Alioune Diop, le Socrate noir

Philippe Verdin (Auteur) Abd Al Malik (Préface) Paru en janvier 2011 Essai (broché) en français
    • Alioune Diop, le Socrate noir_0
    Alioune Diop, le Socrate noir
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Date de parution janvier 2011
      Editeur Lethielleux
      Collection Biographies
      Format 15cm x 23cm
      Nombre de pages 408

      Voir toutes les caractéristiques

    • Cet homme a changé le regard que le monde portait sur l'Afrique. Né en 1910 à Saint-Louis du Sénégal, Alioune Diop arrive à Paris en 1937, comme un étudiant pauvre et inconnu. Dix ans plus tard, il est devenu sénateur français, directeur de cabinet du gouverneur général de l'AOF, et ses amis s'appellent Albert Camus, Jean-Paul Sartre, Pablo Picasso, André Gide, Aimé Césaire, Joséphine Baker, Duke Ellington, Boris Vian... Sa revue Présence africaine va révéler la grandeur de la civilisation africaine, autour de jeunes... Voir la suite

    Remise de 10 %

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    fnacpro.com

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    • 46.30 41.65

      En magasin

      Retrait gratuit

      Voir la disponibilité en magasin

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    1 Offre Spéciale Alioune Diop, le Socrate noir

    Remise de 10 %

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    LE MOT DE L'ÉDITEUR Alioune Diop, le Socrate noir

    Cet homme a changé le regard que le monde portait sur l'Afrique. Né en 1910 à Saint-Louis du Sénégal, Alioune Diop arrive à Paris en 1937, comme un étudiant pauvre et inconnu. Dix ans plus tard, il est devenu sénateur français, directeur de cabinet du gouverneur général de l'AOF, et ses amis s'appellent Albert Camus, Jean-Paul Sartre, Pablo Picasso, André Gide, Aimé Césaire, Joséphine Baker, Duke Ellington, Boris Vian... Sa revue Présence africaine va révéler la grandeur de la civilisation africaine, autour de jeunes intellectuels comme Wole Soyinka, Cheikh Anta Diop, Joseph Ki Zerbo et Amadou Hampâté Bâ, Joseph Zobel, Maryse Condé ou Abdoulaye Wade. En 1956, Alioune Diop réunit le premier congrès des intellectuels et artistes noirs à la Sorbonne et invente, avec Léopold Sédar Senghor, le premier festival mondial des arts nègres à Dakar en 1966. Homme humble au rayonnement exceptionnel, sa vie qui s'achèvera en 1980, à Paris, raconte l'histoire de la décolonisation et l'émergence d'un continent.

    Caractéristiques détailléesAlioune Diop, le Socrate noir

    • Auteur Philippe Verdin
    • Préface Abd Al Malik
    • Editeur Lethielleux
    • Date de parution janvier 2011
    • Collection Biographies
    • Format 15cm x 23cm
    • Poids 0.6260kg
    • EAN 978-2249621154
    • ISBN 2249621152
    • Nombre de pages 408
    • Format 15,00 x 23,50 x 2,70 cm
    • Poids du produit 0.62 Kg

    AUTRES ŒUVRES Autour de Philippe Verdin

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Philippe Verdin