Blueberry - Tome 5 : La piste des Navajos

Voir aussi Blueberry Jean Giraud (Dessinateur) Jean-Michel Charlier (Scénario) Paru en mars 1997 Bande dessinée (cartonné) en français
4.5 3 avis
    • BlueberryLa piste des Navajos_0
    BlueberryLa piste des Navajos
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Date de parution mars 1997
      Editeur Dargaud
      Collection Lieutenant Blueberry
      Format 23cm x 30cm
      Nombre de pages 48

      Voir toutes les caractéristiques

    • En matière de western, Blueberry constitue la référence absolue. C'est en 1963 qu'est créé ce personnage pour PILOTE par Charlier et Giraud. Ils campent au départ un solide soldat qui s'affiche comme le sosie de Belmondo. La ressemblance s'estompe au fil des épisodes. Blueberry est une forte tête : teigneux, pas toujours respectueux de la rigueur militaire, indiscipliné, il n'hésite pas parfois à déserter pour remplir au mieux ses missions. Le scénario utilise tous les poncifs du Western américain avec tout ce qu'il faut de... Voir la suite

    Remise de 20 %

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    fnacpro.com

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    • 17.20 13.75

      En magasin

      Retrait gratuit

      Voir la disponibilité en magasin

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    1 Offre Spéciale La piste des Navajos

    Remise de 20 %

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    RÉSUMÉ La piste des Navajos

    En pleine Sierra Madre (Mexique), les Apaches attendent les armes que leur ont promis les Mexicains. Mike et Jimmy vont devoir tout faire pour que ces armes n'arrivent pas à bon port.

    LE MOT DE L'ÉDITEUR La piste des Navajos

    En matière de western, Blueberry constitue la référence absolue. C'est en 1963 qu'est créé ce personnage pour PILOTE par Charlier et Giraud. Ils campent au départ un solide soldat qui s'affiche comme le sosie de Belmondo. La ressemblance s'estompe au fil des épisodes. Blueberry est une forte tête : teigneux, pas toujours respectueux de la rigueur militaire, indiscipliné, il n'hésite pas parfois à déserter pour remplir au mieux ses missions. Le scénario utilise tous les poncifs du Western américain avec tout ce qu'il faut de rebondissements et de personnages pittoresques (Mc Clure, Angel Face, Red Nick, Chihuahua Pearl etc. sans compter les Indiens qui sont réhabilités par les auteurs, point de vue adopté d'ailleurs dans Cartland). Parallèlement au cycle classique de la saga de Blueberry, Giraud dessine entre 68 et 70 la jeunesse du futur lieutenant. Cette "série" reprend son cours en 85 sous le crayon de Colin Wilson, très respectueux du style imposé par Giraud. Les albums ont successivement été édités par Dargaud (22 titres, l'essentiel du fond) puis par Fleurus/Hachette, puis par Novédi et enfin par Alpen pour la nouveauté dessinée par Vance. Dargaud a entrepris la réédition des albums Blueberry remaquettés et agrémentés de nouvelles couleurs.

    Caractéristiques détailléesLa piste des Navajos

    AUTRES ŒUVRES Autour de Jean Giraud

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Jean Giraud

    4.5/5
    • 1
      0
    • 2
      0
    • 3
      0
    • 4
      1
    • 5
      2
    5 La piste des Navajos Posté le 09 janv. 2017

    Scénario intéressant et dessin agréable


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    5 Fin du premier cycle Posté le 09 janv. 2014

    Ici s'achève le premier cycle des aventures de Blueberry. Dans cet épisode en diptyque avec "Le cavalier perdu", c'est l'heure du défi final entre Blueberry, Jim, Crowe, Aigle solitaire, Armendariz et Cochise. Un coloriage parfois déroutant, une erreur graphique lors du passage de la passerelle (la paroi du mauvais côté), mais les fautes d'impression ont disparu depuis longtemps. Le début est tonitruant et très émouvant. La suite s'écoule bien. La fin est à la hauteur d'une fin de cycle: épique!


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    4 Solide et convaincant Posté le 18 oct. 2009

    Les cinq premiers BLUEBERRY constituent un ensemble d'une solidité impressionnante. Le scénario de Charlier est sans faille même si parfois on pourra peut-être trouver que les petites astuces de Blueberry pour échapper ou pour mystifier les Indiens (le clairon pour faire croire que l'armée arrive à la rescousse) sont un peu trop grosses. Cependant, on suit cette histoire fleuve avec grand plaisir et les personnages sont tous soigneusement étudiés. Il n'y a pas de caricatures (même McClure qui fait son apparition dans LE CAVALIER PERDU). Les auteurs sont des amoureux du Western et cette série est un constant hommage au genre fétiche d'Hollywood. Pour ce qui est du dessin, comme il s'agit du début des aventures de Blueberry, il faut - comme pour tout autre personnage - que Giraud se familiarise avec l'univers qu'il crée. Il ne se "lache" donc pas encore et son trait est très statique dans FORT NAVAJO puis dans TONNERRE A L'OUEST. Son style commence à s'affirmer dans L'AIGLE SOLITAIRE. Dans LE CAVALIER PERDU, de nombreuses planches sont exécutées par Jijé (avec qui Giraud a fait ses classes sur JERRY SPRING et ça se voit dans les deux premiers albums), ce qui parfois peut s'avérer troublant (Blueberry a parfois la même tête que Jerry Spring), mais au final, ça passe. Ce qui est plus surprenant dans LA PISTE DES NAVAJOS, c'est le manque de continuité dans la mise en couleurs. Dès la première planche on est surpris pas des couleurs flashy, limites fluos, qu'on n'avait pas auparavant. Au final de ce premier cycle, le style graphique de Giraud n'est pas encore à son apogée, mais les récits concoctés par Charlier sont très prenants (malgré des dialogues toutefois datés). Moi qui ne suis pas un adepte du western en BD, je dois dire que j'ai été convaincu par les débuts de BLUEBERRY.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    Voir Aussi