Les longues traversées

Christian Cailleaux (Dessinateur) Bernard Giraudeau (Scénario) Paru le 19 mai 2011 Bande dessinée (cartonné) en français
4 2 avis
    • Les longues traversées_0
    Les longues traversées

    Revendez le vôtre : Les longues traversées en quelques clics seulement,
    sur fnac.com

    1. Vous mettez en vente
    2. Un client achète votre produit
    3. Vous expédiez votre produit
    4. Vous êtes payés
    Professionnel ? Créer votre boutique
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Date de parution 19.05.2011
      Editeur Dupuis
      Collection Aire Libre

      Voir toutes les caractéristiques

    • Bernard Giraudeau aura vécu plusieurs vies. Acteur et réalisateur de films, marin et voyageur au long cours, romancier à succès, il s'était même essayé à l'écriture pour la bande dessinée avec l'album R97, les hommes à terre, mis en images par le dessinateur Christian Cailleaux. Disparu en 2010, Giraudeau laissait derrière lui un nouveau scénario que Cailleaux a fini de dessiner après sa mort, publié à titre posthume par les éditions Dupuis. Les longues traversées est une histoire de mer et de marins, bien sûr. Nous disons... Voir la suite

    Week-end adhérents : -30 % sur les bandes dessinées

    Dépêchez-vous de découvrir toutes nos bandes dessinées !


    Retrouvez aussi toutes nos offres week-end adhérents


    Offre valable du vendredi 24 mai 08h00 au lundi 27 mai 13h00, hors précommandes, non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    fnacpro.com

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    • 24.70 19.75

      Plus que 2 en stock

      Livraison gratuite

      En magasin

      Retrait gratuit

      Voir la disponibilité en magasin

      Voir toutes les options et délais de livraison
      Offres sur ce produit
      Week-end adhérents -30 %
    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    2 Offres Spéciales Les longues traversées

    • Week-end adhérents -30 %

    Remise de 20 %

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    Week-end adhérents : -30 % sur les bandes dessinées

    Dépêchez-vous de découvrir toutes nos bandes dessinées !


    Retrouvez aussi toutes nos offres week-end adhérents


    Offre valable du vendredi 24 mai 08h00 au lundi 27 mai 13h00, hors précommandes, non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    Avis de la Fnac Les longues traversées

    Bernard Giraudeau aura vécu plusieurs vies. Acteur et réalisateur de films, marin et voyageur au long cours, romancier à succès, il s'était même essayé à l'écriture pour la bande dessinée avec l'album R97, les hommes à terre, mis en images par le dessinateur Christian Cailleaux. Disparu en 2010, Giraudeau laissait derrière lui un nouveau scénario que Cailleaux a fini de dessiner après sa mort, publié à titre posthume par les éditions Dupuis. Les longues traversées est une histoire de mer et de marins, bien sûr. Nous disons « bien sûr » car l'océan a souvent rythmé la vie de Bernard Giraudeau, engagé volontaire à l'âge de quinze ans dans la Marine nationale, avec à son actif deux tours du monde avant que la tentation du cinéma ne le happe. Une histoire de marins sans bateaux, prisonniers à terre en attendant de reprendre la mer un jour. C'est l'histoire de Diego l'Angolais et de Théo l'ancien marin qui se rêve en apprenti écrivain. Les deux hommes se rencontrent et sympathisent, l'histoire de Diego venant nourrir l'inspiration de Théo. Ils rêvent de reprendre la mer un jour, mais peut-être leur rêve ne deviendra-t-il jamais réalité, et au fond peu importe. Les longues traversées est d'abord une histoire d'amitié, mais c'est aussi une histoire d'amour, car le récit est traversé par quelques figures de femmes comme Ines de Florès, cette femme-pirate du XIXe siècle dont la légende hante les pages de l'album. Le trait de Cailleux convient parfaitement à l'atmosphère du récit. Tout en petite touches pleines de grâce et de légèreté, il est rehaussé d'une palette de couleurs subtiles et délicates, tandis que le texte aux accents très littéraires de Giraudeau entraîne le lecteur dans un voyage intérieur qui s'apparente à une espèce de rêverie immobile, à l'image de celle dans laquelle les personnages masculins aiment se perdre. Cailleaux est parti d'une nouvelle de Giraudeau pour s'en inspirer et s'en affranchir, quitte à reprendre certaines phrases du texte original, car il aime la dimension littéraire du travail de Bernard Giraudeau, sa capacité d'enchantement et la dimension poétique de son écriture. Le dessinateur et le scénariste se retrouvaient sur les terrains communs de l'attirance pour l'océan, le voyage et les départs pour des destinations lointaines. Les longues traversées est un bel hommage à leurs passions et à leur goût de l'ailleurs, tout comme à cette fascination pour le rêve et l'aventure que partagent bon nombre de lecteurs, même s'ils ne quittent jamais les rivages de leur chambre.

    LE MOT DE L'ÉDITEUR Les longues traversées

    Magistrale rencontre entre l'écriture puissante de Bernard Giraudeau et la poésie graphique de Christian Cailleaux. Portée par le souffle d'une écriture lumineuse et âpre, la rencontre de Théo, l'ancien marin, et de Diego, le matelot sans navire, nous entraîne aux confins du rêve et de la réalité, en une zone de repli contre la violence de la vie, que sans cesse la magie du verbe transcende et réinvente.

    Caractéristiques détailléesLes longues traversées

    AUTRES ŒUVRES Autour de Christian Cailleaux

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Christian Cailleaux

    Avis clients Les longues traversées

    4/5
    • 1
      0
    • 2
      0
    • 3
      1
    • 4
      0
    • 5
      1
    5 Un beau voyage Posté le 16 janv. 2013

    Un dessin superbe et une histoire qui nous entraîne vers un voyage intérieur, un voyage au bout du monde et un voyage dans le temps. L'amour et la poésie sont omniprésents.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    3 "les hommes de mer aiment les filles de passage en revant à l'inconue, l'unique; femme qui attend, celle des longues traversées. ..." Posté le 10 juil. 2011

    Cet album constitue l'ultime collaboration amicale entre l'acteur à la voix merveilleuse et le dessinateur, après R97 les hommes à terre, sorti en 2008.On retrouve Théo,qui ressemble bcp à Bernard, désormais écrivain, Diego l'Angolais, mais aussi une femme pirate et d'autres femmes ... L'histoire est née de l'imaginaire et de l'expérience de ces deux hommes qui avaient "une langue unique, à deux voix" et un amour inextinguible pour l'Afrique. Perso je préfère la couverture de lédition spéciale,ai moyennement accrochée aux dessins mais davantage aux 2 récits qui se superposent avec brio ; dabord l'amitié des 2 hommes & leurs relations aux femmes. Et le récit imaginaire : les aventures dInès de Florès, jeune portugaise qui a vengé son époux des forces dictatoriales brésiliennes au XIXe siècle. Les deux histoires se croisent, se mêlent... Merci à C.Cailleux d'avoir porté en images les derniers mots du voyageur pour rendre hommage à cette belle personne qu'était le marin à l'ancre. Que la traversée de B. Giraudeau soit longue et bercée de douce brise marine ..et enveloppée de notre mémoire affective pour lui.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

      Attention Une erreur est survenue, veuillez réessayer plus tard.