • 4
      0
    • 5
      0
    3 intéessant Posté le 19 nov. 2014

    Récit de la vie de la fille d'Aristote qui, malgré ses connaissances lui venant de son père, se bat pour trouver une place dans une société qui refuse l'accès au savoir aux femmes. On découvre aussi la richesse et la variété des enseignements que donnait Aristote et ses disciples, ainsi que les conditions de vie des femmes à cette époque.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?