La Sagesse tragique. Du bon usage de Nietzsche

Michel Onfray (Auteur) Inédit Paru en janvier 2006 Essai (Poche) en français
4 2 avis
    • La Sagesse tragique. Du bon usage de Nietzsche_0
    La Sagesse tragique. Du bon usage de Nietzsche
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Date de parution janvier 2006
      Editeur Lgf
      Collection Biblio Essais
      Format 11cm x 17cm
      Nombre de pages 192

      Voir toutes les caractéristiques

    • Un siècle après la mort de Nietzsche, notre époque n’a toujours pas examiné en quoi sa philosophie était porteuse d’immenses révolutions. Entre lui et nous, en effet, s’intercalent plusieurs types de parasites : une sœur qui dénatura son héritage, deux guerres et des idéologies qui brandirent son nom pour servir des causes qu’il aurait, à coup sûr, récusées, et, plus gravement, une impressionnante série de lectures de mauvaise foi et d’interprètes mal intentionnés… Tout ceci contribue à produire de Nietzsche une image... Voir la suite

    Remise de 10 %

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    fnacpro.com

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    • 11.70 10.50

      En stock en ligne

      Livraison gratuite

      En magasin

      Retrait gratuit

      Voir la disponibilité en magasin

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    1 Offre Spéciale La Sagesse tragique. Du bon usage de Nietzsche

    Remise de 10 %

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    LE MOT DE L'ÉDITEUR La Sagesse tragique. Du bon usage de Nietzsche

    Un siècle après la mort de Nietzsche, notre époque n’a toujours pas examiné en quoi sa philosophie était porteuse d’immenses révolutions. Entre lui et nous, en effet, s’intercalent plusieurs types de parasites : une sœur qui dénatura son héritage, deux guerres et des idéologies qui brandirent son nom pour servir des causes qu’il aurait, à coup sûr, récusées, et, plus gravement, une impressionnante série de lectures de mauvaise foi et d’interprètes mal intentionnés… Tout ceci contribue à produire de Nietzsche une image fausse, floue, dangereuse – qu’il était urgent, à tous égards, de rectifier. C’est à cette tâche que s’emploie Michel Onfray dans ce texte inédit, qui date de 1988. Pour l’auteur hédoniste du Traité d’athéologie– qui a toujours revendiqué ce que sa réflexion devait au Gai savoir–, il s’agit là d’un formidable exposé du nietzschéisme originel et d’une émouvante « reconnaissance de dette » à l’endroit d’un philosophe majeur. D’où cette « introduction à Nietzsche » dont le ton se veut, à la fois, pédagogique et empreint de gratitude.

    Caractéristiques détailléesLa Sagesse tragique. Du bon usage de Nietzsche

    • Auteur Michel Onfray
    • Editeur Lgf
    • Date de parution janvier 2006
    • Collection Biblio Essais
    • Format 11cm x 17cm
    • Poids 0.1200kg
    • EAN 978-2253082811
    • ISBN 2253082813
    • Illustration Pas d'illustrations
    • Nombre de pages 192
    • Format 11,00 x 17,80 x 1,00 cm
    • Poids du produit 0.12 Kg

    AUTRES ŒUVRES Autour de Michel Onfray

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Michel Onfray

    Avis clients La Sagesse tragique. Du bon usage de Nietzsche

    4/5
    • 1
      0
    • 2
      0
    • 3
      1
    • 4
      0
    • 5
      1
    5 Fruits de la passion Posté le 05 oct. 2014

    Nietzsche le dit lui même dans Ecce homo : "la sagesse tragique fait défaut". La philosophie entendue comme volonté d'une sagesse et la tragédie comme attachée au réel voire remède du pessimisme. Pour Onfray toutes les vies sont tragiques qu'elles le veulent ou pas , c'est une condition de leur existence. Onfray, philosophe du vivant, toujours plus difficile de l'être pour les morts, il est aussi dans son temps même si ses idées sont toujours posthumes. Le catéchisme libéral qui fait la loi en ce début de XXIème siècle aurait ulcéré un Nietzsche déjà écuré par la pensée anglo-saxonne. Nietzsche n'est en rien un idéaliste, lui pour qui définit sa philosophie autour de l'amor fati (toute la réalité est bonne).Ce livre de jeunesse pour Michel Onfray est un bon marche pied pour comprendre la philosophie nietzschéenne alors que certains l'affublent encore d'inhumain, d'antisémite d'élitiste, de macho, de misogyne, de raciste , ... les autres marches peuvent être gravies avec Pierre Héber-Suffrin puis Patrick Wotling et Céline Denat.Avec ce livre et sa musique pleine de vie, j'ai donc ressenti des nectars plein la bouche dégouliner sur mon menton et alors même que mes yeux pétillaient, mon intestin se relâchait et mon odorat aux aguets, je ne pouvais retenir ma main qui allait se resservir dans cette coupe pleine de fruits de la passion.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    3 mi-figue, mi-raisin Posté le 10 juin 2006

    Voilà u livre dont le titre prête déjà à confusion. La ''sagesse tragique'' est pour moi un non-sens. Onfray se situe du côté des philosophes qui décrètent que la sagesse existe, et qu'elle peut en plus être tragique. Nietzche se défendait d'être un ''sage''. Par contre, il eut une vie tragique, voulant vivre sa philosophie. Or celle-ci était hors du temps, donc hors de la vie. Onfray ne signale à aucun moment que la pensée du philosophe allemand était avant tout idéaliste. Reste que l'intérêt de l'ouvrage réside dans un nouvel éclairage (encore un) sur un philosophe illustre. Nous devons encore une fois y apporter une lecture la plus lucide possible.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    Voir Aussi