L'Apollonide (Souvenirs de la maison close)

4 5 avis
    • L'Apollonide (Souvenirs de la maison close)_0
    L'Apollonide (Souvenirs de la maison close)
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Réalisateur(s) Bertrand Bonello
      Acteur(s) Hafsia Herzi Céline Sallette Jasmine Trinca Adèle Haenel
      Format DVD Zone 2
      Date de parution 8 février 2012

      Voir toutes les caractéristiques

    • Chronique d'une maison close parisienne au début du siècle dernier. Bertrand Bonello ("Tiresia", "De la guerre") a emballé la critique avec sa vision désenchantée et mélancolique des filles de joie, saluée par huit nominations aux César 2012.

      L'Apollonide (Souvenirs de la maison close) (France Télévisions Distribution)
      .
      En 1899, le monde s'apprête à entrer dans le XXe siècle, et l'Apollonide, maison close respectée parisienne, vit ses dernières heures. La tenancière (Noémie Lvovsky) ne peut plus assumer le loyer...
      Voir la suite

    • Stock épuisé

      Indisponible en magasin

      Retrait gratuit

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    Avis de la Fnac L'Apollonide (Souvenirs de la maison close)

    Chronique d'une maison close parisienne au début du siècle dernier. Bertrand Bonello ("Tiresia", "De la guerre") a emballé la critique avec sa vision désenchantée et mélancolique des filles de joie, saluée par huit nominations aux César 2012.

    L'Apollonide (Souvenirs de la maison close) (France Télévisions Distribution)
    .
    En 1899, le monde s'apprête à entrer dans le XXe siècle, et l'Apollonide, maison close respectée parisienne, vit ses dernières heures. La tenancière (Noémie Lvovsky) ne peut plus assumer le loyer devenu trop cher. Les filles, fatiguées, n'osent plus rêver au bonheur, et l'une d'elles s'est fait taillader le visage par un client psychopathe. Pourtant, soir après soir, c'est dans le faste qu'elles accueillent les clients, réguliers ou nouveaux venus. "L'Apollonide" est un film triste sur les filles de joie, somptueusement mis en scène par Bertrand Bonello ("Tiresia", "De la guerre"). La vision du réalisateur est celle d'un esthète, un exercice de style filmé en 35 mm. Le cinéaste, qui cultive l'anachronisme, s'attache à des détails, des regards, des gestes fugaces, des conversations anodines pour décrire les rituels du quotidien de ces pensionnaires désenchantées et solidaires. Du dehors, on ne saura quasiment rien : on ne s'échappe pas facilement de ce lieu de fantasmes. Le sexe n'apparaît guère à l'écran, hormis par images détournées. Ce sont davantage les rapports humains et les états d'âme de ces poupées cassées, tendres entre elles, qui ont intéressé le cinéaste. Comme dans la série "Maison Close" produite par Canal +, sont montrées ici, mais sans voyeurisme ni vulgarité, la violence, les perversions des clients, les maladies vénériennes, les dettes qui font des prostituées des esclaves à vie et la maquerelle intransigeante. De fait, il émane de ce film crépusculaire, entre le réel et le rêve, une mélancolie profonde. Présentée en compétition officielle à Cannes 2011, cette chronique raffinée et féministe a davantage convaincu la critique (dithyrambique) que le public. Elle a été saluée par huit nominations aux César 2012, pour la musique (de Bertrand Bonello), les décors, la photo, le son, les costumes, le second rôle féminin (Noémie Lvovsky) et l'espoir féminin (Céline Sallette et Adèle Haenel).

    Interactivité : 3/5
    Le film est enrichi d'un beau reportage de 25 minutes sur les coulisses du tournage de la scène du prologue, qui hante le film. La séquence est soigneusement décryptée par le réalisateur, qui en présente les différents montages, et revient sur la création des effets sonores. Il évoque également ses ambitions et parle des thèmes quasi-obsessionnels de ses films. Le programme propose également de découvrir les essais de quatre des comédiennes du film, dont Hafsia Herzi.

    Image : 4/5
    Format : 1.85:1
    Résolution : 1080 24p
    Pas de sortie Blu-ray pour "L'Apollonide" qui profite malgré tout d'un transfert au grain très cinématographique, respectueux du travail de la directrice de la photo Josée Deshaies.

    Son : 4/5
    DD 5.1 et 2.0 en français
    Sous-titres pour sourds et malentendants
    La piste 5.1, harmonieuse, met en valeur les effets sonores et la bande originale composée par Bertrand Bonello, à laquelle viennent s'ajouter des chansons anachroniques (telle "Nights In White Satin" des Moody Blues).

    Caractéristiques détailléesL'Apollonide (Souvenirs de la maison close)

    • Contenu du DVD Le Film : L'Apollonide (Souvenirs de la maison close)

    AUTRES ŒUVRES Autour de Bertrand Bonello

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Bertrand Bonello

    Avis clients L'Apollonide (Souvenirs de la maison close)

    4/5
    • 1
      1
    • 2
      0
    • 3
      0
    • 4
      2
    • 5
      2
    5 Beau produit Posté le 08 janv. 2018

    L'achat de ce produit me donne entière Satisfaction et sans autres remarques


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    4 Belle prestation des acteurs Posté le 18 juil. 2013

    Un film bien réalisé et qui permet de découvrir le très bon jeu de plusieurs de ses acteurs. La scène de la "poupée" est assez angoissante...


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    1 Très très moyen Posté le 31 janv. 2013

    Très décue, vraiment, l'image est certes belle... mais après... comme c'est long, désespérément long...et bof, le sujet pouvait mériter mieux car grave... mais à ce qui parait les avis peuvent être très partagés


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    4 Intéressant Posté le 27 août 2012

    un film très esthétique qui raconte les jours et les nuits d'une maison close parisienne, au début du vingtième siècle. même s'il ne se passe pas grand chose on suit avec intéret l'évolution des personnages sur plusieurs mois. à découvrir aussi pour l'interprétation des comédiennes


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    5 Sublime ! Posté le 11 févr. 2012

    Un des meilleurs films de l'année 2011 : intelligent, à la photographie soignée, et au casting irréprochable. Un film qui dépasse même la réflexion sur son sujet, pour en faire une méditation universelle... Je recommande.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    Voir Aussi