Le Deuxième Souffle - Blu-Ray

1 1 avis
    • Le Deuxième Souffle - Blu-Ray_0
    Le Deuxième Souffle - Blu-Ray

    Revendez le vôtre : Le Deuxième Souffle - Blu-Ray en quelques clics seulement,
    sur fnac.com

    1. Vous mettez en vente
    2. Un client achète votre produit
    3. Vous expédiez votre produit
    4. Vous êtes payés
    Professionnel ? Créer votre boutique
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    fnacpro.com

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    • 22.90

      Plus que 3 en stock

      Livraison gratuite

      En magasin

      Retrait gratuit

      Voir la disponibilité en magasin

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    LE MOT DE L'ÉDITEUR Le Deuxième Souffle - Blu-Ray

    Gu, célèbre et dangereux gangster condamné à vie, s’évade de prison. Traqué par la police, il veut s’enfuir à l’étranger avec Manouche, la femme qu’il aime. Ayant besoin d’argent, il accepte de participer à un dernier casse…

    Caractéristiques détailléesLe Deuxième Souffle - Blu-Ray

    • Contenu du DVD Le Film : Le Deuxième Souffle

    AUTRES ŒUVRES Autour de Alain Corneau

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Alain Corneau

    Avis clients Le Deuxième Souffle - Blu-Ray

    1/5
    • 1
      1
    • 2
      0
    • 3
      0
    • 4
      0
    • 5
      0
    1 Le plus gros navet de l'histoire du cinéma ? Posté le 11 déc. 2008

    J'avais visionné l'excellente version de 1966 un mois auparavant, quel décalage ! Cette version 2007 est : mal jouée ( avec mention spéciale pour Michel Blanc qui peut concourir dans la catégorie "plus mauvaise composition de tous les temps" ), mal filmée, dans des décors kitsch, le casting est nul. Bref c'est incompréhensible qu'Alain Corneau aie pu laisser passer cela. Je n'avais jamais visionné un film aussi mauvais, même les peplums à deux balles s'en sortent mieux. Quelle idée ces filtres sur l'objectif ? Donnant ainsi son aspect fluo au film. Cantona comparé à M. Constantin fait rire, mais c'est surtout M. Blanc qui, comparé à l'immense P. Meurisse fait pitié à voir ! Même J. Dutronc, insipide acteur d'ordinaire, passe alors pour un chevronné, navrant, pauvre cinéma français.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    Voir Aussi

      Attention Une erreur est survenue, veuillez réessayer plus tard.