Le dernier paradis de Manolo

Alan Warner (Auteur) Brice Matthieussent (Traduction) Paru le 23 août 2007 Roman (broché) en français
5 1 avis
    • Le dernier paradis de Manolo_0
    Le dernier paradis de Manolo

    Revendez le vôtre : Le dernier paradis de Manolo en quelques clics seulement,
    sur fnac.com

    1. Vous mettez en vente
    2. Un client achète votre produit
    3. Vous expédiez votre produit
    4. Vous êtes payés
    Professionnel ? Créer votre boutique
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Date de parution 23.08.2007
      Editeur Bourgois
      Collection Litterature Etrangere
      Format 12cm x 20cm
      Nombre de pages 518

      Voir toutes les caractéristiques

    • « Il y a seulement dix ans, cette maladie impliquait la fin de la vie, mais plus maintenant. Ce n'est pas encore la fin pour toi, Lolo. Seulement la Maladie. » Il se tourna pour me regarder dans les yeux. « Seulement le temps de changer quelques petites choses. C'est important. Les pauvres sont toujours en danger. Mais pas un homme aussi fortuné que toi. Il faut simplement que tu procèdes à quelques changements dans ta vie. » Le narrateur est abasourdi par le verdict de son médecin. Il n'a pourtant pas connu la drogue, ni... Voir la suite

    Remise de 10 %

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    • 45.80 41.20

      Expédié sous 4 à 8 jours

      Livraison gratuite

      En magasin

      Retrait gratuit

      Voir la disponibilité en magasin

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    1 Offre Spéciale Le dernier paradis de Manolo

    Remise de 10 %

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    Avis de la Fnac Le dernier paradis de Manolo

    « Il y a seulement dix ans, cette maladie impliquait la fin de la vie, mais plus maintenant. Ce n'est pas encore la fin pour toi, Lolo. Seulement la Maladie. » Il se tourna pour me regarder dans les yeux. « Seulement le temps de changer quelques petites choses. C'est important. Les pauvres sont toujours en danger. Mais pas un homme aussi fortuné que toi. Il faut simplement que tu procèdes à quelques changements dans ta vie. » Le narrateur est abasourdi par le verdict de son médecin. Il n'a pourtant pas connu la drogue, ni les seringues, ni les prostituées. Il n'a pas non plus été transfusé. La Maladie est seulement apparue à la fin de sa jeunesse, lui apprend son ami, et il peut laisser de côté toute son activité sexuelle, peu importe sa nature, pendant ses vertes années. La Maladie est cependant contagieuse, il ne l'a pas attrapée sur un siège de toilettes. Il doit penser à ses petites amies et procéder par élimination, sachant qu'il ne suffit pas de savoir par qui il a été contaminé, mais à qui il l'a peut-être transmise. Le narrateur trouve insupportablement dégradant ce besoin d'autopsier jusqu'au moindre détail de sa vie amoureuse. On ne devrait jamais livrer le plaisir à l'analyse. Comment peut-il tuer quelqu'un en lui faisant l'amour ? Comment raconter l'histoire de quelqu'un qui étouffe sous le poids de son histoire ? Alan Warner utilise le drame de son personnage comme un matériau et réalise une opération alchimique parfaite : la transformation de son invivable vie en pur or littéraire.



    Une écriture qui mêle succès et délice, humour, émotion et tragédie. Descriptions précises, aiguisées, pertinentes mettant en scène des personnages attachants.
    Sabine, adhérente Fnac

    RÉSUMÉ Le dernier paradis de Manolo

    Alan Warner est né en 1964 à Oban, au Nord Ouest de l'Ecosse où il a grandi et effectué nombre de petits boulots. C'est en 1995 qu'il entre en littérature avec Morvern Callar. Il a ensuite publié Ces terres démentes et Les Sopranos.

    LE MOT DE L'ÉDITEUR Le dernier paradis de Manolo

    Manolo Follana, séducteur espagnol de quarante ans, s'est aménagé une existence confortable dans sa ville natale, une station balnéaire. Son agence de design prospère, ses costumes sont en lin italien, ses cigares cubains, après deux mariages il ne compte que des amis et il se délecte des charmes de femmes beaucoup plus jeunes que lui. Quand son médecin et ami annonce au playboy qu'il est atteint du SIDA, tout semble d'écrouler autour de lui et le sursis le pousse à la remémoration : souvenirs somptueux de l'hôtel de ses parents au bord de la plage ; mémoire émouvante du visionnage Des Dents de la mer qui permet au jeune Manolo de séduire deux Asiatiques en villégiature sans sa ville ; un chapitre burlesque évoque son séjour cauchemardesque en Roumanie chez Hansa, une artiste médiocre dont il est tombé amoureux sur « sa » plage ; et puis il a ses deux épouses au destin tragique. Au milieu de sa solitude mélancolique et maniaque, débarque Ahmed Omar le Maure, un immigré clandestin arrivé sur le rivage espagnol après une traversée dramatique. Ahmed, que Manolo invite à habiter chez lui, va changer la vie du Don Juan de province, l'ouvrir enfin au monde et à ses réalités. Jusqu'au cruel coup de théâtre final, suivi de l'ultime morceau de bravoure - l'incendie de l'hôtel familial - où Manolo le vaniteux égocentrique subira une prodigieuse métamorphose. Cette « chronique d'une mort annoncée » mêle avec un rare brio l'émotion, l'humour, le travail méticuleux d'une mémoire implacable, des anecdotes hilarantes et des évocations mélancoliques, le scabreux des descriptions érotiques ou cliniques, le comique de la gaucherie adolescente et des prétentions provinciales, la profondeur humaine et la compassion. C'est dire qu'Alan Warner est l'un des plus grands romanciers britanniques actuels et que ce livre est sa plus belle réussite. L'écriture y a la précision du scalpel, la sophistication et l'ambiguïté des meilleurs romans de Nabokov ; la richesse thématique et la générosité du romancier forcent l'admiration. La critique a volontiers comparé Alan Warner à Albert Camus ; et de fait, leur attachement commun à des destins individuels, leur scepticisme sur le monde, leur quête de rédemption partagée, autorisent cette comparaison. J'espère que ma traduction rend aussi justice à cette splendide verve romanesque, à ce mélange délectable, inédit bien que très shakespearien, de causticité et de compassion, de trivialité presque microscopique et de lyrisme symphonique. Un dernier paradis de Manolo est une révélation.

    Caractéristiques détailléesLe dernier paradis de Manolo

    • Auteur Alan Warner
    • Traduction Brice Matthieussent
    • Editeur Bourgois
    • Date de parution 23.08.2007
    • Collection Litterature Etrangere
    • Format 12cm x 20cm
    • Poids 0.4590kg
    • EAN 978-2267019315
    • ISBN 2267019310
    • Illustration Pas d'illustrations
    • Nombre de pages 518
    • Format 12,50 x 20,00 x 2,40 cm
    • Poids du produit 0.45 Kg

    AUTRES ŒUVRES Autour de Alan Warner

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Alan Warner

    Avis clients Le dernier paradis de Manolo

    5/5
    • 1
      0
    • 2
      0
    • 3
      0
    • 4
      0
    • 5
      1
    5 Pour les amoureux de la vraie Espagne, saisissant! Posté le 27 juil. 2017

    Un livre acheté et offert au moins 5 fois!


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

      Attention Une erreur est survenue, veuillez réessayer plus tard.