Contre-histoire de la philosophie tome 7 : La Construction du surhomme

Michel Onfray (Auteur) Contre-histoire de la philosophie t.7 Tome 7 Paru le 14 novembre 2012 Etude (Poche) en français
5 3 avis
    • Contre-histoire de la philosophie tome 7 : La Construction du surhomme_0
    Contre-histoire de la philosophie tome 7 : La Construction du surhomme
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Date de parution 14.11.2012
      Editeur Lgf
      Collection Biblio Essais
      Format 11cm x 18cm
      Nombre de pages 384

      Voir toutes les caractéristiques

    • Ce volet de la Contre-histoire raconte le rôle tenu par le Grand Homme et son aspiration à la Vie Sublime au xixe siècle. Jean-Marie Guyau développe une philosophie vitaliste comme une machine de guerre contre la morale kantienne. Il défend la générosité, le risque, l’action, dans une oeuvre qui pourrait faire de lui un Nietzsche français. Penseur du républicanisme, il formule un hygiénisme, un racialisme, un natalisme, dangereusement parents de l’idéologie de Vichy à venir. La figure ontologique du « S urhomme » de... Voir la suite

    Remise de 10 %

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    fnacpro.com

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    • 12.50 11.25

      En magasin

      Retrait gratuit

      Voir la disponibilité en magasin

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    1 Offre Spéciale Contre-histoire de la philosophie tome 7 : La Construction du surhomme

    Remise de 10 %

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    LE MOT DE L'ÉDITEUR Contre-histoire de la philosophie tome 7 : La Construction du surhomme

    Ce volet de la Contre-histoire raconte le rôle tenu par le Grand Homme et son aspiration à la Vie Sublime au xixe siècle. Jean-Marie Guyau développe une philosophie vitaliste comme une machine de guerre contre la morale kantienne. Il défend la générosité, le risque, l’action, dans une oeuvre qui pourrait faire de lui un Nietzsche français. Penseur du républicanisme, il formule un hygiénisme, un racialisme, un natalisme, dangereusement parents de l’idéologie de Vichy à venir. La figure ontologique du « S urhomme » de Nietzsche n’est pas sans relation avec cette métaphysique. Nietzsche commence avec Schopenhauer et Wagner, continue avec un long moment épicurien et termine avec l’éloge d’un « S urhomme » ultra-caricaturé. Or, celui-ci nomme l’individu ayant compris que la volonté de puissance a les pleins pouvoirs, qu’il faut vouloir cette volonté qui nous veut, puis l’aimer pour accéder à une jubilation suprême. Une technique de sagesse à la portée de tous.

    Caractéristiques détailléesContre-histoire de la philosophie tome 7 : La Construction du surhomme

    • Auteur Michel Onfray
    • Editeur Lgf
    • Date de parution 14.11.2012
    • Collection Biblio Essais, numéro 32771
    • Format 11cm x 18cm
    • Poids 0.2040kg
    • EAN 978-2253156383
    • ISBN 2253156388
    • Nombre de pages 384
    • Format 11,10 x 18,00 x 1,70 cm
    • Poids du produit 0.20 Kg

    AUTRES ŒUVRES Autour de Michel Onfray

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Michel Onfray

    Avis clients Contre-histoire de la philosophie tome 7 : La Construction du surhomme

    5/5
    • 1
      0
    • 2
      0
    • 3
      0
    • 4
      0
    • 5
      3
    5 très bien arrivé Posté le 08 mai 2018

    un bon livre pour repenser l'exostence


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    5 Nietzsche Posté le 16 nov. 2013

    J'ai toujours apprécié le point de vue de Michel Onfray sur Nietzsche. Une fois de plus, il m'a impressionné. Je me demandais bien ce qu'il pouvait m'apprendre de plus sur l'amoureux du Grand Oui à l'Amor Fati. Et bien il apporte plus de clarté et une perspective plus juste sur un des philosophes le plus sous-estimés et calomnié des trois derniers siècles. Si l'éternel retour de toutes choses est une notion près de la réalité, j'espère que sa soeur Elisabeth-Foester Nietzsche en subira les conséquences. Espérons que certains "penseurs" Français et les éditeurs toujours actifs de "La volonté de Puissance" finiront par comprendre qu'ils ne font que reprendre le travail misérable entrepris par Elisabeth-SS-Foester.La série "Contre-Histoire de la Philosophie" de Michel Onfray est à lire du premier au dernier tome. Je dois admettre que je préfère le Michel Onfray professeur de contre-philosophie, mais l'ensemble de son oeuvre est à découvrir. Je dois rendre hommage maintenant au commentaire précédent de Bertrand Freymond qui, je crois, ne peut dire mieux ce que je pense de Michel Onfray et de ce Tome 7. Alors le revoici: "Une fois de plus Michel Onfray s'impose comme l'un des grands esprits français, pas moins ! Il relègue aux oubliettes de la notoriété certains commerçants pédants qui exhibent allègrement un titre usurpé de philosophe. Quelle lucidité, quelle clarté, quelle cohérence dans ses écrits comme dans ses propos. Michel Onfray est un allumeur de lampes. Le lire, c'est faire tomber des pans entiers d'ignorance."Enfin, je me permets une suggestion pour ceux qui souhaiteraient approfondir leurs perspectives sur Nietzsche. Il s'agît de trois excellents ouvrages de Patrick Wotling: 'Nietzsche et le problème de la civilisation', 'La philosophie de l'esprit libre' et 'Dictionnaire Nietzsche'.Pierre Hubert-suffrin :"Lecture d'ainsi parlait Zarathoustra" est aussi remarquable.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    5 Du solide pour les amoureux d'Onfray ! Posté le 25 nov. 2012

    Depuis le temps que je l'attendais en poche, il ne m'a pas déçu, loin de là. Revisitant Nietzsche et Guyau, Onfray nous montre que la question vitaliste n'est pas si simple à définir philosophiquement, et que république peut aussi coïncider avec racisme...


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    Voir Aussi