La violence de masse dans l'histoire

Thierry Camous (Auteur) État, libéralisme, religion Paru en mars 2010 Essai (broché) en français
    La violence de masse dans l'histoire_0
    La violence de masse dans l'histoire
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Date de parution mars 2010
      Editeur Puf
      Format 15cm x 21cm
      Nombre de pages 298
    • Quelles sont les ruptures historiques qui conduisent à la violence de masse ? L'émergence de l'État en est une première. Par la guerre, les élites cherchent à se perpétuer au sommet des hiérarchies pour le pouvoir, pour la richesse. Le libéralisme est une deuxième rupture intervenant dans la progression humaniste des idées. Elle instaure la notion de concurrence et de compétition, laissant l'humanité orpheline de solidarité. Ces liens se reconstituent par des révolutions égalitaristes, par la classe, avec le communisme et... Voir la suite

    REMISE DE 10 % LIVRES

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    • 40.90 36.80

      Expédié exceptionnellement sous 4 à 12 jours.

      En magasin

      Retrait gratuit

      Voir la disponibilité en magasin

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    1 Offre Spéciale La violence de masse dans l'histoire

    REMISE DE 10 % LIVRES

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    Résumé

    Quelles sont les ruptures historiques qui conduisent à la violence de masse ? L'émergence de l'État en est une première. Par la guerre, les élites cherchent à se perpétuer au sommet des hiérarchies pour le pouvoir, pour la richesse. Le libéralisme est une deuxième rupture intervenant dans la progression humaniste des idées. Elle instaure la notion de concurrence et de compétition, laissant l'humanité orpheline de solidarité. Ces liens se reconstituent par des révolutions égalitaristes, par la classe, avec le communisme et son projet de transformation de la société, ou par la nation et la race, déchaînant au final la violence génocidaire nazie. La troisième rupture est la religion "moderne", c'est-à-dire intolérante, identifiant le « païen » ou l'hérétique comme ennemi à abattre. Judaïsme, christianisme, islam, hindouisme et bouddhisme, aucune religion n'échappe à ce virage moderne.

    Avis clients La violence de masse dans l'histoire

    Soyez le premier à partager
    votre avis sur ce produit

    Donner votre avis ✔ Votre avis a été enregistré

    Caractéristiques détaillées

    Auteur

    Thierry Camous

    Editeur

    Puf

    Date de parution

    mars 2010

    Format

    15cm x 21cm

    Poids

    0.3980kg

    EAN

    978-2130580515

    ISBN

    2130580513

    Illustration

    Pas d'illustrations

    Nombre de pages

    298

    Format

    15,00 x 21,70 x 1,60 cm

    Poids du produit

    0.39 Kg