Le jour où mon père s'est tu

Virginie Linhart (Auteur) Paru en juillet 2008 Essai (broché) en français
4 1 avis
    Le jour où mon père s'est tu_0
    Le jour où mon père s'est tu
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Date de parution juillet 2008
      Editeur Seuil
      Collection H.C. essais
      Format 14cm x 20cm
      Nombre de pages 180
    • Virginie Linhart est la fille de Robert Linhart, fondateur du mouvement prochinois en France, initiateurdu mouvement d'établissement des intellectuels dans les usines, auteur d'un livre référence sur ce sujet(L'établi), «grand brûlé» de l'histoire qui tentera en 1981 de se suicider.Ce livre poignant est l'histoire de cet homme, l'histoire des maos de 68, de leurs familles, de leurs enfants, de ceux qui s'en sont sortis, de ceux qui y sont restés. Un remarquable témoignage.

    Vente privée : -20 % sur les livres

    Offre réservée aux adhérents, valable jusqu'au 01/06/2020 23h59, hors précommandes, non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch

    fnacpro.com

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    • 26.- 23.40

      En magasin

      Retrait gratuit

      Voir la disponibilité en magasin

      Voir toutes les options et délais de livraison
      Offres sur ce produit
      Carte adhérent
      Vente privée -20 %
    • Satisfait
      ou remboursé
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    2 Offres Spéciales Le jour où mon père s'est tu

    • Vente privée -20 %

    Remise de 10 % livres

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    Vente privée : -20 % sur les livres

    Offre réservée aux adhérents, valable jusqu'au 01/06/2020 23h59, hors précommandes, non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch

    Résumé

    « - Tu sais Papa, moi, quand tu t'es arrêté de parler, j'avais 15 ans. A 15 ans, on a beaucoup de
    souvenirs. Je me souviens de tout Papa.
    - C'est notre secret ma petite fille.
    - C'est quoi notre secret ?
    - Que tu saches tout ça, et que moi je ne parle plus.
    ... Cette fois, je suis décidée. Je parlerai du silence de mon père. Je suis prête, j'en jubile presque.
    J'ai même trouvé le titre : Le jour où mon père s'est tu ».

    Virginie Linhart est la fille de Robert Linhart, fondateur du mouvement maoiste en France. Brillant
    normalien, orateur virtuose, il sombre, en mai 68, dans une première crise de folie. Plus tard,
    poursuivant sa démarche de mao et le mouvement qu'il a initié, il s'embauche en usine et écrit un
    livre qui fera date : L'établi. Après une rechute, en mai 1981 (!) il tombe dans un silence définitif.
    Ce livre est d'abord une quête du père et, à travers elle, une autre quête, celle d'une génération.
    Virginie Linhart part sur les traces des enfants des soixante-huitards et tente de comprendre avec
    eux ce qu'ils sont vécu, ce qui reste de l'expérience des parents.
    Le livre est fait d'allers et retours dans le temps, au gré des rencontres, des réflexions, des
    souvenirs. L'histoire d'une relation père-fille croise celle des conséquences, sur la génération des
    enfants, des années de contestation. Qu'en ont-ils reçu? ou subi? Ont-ils été élevés différemment?
    Tous de la même façon?
    Virginie Linhart née en 1966 est réalisatrice de documentaires. Elle a publié Volontaires pour
    l'usine. Vies d'établis 1967-1977 ( Seuil, 1994).


    Avis de la Fnac

    Virginie Linhart est la fille de Robert Linhart, fondateur du mouvement prochinois en France, initiateur du mouvement d'établissement des intellectuels dans les usines, auteur d'un livre référence sur ce sujet (L'établi), «grand brûlé» de l'histoire qui tentera en 1981 de se suicider. Ce livre poignant est l'histoire de cet homme, l'histoire des maos de 68, de leurs familles, de leurs enfants, de ceux qui s'en sont sortis, de ceux qui y sont restés. Un remarquable témoignage.

    Avis clients : 1 avis Le jour où mon père s'est tu

    4/5
    • 0
      1
    • 0
      2
    • 0
      3
    • 1
      4
    • 0
      5
    Le plus utile
    Anonyme
    Posté le 12 janv. 2009

    Passionnant et émouvant

    Livre très intéressant, surprenant, émouvant, plein de pudeur écrit par une fille de soixante-huitards révolutionnaires qui a eu du mal a trouvé ses repères d'adulte après une enfance non conventionnelle et plutt triste. Ce livre est remarquablement écrit. Passionnant, il tient en haleine, même pour des gens jeunes et universitaires de l'époque, qui ne partageaient pas cet idéal. Une illusion surtout parisienne.

    Caractéristiques détaillées

    Editeur

    Seuil

    Date de parution

    juillet 2008

    Collection

    H.C. essais

    Format

    14cm x 20cm

    Poids

    0.2180kg

    EAN

    978-2020913676

    ISBN

    2020913674

    Illustration

    Pas d'illustrations

    Nombre de pages

    180

    Format

    14,20 x 20,60 x 1,60 cm

    Poids du produit

    0.21 Kg