Que mes guerres étaient belles !

Jacques Vergès (Auteur) Paru le 5 avril 2007 Essai (broché) en français
    • Que mes guerres étaient belles !_0
    Que mes guerres étaient belles !
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Date de parution 05.04.2007
      Editeur Rocher Eds Du
      Collection Documents
      Format 13cm x 20cm
      Nombre de pages 193

      Voir toutes les caractéristiques

    • Jacques Vergès, l'avocat de Klaus Barbie et de Khieu Samphan entre autres, nous fait entrer dans les minutes des grands procès historiques. Ainsi lors de la première manifestation d'une justice internationale à Nuremberg, en 1945 qui rhabille la culpabilité aux couleurs de la guerre froide. À cet égard, un dialogue imaginaire, entre Staline et Hitler, revient sur la véritable raison du pacte des Alliés avec l'URSS. Puisque c'est l'agression nazie qui aurait réveillé l'espoir de libération des colonies, en affaiblissant l... Voir la suite

    Remise de 10 %

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    fnacpro.com

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    • 32.10 28.85

      En magasin

      Retrait gratuit

      Voir la disponibilité en magasin

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    1 Offre Spéciale Que mes guerres étaient belles !

    Remise de 10 %

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    LE MOT DE L'ÉDITEUR Que mes guerres étaient belles !

    Jacques Vergès, l'avocat de Klaus Barbie et de Khieu Samphan entre autres, nous fait entrer dans les minutes des grands procès historiques. Ainsi lors de la première manifestation d'une justice internationale à Nuremberg, en 1945 qui rhabille la culpabilité aux couleurs de la guerre froide. À cet égard, un dialogue imaginaire, entre Staline et Hitler, revient sur la véritable raison du pacte des Alliés avec l'URSS. Puisque c'est l'agression nazie qui aurait réveillé l'espoir de libération des colonies, en affaiblissant l'Europe. Le procès des activistes du FLN, en 1957, devient alors une tribune pour l'indépendance algérienne. Mais dès 1954, la chute de Diên Bien Phu a consommé cette fin de règne de l'Occident à part entière... Déjà annoncée au procès de Louis XVI. Qu'instruit le révolutionnaire Saint-Just, au tournant de l'histoire moderne. Pour Jacques Vergès, c'est l'occasion de revenir sur les causes extrêmes pour lesquelles il n'a cessé de plaider. Et de ressusciter le visage des disparus, confrères et compagnons, tombés à ses côtés en rendant hommage à la grandeur de leur humanisme.

    Caractéristiques détailléesQue mes guerres étaient belles !

    • Auteur Jacques Vergès
    • Editeur Rocher Eds Du
    • Date de parution 05.04.2007
    • Collection Documents
    • Format 13cm x 20cm
    • Poids 0.2130kg
    • EAN 978-2268060989
    • ISBN 2268060985
    • Illustration Pas d'illustrations
    • Nombre de pages 193
    • Format 13,40 x 20,40 x 1,70 cm
    • Poids du produit 0.21 Kg

    AUTRES ŒUVRES Autour de Jacques Vergès

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Jacques Vergès