Rouler

Christian Oster (Auteur) Paru le 18 août 2011 Roman (broché) en français
1.5 2 avis
    Rouler_0
    Rouler
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Date de parution 18.08.2011
      Editeur De L'olivier Eds
      Collection Littérature française
      Format 14cm x 20cm
      Nombre de pages 180

      Voir toutes les caractéristiques

    • Christian Oster est l'auteur de quatorze livres, dont Mon grand appartement (prix Médicis 1999), Une femme de ménage (2001), Dans la cathédrale (2010), tous parus aux Editions de Minuit.

      « J'ai pris le volant un jour d'été, à treize heures trente. J'avais une bonne voiture et assez d'essence pour atteindre la rase campagne. C'est après que les questions se sont posées. Après le plein, j'entends. En même temps, c'était assez simple. Comme j'avais pris la direction du sud, je me suis contenté de poursuivre. Je voulais...
      Voir la suite

    Remise de 10 % livres

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    fnacpro.com

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    • 22.70 20.40

      En magasin

      Retrait gratuit

      Voir la disponibilité en magasin

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    1 Offre Spéciale Rouler

    Remise de 10 % livres

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    Avis de la Fnac Rouler

    Christian Oster est l'auteur de quatorze livres, dont Mon grand appartement (prix Médicis 1999), Une femme de ménage (2001), Dans la cathédrale (2010), tous parus aux Editions de Minuit.

    « J'ai pris le volant un jour d'été, à treize heures trente. J'avais une bonne voiture et assez d'essence pour atteindre la rase campagne. C'est après que les questions se sont posées. Après le plein, j'entends. En même temps, c'était assez simple. Comme j'avais pris la direction du sud, je me suis contenté de poursuivre. Je voulais juste éviter Lyon, de sorte que je me suis retrouvé à la tombée de la nuit perdu quelque part dans le Massif central. » Qu'est-ce qui habite le narrateur ? Qu'est-ce qui le meut ? Que cherche-t-il, ou que fuit-il ? Lui-même l'ignore, qui se voit rouler indéfiniment. En quittant Paris, il n'envisage sa mobilité qu'à travers des images de route et ne pense même pas à marcher, excepté pour se dégourdir les jambes. « C'était peut-être une solution provisoire, rouler pour marcher un peu, de préférence sur des aires de repos, où l'on croise des gens, me disais-je, j'avais besoin de croiser des gens, je ne me voyais pas non plus évoluer au milieu des blés, par exemple, ou en forêt, j'aurais eu l'impression de mourir. » Rencontres de hasard, conversations, silences, changements d'itinéraire, haltes plus longues que prévues : son périple se déroule au fil de l'improvisation et il trouve sa voie dans une atmosphère de mélancolie voilée. « Et je me suis demandé si, en partant, je n'avais pas éprouvé tout simplement le besoin de sortir. » La vérité des personnages, le dépouillement de l'écriture et de l'action font de ce roman typiquement osterien un modèle du genre.

    LE MOT DE L'ÉDITEUR Rouler

     On the Road« J'ai pris le volant un jour d'été, à treize heure trente ». On ne sait pas grand-chose des raisons qui poussent le narrateur à quitter Paris et à rouler en direction de Marseille, ville qui s'est imposée à lui comme un mot plus que comme une destination. Le seul besoin de fuir ? Ce serait trop simple. N'a-t-il pas plutôt l'intuition que c'est justement en s'en remettant au hasard que la vie peut enfin apporter du neuf ?Avec ce livre où la géographie prend toute sa place, Christian Oster signe un de ses romans les plus forts. Son dénouement énigmatique revêt des accents tragiques, rares chez cet écrivain réputé pour son humour et son goût pour le nonsense.Christian Oster avait toujours rêvé d'écrire un « road novel », à la manière des grands romanciers américains. C'est désormais chose faite. En guise de Route 66, c'est sur les petites routes du centre de la France qu'il nous entraîne, à la suite de son narrateur, en quête d'on ne sait quelle chasse au trésor.

     Christian Oster est né en 1949. Prix Médicis 1999 pour Mon grand appartement, adapté au cinéma par Claude Berri, il est l'auteur de 14 livres aux éditions de Minuit, dont, Loin d'Odile (1998), Une femme de ménage (2001), Trois hommes seuls (2008), Dans la cathédrale (2010) . Il a également publié des romans policiers et de nombreux livres pour enfants (à L'École des loisirs).

    Caractéristiques détailléesRouler

    AUTRES ŒUVRES Autour de Christian Oster

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Christian Oster

    1.5/5
    • 1
      1
    • 2
      1
    • 3
      0
    • 4
      0
    • 5
      0
    2 décevant Posté le 26 oct. 2011

    l'auteur nous emmène dans une errance que l'on a du mal à suivre et à comprendre ...


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    1 Ca roule dans le vide ! Posté le 17 sept. 2011

    Déçu, rarement lu un livre aussi ennuyeux à l'écriture pénible. J'attendais tout autre chose à la vue du théme annoncé, mais ça ne démarre jamais,ça "roule" dans le vide.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?