Histoire d'un ruisseau

Elisée Reclus (Auteur) Paru en mars 2007 Essai (cartonné) en français
    • Histoire d'un ruisseau_0
    • Histoire d'un ruisseau_1
    • Histoire d'un ruisseau_2
    Histoire d'un ruisseau
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Date de parution mars 2007
      Editeur Plume De Carotte Eds

      Voir toutes les caractéristiques

    • À mi-chemin entre la science et la poésie, Histoire d'un ruisseau a été écrit en 1869 par le géographe et anarchiste français Elisée Reclus.
      Ce texte n'est pas une simple description de paysages le long de la course de l'eau, il est surtout, par son écriture étonnante et poétique, un hymne à la vie et à l'une de ses ressources les plus précieuses...

      Présent au fil des pages comme au bord de la rive d'un fleuve, le dessin d'Eloar Cuazzelli, artiste brésilien, a su enrichir le texte d'Elysée Reclus en y ajoutant une part...
      Voir la suite

    • Stock épuisé

      Indisponible en magasin

      Retrait gratuit

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    LE MOT DE L'ÉDITEUR Histoire d'un ruisseau

    À mi-chemin entre la science et la poésie, Histoire d'un ruisseau a été écrit en 1869 par le géographe et anarchiste français Elisée Reclus.
    Ce texte n'est pas une simple description de paysages le long de la course de l'eau, il est surtout, par son écriture étonnante et poétique, un hymne à la vie et à l'une de ses ressources les plus précieuses...

    Présent au fil des pages comme au bord de la rive d'un fleuve, le dessin d'Eloar Cuazzelli, artiste brésilien, a su enrichir le texte d'Elysée Reclus en y ajoutant une part de rêve et une nouvelle modernité.

    Extrait du livre :
    De tout temps la transparence de la source fut le symbole de la pureté morale ; dans la poésie de tous les peuples, l'innocence est comparée au clair regard des fontaines, et le souvenir de cette image, transmis de siècle en siècle, est devenu pour nous un attrait de plus.
    Sans doute, cette eau se souillera plus loin ; elle passera sur des roches en débris et sur des végétaux en putréfaction ; elle délaiera des terres limoneuses et se chargera des restes impurs déversés par les animaux et les hommes ; mais ici, dans sa vasque de pierre ou son berceau de joncs, elle est si pure, si lumineuse, que l'on dirait de l'air condensé : les reflets changeants de la surface, les bouillonnements soudains, les cercles concentriques des rides, les contours indécis et flottants des cailloux immergés révèlent seuls que ce fluide si clair est bien de l'eau, comme le sont nos grands fleuves bourbeux. En nous penchant sur la fontaine, en voyant nos visages fatigués et souvent mauvais se réfléchir dans cette onde si limpide, il n'est aucun d'entre nous qui ne répète instinctivement, et même sans l'avoir appris, le vieux chant que les Guèbres enseignaient à leurs fils :

    Approche-toi de la fleur, mais ne la brise point !
    Regarde et dis tout bas : Ah ! si j'étais aussi beau !

    Dans la fontaine de cristal ne lance point de pierre !
    Regarde et pense tout bas : Ah ! si j'étais aussi pur !

    Caractéristiques détailléesHistoire d'un ruisseau

    AUTRES ŒUVRES Autour de Elisée Reclus

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Elisée Reclus