D-Day et la bataille de Normandie

Antony Beevor (Auteur) Paru en mai 2009 Etude (broché) en français
4.5 5 avis
    D-Day et la bataille de Normandie_0
    D-Day et la bataille de Normandie
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Date de parution mai 2009
      Editeur Calmann-Levy
      Format 15cm x 23cm
      Nombre de pages 638

      Voir toutes les caractéristiques

    • Le Débarquement allié en Normandie le 6 juin 1944 fut un épisode sanglant et glorieux qui passe à juste titre pour un des trois ou quatre grands tournants de la Seconde guerre mondiale. À telle enseigne que dans l’esprit de beaucoup de gens le reste de la guerre ne fut qu’une formalité. Or il n’en est rien. Si le Débarquement fut un moment paroxystique, la bataille qui s’ensuivit, connue sous le nom de bataille de Normandie, fut autrement plus longue, difficile, et émaillée d’atrocités. Antony Beevor révèle, pour la... Voir la suite

    Remise de 10 % livres

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    fnacpro.com

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    • 44.40 39.95

      En magasin

      Retrait gratuit

      Voir la disponibilité en magasin

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    1 Offre Spéciale D-Day et la bataille de Normandie

    Remise de 10 % livres

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    LE MOT DE L'ÉDITEUR D-Day et la bataille de Normandie

    Le Débarquement allié en Normandie le 6 juin 1944 fut un épisode sanglant et glorieux qui passe à juste titre pour un des trois ou quatre grands tournants de la Seconde guerre mondiale. À telle enseigne que dans l’esprit de beaucoup de gens le reste de la guerre ne fut qu’une formalité. Or il n’en est rien. Si le Débarquement fut un moment paroxystique, la bataille qui s’ensuivit, connue sous le nom de bataille de Normandie, fut autrement plus longue, difficile, et émaillée d’atrocités. Antony Beevor révèle, pour la première fois, à quel point le désordre, l’improvisation, les erreurs stratégiques et tactiques ont failli coûter leur victoire aux Alliés. Seule leur écrasante supériorité aérienne leur permit de l’emporter - mais à quel prix, notamment en vies civiles françaises et en morts accidentelles dans leurs propres rangs ! D-Day et la Bataille de Normandie est le premier livre d’« historical narrative » à l’anglo-saxonne sur ces trois mois de guerre totale publié en France depuis Le jour le plus long, de Cornelius Ryan, qui date de 1959. Antony Beevor a pu consulter les archives rendues publiques aux États-Unis et en Angleterre en vertu des délais de prescription, mais aussi à Moscou où se trouvent nombre de documents allemands saisis par les Soviétiques après la chute de Berlin. C’est donc à une reconstitution entièrement nouvelle et à rebours des mythes dominants qu’il nous convie, en maniant comme personne le « zoom », tantôt au plus près de l’action sur le terrain pour montrer, tantôt en altitude pour expliquer.

    Caractéristiques détailléesD-Day et la bataille de Normandie

    • Auteur Antony Beevor
    • Editeur Calmann-Levy
    • Date de parution mai 2009
    • Format 15cm x 23cm
    • Poids 0.8200kg
    • EAN 978-2702140161
    • ISBN 2702140165
    • Illustration Pas d'illustrations
    • Nombre de pages 638
    • Format 15,40 x 24,00 x 4,40 cm
    • Poids du produit 0.82 Kg

    AUTRES ŒUVRES Autour de Antony Beevor

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Antony Beevor

    Avis clients D-Day et la bataille de Normandie

    4.5/5
    • 1
      0
    • 2
      0
    • 3
      0
    • 4
      2
    • 5
      3
    5 Très bon livre Posté le 22 juin 2019

    Article livre en temps et en heure ! Bravo


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    4 Bonne fête papa Posté le 16 juin 2019

    J'ai acheté cet article là semaine dernière pour la fête des pères et l'anniversaire de mon père.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    5 A lire absolument Posté le 16 janv. 2010

    Un sacré pavé, qui démystifie,le "jour le + long" Où l'on voit la lutte d'influence entre les généraux Anglais Montgomery et Dempsey, et les Américains. Monty, un monument de suffisance et d'arrogance. Le sacriufice des Canadiens,et des Polonais. Le commencement de la fin pour les divisions Panzers SS L'importance des chasseurs bombardiers en appui-feu P47 et autres Typhoos. Le cheminement de de Gaulle vers un pouvoir Français ,contre le souhait des autres alliés. Et sans oublier la Résistance, et le martyre des civils écrasés sous les bombes.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    4 La victoire décisive Posté le 15 sept. 2009

    Le mérite DA. Beevor, est de relater le débarquement et la bataille de Normandie dans leur continuité, de manière concise et très complète. Une nouvelle fois, il parvient à restituer latmosphère de la bataille au lecteur, ou la plus abjecte barbarie côtoie lesprit chevaleresque. Il jongle entre les considérations stratégiques détat major et le vécu des simples combattants, sans oublier le sacrifice de la Normandie. Pas de révélations dans ce récit, seulement le rappel abondamment illustré de faits connus, avec tout de même certaines nuances dans lanalyse. Ainsi si lécrasante supériorité matérielle des alliés est rappelée, notamment dans le domaine aérien, les erreurs de commandement et de nombreuses improvisations malheureuses expliquent une part de lindécision qui prévalu pendant près de 2 mois. De plus, si la férocité des combats et les lourdes pertes enregistrées par les protagonistes sont mis en évidence, jamais, même avec leurs divisions de panzers fanatisées et équipées des meilleurs chars lourds de lépoque, les allemands ne furent en mesure de renverser le sort des armes en leur faveur. En fait, la prospective la plus intéressante de louvrage, concerne le comportement des troupes britanniques & canadiennes. En effet, si il rend hommage à lhéroïsme des troupiers, notamment les tankistes qui supportèrent lessentiel des contre offensives des divisions SS, il nest pas tendre avec lencadrement, souvent taxé dirrésolution voire dincompétence. Le Maréchal Montgomery remportant « la palme » dans ce domaine. Outre la lassitude dun conflit vieux pour eux, à ce moment, de près de 5 ans, il faut peut être déjà y voir, leffacement programmé de la Grande Bretagne en tant que puissance mondiale dominante. Le plan stratégique de la guerre à louest avait été dicté par Churchill en 42 & 43, il le fut par Roosevelt en 44 & 45. Enfin, le regard extérieur sur les français, résistants ou non, la France Libre et la libération de Paris nest pas superflu.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    5 Intéressant Posté le 06 sept. 2009

    Intéressant pour les passionnés de cette période. Le coté humain apparait plus à mon sens. L'aspect "strategico-historique" existe aussi mais laisse la place aux êtres humains qui l'ont vécu, quelles que soient leurs rôles.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    Voir Aussi