Killing Bono

    • Killing Bono_0
    Killing Bono

    Revendez le vôtre : Killing Bono en quelques clics seulement,
    sur fnac.com

    1. Vous mettez en vente
    2. Un client achète votre produit
    3. Vous expédiez votre produit
    4. Vous êtes payés
    Professionnel ? Créer votre boutique
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Réalisateur(s) Nick Hamm
      Acteur(s) Martin McCann Pete Postlethwaite Robert Sheehan Krysten Ritter Ben Barnes
      Format DVD Zone 2
      Date de parution 7 décembre 2011

      Voir toutes les caractéristiques

      Classe énergie Fiche énergétique de Titre
    • Neil McCormick croit dur comme fer à son destin de rock star et sourit lorsque Paul, son ami d'enfance, décide de prendre le même chemin, sous le nom de Bono. Rivalités rock'n'roll et humour irlandais sont les principaux ingrédients de ce cocktail explosif concocté par Nick Hamm en 2011. Découvrez le DVD de ce petit bijou passé inaperçu en France, interprété par les excellents Ben Barnes et Robert Sheehan.

      Killing Bono (Pyramide Vidéo)
      .
      En 1976 dans la banlieue de Dublin, Neil McCormick (Ben Barnes) se rêve en rock...
      Voir la suite

    fnacpro.com

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    • 14.90

      En stock en ligne

      Livraison gratuite

      En magasin

      Retrait gratuit

      Voir la disponibilité en magasin

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    Avis de la Fnac Killing Bono

    Neil McCormick croit dur comme fer à son destin de rock star et sourit lorsque Paul, son ami d'enfance, décide de prendre le même chemin, sous le nom de Bono. Rivalités rock'n'roll et humour irlandais sont les principaux ingrédients de ce cocktail explosif concocté par Nick Hamm en 2011. Découvrez le DVD de ce petit bijou passé inaperçu en France, interprété par les excellents Ben Barnes et Robert Sheehan.

    Killing Bono (Pyramide Vidéo)
    .
    En 1976 dans la banlieue de Dublin, Neil McCormick (Ben Barnes) se rêve en rock star. Il est légèrement agacé lorsqu'il apprend que Paul (Martin McCaan), l'un de ses camarades de classe, vient d'être engagé comme chanteur dans un nouveau groupe, The Hype. Il s'énerve encore plus lorsque son frère Ivan (Robert Sheehan), bon guitariste, décide d'auditionner pour eux. A l'insu d'Ivan, Neil fait pression auprès de Paul afin qu'il ne l'engage pas, arguant qu'il est déjà le guitariste de son groupe. Et lorsque Paul décide de prendre le nom de Bono, et d'abandonner le nom de The Hype pour U2, Neil le juge totalement ridicule. Mais à son grand dam, alors que son groupe, Shook Up, ne parvient pas à décrocher un quelconque contrat, U2 s'envole littéralement vers le succès. En salles en 2011, "Killing Bono" est une très libre adaptation de "I Was Bono Doppelganger", livre autobiographique de Neil McCormick, ami d'enfance malchanceux de Bono, qui narre son itinéraire de musicien loser, en parallèle à celui de la star irlandaise, dont il se fait en quelque sort le double maléfique. Dans le livre, le désir de tuer Bono est une métaphore. Dans le film, il devient concret. L'histoire serait tragique si Nick Hamm, le réalisateur irlandais de "The Hole" et "Martha, Frank, Daniel et Lawrence", avait omis d'y insuffler une bonne dose d'humour. L'ironie du destin de Neil McCormick parlera à tous les aspirants à la gloire. Impossible de ne pas s'attacher à ce personnage pétri d'orgueil et de jalousie, qui fait constamment tout capoter et entraîne son entourage dans sa chute. Ben Barnes (le Prince Caspian de la saga "Le monde de Narnia") est excellent, à l'instar de Robert Sheehan, révélation de la série "Misfits", qui campe un frangin naïf et lunaire, et de Martin McCaan saisissant en jeune Bono (tous interprètent eux-mêmes les chansons). Si la comédie a tendance à s'éparpiller, elle exhale une jolie fraîcheur et porte un regard amusé et juste sur une époque. Un petit film rock très sympathique !

    Interactivité : 3/5
    Le film est enrichi d'un bon making of de 22 minutes, qui offre un aperçu du tournage détendu, des séances d'enregistrement des chansons par les jeunes acteurs, et des interviews du réalisateur et des comédiens (dont le regretté Pete Postlethwaite, décédé peu après la fin du tournage). On découvre aussi les vrais frères McCormick, qui s'amusent de ce revirement du destin et distinguent la vérité de la fiction. Des bandes-annonces figurent également au menu.

    Image : 4/5
    Format : 2.35:1
    Belle image, dotée d'un très joli grain cinématographique. Les couleurs sont contrastées, et la définition plutôt correcte.

    Son : 5/5
    DD 5.1 et 2.0 en anglais sous-titré et français
    La solide piste en DD 5.1 soutient efficacement les chansons. Elle est plus naturelle en anglais.

    Caractéristiques détailléesKilling Bono

    • réalisateur (s) Nick Hamm
    • acteur (s) Martin McCann
      Pete Postlethwaite
      Robert Sheehan
      Krysten Ritter
      Ben Barnes
    • Editeur Pyramide
    • Public légal Legal Age - 16+
    • Langue 1 anglais
      Dolby Digital 5.1
    • Langue 2 français
      Dolby Digital 5.1
    • Sous-titrage 1 français imposé sur la version originale
    • Format image 16:9 compatible 4/3
    • Support simple face double couche
    • Qualité Pal
    • Durée (mn) 114 Minutes
    • couleur/noir blanc couleur
    • Stéréo / Mono stéréo
    • Contenu du DVD Le Film : Killing Bono - Le making of du film

    AUTRES ŒUVRES Autour de Nick Hamm

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Nick Hamm

    4/5
    • 1
      0
    • 2
      0
    • 3
      0
    • 4
      1
    • 5
      0
    4 Héros de l'amer Posté le 10 sept. 2013

    Ce film sur un groupe irlandais des 80's qui aurait pu être un autre U2 vous fera rire, vous surprendra et vous terrifiera. En effet, comment ne pas être angoissé en songeant à ces groupes de musiques restés inconnus et reconvertis qui, avec un peu moins de malchance, de maladresse et... de bêtise, auraient pu faire connaître leurs oeuvres à des générations et à des continents? Je salue ces héros de l'amer - chantés par Noir Désir -, ici bien drôles et pathétiques.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    Voir Aussi

      Attention Une erreur est survenue, veuillez réessayer plus tard.