L'indépendance, un combat qui continue

Jean Galland (Auteur) Algérie 1962-1974 Paru en novembre 2006 Essai (broché) en français
    • L'indépendance, un combat qui continue_0
    L'indépendance, un combat qui continue
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Date de parution novembre 2006
      Editeur Tiresias Michel Reynaud
      Collection Ces Oublies De L'histoire
      Format 16cm x 24cm
      Nombre de pages 367

      Voir toutes les caractéristiques

    • L'INDEPENDANCE, UN COMBAT QUI CONTINUE fait suite à :
      - EN ALGERIE «du temps de la France» (1950-1955) Editions Tirésias.
      - LA TÊTE ICI, LE COUR LA-BAS (1954-1962) Editions Tirésias.

      En débarquant à Alger en 1830, les Français ont fait de l'Algérie (la Régence) un territoire de guerre (Dar-El-H'arb) où tout Musulman avait pour devoir de combattre l'étranger infidèle.
      Bugeaud a reconnu «l'ascendant surnaturel qu'Abd-El-Kader a su exercer sur ses concitoyens en prenant la tête de ce combat». Le maréchal Soult a écrit...
      Voir la suite

    Remise de 10 %

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    fnacpro.com

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    • 41.80 37.60

      En magasin

      Retrait gratuit

      Voir la disponibilité en magasin

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    1 Offre Spéciale L'indépendance, un combat qui continue

    Remise de 10 %

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    LE MOT DE L'ÉDITEUR L'indépendance, un combat qui continue

    L'INDEPENDANCE, UN COMBAT QUI CONTINUE fait suite à :
    - EN ALGERIE «du temps de la France» (1950-1955) Editions Tirésias.
    - LA TÊTE ICI, LE COUR LA-BAS (1954-1962) Editions Tirésias.

    En débarquant à Alger en 1830, les Français ont fait de l'Algérie (la Régence) un territoire de guerre (Dar-El-H'arb) où tout Musulman avait pour devoir de combattre l'étranger infidèle.
    Bugeaud a reconnu «l'ascendant surnaturel qu'Abd-El-Kader a su exercer sur ses concitoyens en prenant la tête de ce combat». Le maréchal Soult a écrit du chef algérien «qu'il a donné à son pays et à sa population une sorte d'unité nationale, qu'il a créé entre les tribus un lien de solidarité administrative, qu'il les a habitués à une obéissance à l'autorité centrale et a inauguré la perception des impôts, la justice et l'enseignement».
    Durant les dix-sept années qu'a duré, sous Abd-El-Kader, la résistance à la conquête, il est apparu que l'Algérie était en voie de devenir un Etat moderne que la colonisation a proscrit jusqu'en 1962.

    L'INDEPENDANCE, UN COMBAT QUI CONTINUE raconte, à travers ce qu'en a connu l'auteur, les premiers pas du nouvel Etat algérien issu de l'insurrection déclenchée le 1er novembre 1954; premiers pas entravés par l'héritage frelaté de la colonisation, par les bouleversements subis par la société et les individus depuis 1830, par les obstacles semés par l'ex-colonisateur, par les pressions impérialistes à l'encontre du projet d'instaurer une République Algérienne Démocratique et Populaire !
    L'auteur, expulsé d'Algérie en avril 1955 pour son engagement contre la répression y est revenu en coopération de 1962 à 1974.
    - Illustrations photographiques et documents.

    Jean Galland est né en 1928 dans le Cher. En 1950, il part enseigner en Algérie, dans le Sud puis en Kabylie. Il milite dans les rangs du PCA et subit la répression colonialiste. En 1955. il est le premier Français expulsé d'Algérie par Jacques Soustelle après le vote de la loi sur l'Etat d'urgence. A Noël 1962, il retourne en Algérie exercer en coopération jusqu'en 1974. Il termine sa carrière comme principale de collège dans l'Indre-et-Loire où il est actuellement en retraite à Esvres (37320).

    Extrait du livre :
    UNE PENSEE POUR L'ALGERIE

    Pour Jean-Jacques et Jeannette la décision de repartir là-bas n'a pas été facile à prendre, à tous égards, en dépit des incitations diverses qu'ils recevaient par les journaux, la radio et la télévision qui multipliaient depuis juillet les communiqués des autorités françaises et algériennes. Faute d'enseignants la rentrée risquait d'être catastrophique en Algérie.
    Durant le premier semestre de 1962 l'OAS qui avait échoué sur tous les plans, sauf pour le malheur qu'elle entendait répandre, a cependant réussi à épouvanter la majeure partie des Européens d'Algérie.
    L'effondrement de la perspective insensée de l'Algérie française, les crimes accumulés au compte de la «terre brûlée» par une haine enragée ont développé dans la communauté européenne le sentiment d'une culpabilité impardonnable.
    On a propagé l'idée que l'arrivée au pouvoir des «Arabes» déclencherait des règlements de comptes innombrables, aveugles et impunis, permettrait d'assouvir des jalousies, de venger des rancoeurs, d'exploiter des ressentiments auxquels l'absence d'une Administration expérimentée et respectée laisserait libre cours. Ce catastrophisme était facile à accréditer d'autant que la guerre et, depuis toujours le régime colonial, avaient généré dans la vie quotidienne des comportements blâmables. Beaucoup se trouvaient effectivement des raisons d'avoir mauvaise conscience envers sa femme de ménage, son marchand de légumes, tel et tel voisin, le jeune qu'on avait houspillé dans la rue, des ouvriers rabroués et mal payés. Seul «le rapatriement» pouvait faire échapper à des vindictes supposées mais tellement vraisemblables ! Ainsi, désormais plus Français qu'Européen, on trouvait dans la fuite vers la «métropole» la planche de salut qui ferait échapper aux menaces que déclencherait et nourrirait le tourbillon des événements et le basculement des pouvoirs.

    Caractéristiques détailléesL'indépendance, un combat qui continue

    AUTRES ŒUVRES Autour de Jean Galland

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Jean Galland

    Avis clients L'indépendance, un combat qui continue

    Voir Aussi