Une éducation libertine

Jean-Baptiste Del Amo (Auteur) Paru le 25 mars 2010 Roman (Poche) en français
3 10 avis
    • Une éducation libertine_0
    Une éducation libertine
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Date de parution 25.03.2010
      Editeur Gallimard
      Collection Folio
      Format 10cm x 17cm
      Nombre de pages 464

      Voir toutes les caractéristiques

    • «C'est un homme sans vertu, sans conscience. Un libertin, un impie. Il se moque de tout, n'a que faire des conventions, rit de la morale. Ses mœurs sont, dit-on, tout à fait inconvenantes, ses habitudes frivoles, ses inclinations pour les plaisirs n'ont pas de limites. Il convoite les deux sexes. On ne compte plus les mariages détruits par sa faute, pour le simple jeu de la séduction, l'excitation de la victoire. Il est impudique et grivois, vagabond et paillard. Sa réputation le précède. Les mères mettent en garde leurs... Voir la suite

    Remise de 10 %

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    1 Offre Spéciale Une éducation libertine

    Remise de 10 %

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    LE MOT DE L'ÉDITEUR Une éducation libertine

    «C'est un homme sans vertu, sans conscience. Un libertin, un impie. Il se moque de tout, n'a que faire des conventions, rit de la morale. Ses mœurs sont, dit-on, tout à fait inconvenantes, ses habitudes frivoles, ses inclinations pour les plaisirs n'ont pas de limites. Il convoite les deux sexes. On ne compte plus les mariages détruits par sa faute, pour le simple jeu de la séduction, l'excitation de la victoire. Il est impudique et grivois, vagabond et paillard. Sa réputation le précède. Les mères mettent en garde leurs filles, de peur qu'il ne les dévoie. Il est arrivé, on le soupçonne, que des dames se tuent pour lui. Après les avoir menées aux extases de l'amour, il les méprise soudain car seule la volupté l'attise. On chuchote qu'il aurait perverti des religieuses et précipité bien d'autres dames dans les ordres. Il détournerait les hommes de leurs épouses, même ceux qui jurent de n'être pas sensibles à ces plaisirs-là. Oh, je vous le dis, il faut s'en méfier comme du vice.» Paris, 1760. Le jeune Gaspard laisse derrière lui Quimper pour la capitale. De l'agitation portuaire du fleuve aux raffinements des salons parisiens, il erre dans les bas-fonds et les bordels de Paris. Roman d'apprentissage, Une éducation libertine retrace l'ascension et la chute d'un homme asservi par la chair.

    Caractéristiques détailléesUne éducation libertine

    • Auteur Jean-Baptiste Del Amo
    • Editeur Gallimard
    • Date de parution 25.03.2010
    • Collection Folio, numéro 5036
    • Format 10cm x 17cm
    • Poids 0.2340kg
    • EAN 978-2070415618
    • ISBN 2070415619
    • Illustration Pas d'illustrations
    • Nombre de pages 464
    • Format 10,70 x 17,80 x 2,00 cm
    • Poids du produit 0.23 Kg

    AUTRES ŒUVRES Autour de Jean-Baptiste Del Amo

    Avis clients Une éducation libertine

    3/5
    • 1
      2
    • 2
      2
    • 3
      1
    • 4
      3
    • 5
      2
    4 très bien Posté le 26 févr. 2018

    Satisfaite du produit envoi rapide très apprécié


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    4 très intéressant. A retenir Posté le 18 juin 2017

    Facile à lire et de bonne lecture. A recommander, pour sa culture perso


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    1 mauvaise Posté le 23 mars 2015

    je n'ai pas du tout mais pas du tout aimé ce livre quoique la 2ème partie soit plus intéressante que la première je ne le recommanderais pas


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    5 Une oeuvre remarquable! A lire absolument! Posté le 06 août 2014

    La description de la misère de Paris et de ses habitants en 1760 est à couper le souffle. Les mots choisis sont crus et font merveille. Quant au héro, Gaspard, je souffre avec lui du début à la fin.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    2 Bof Bof Bof Posté le 17 août 2011

    Le livre commence par une longue tres longue, tres tres longue, tres tres tres longue dscription de Paris à la fin du 18 éme siécle. L'auteur pendant u moins le tiers du livre essaye de nous convaincre que les pauvres étaient pauvres, que la maladie régnait en maitre et que le salut du héros ? , passerait par la prostitution et le gitonnage... Decevant


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    Voir tous les avis

    Voir Aussi