Le rire de l'ogre roman

Pierre Péju (Auteur) Paru en août 2005 Roman (broché) en français
4 16 avis
    Le rire de l'ogre roman_0
    Le rire de l'ogre roman
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Date de parution août 2005
      Editeur Gallimard
      Collection Blanche
      Format 14cm x 20cm
      Nombre de pages 320

      Voir toutes les caractéristiques

    • Au début des années soixante, Paul, alors âgé de seize ans, séjourne en Allemagne chez son correspondant. À peine plus jeune que la paix, il est livré à lui-même pour la première fois. Il découvre la petite bourgade de Kehlstein, épargnée par les milliers de bombes déversées sur la plupart des villes allemandes. Sa vie va-t-elle se dérouler dans une paix semblable ? Il lui semble impossible de se laisser aller à cette quiétude douceâtre en compagnie d'êtres humains qui s'imaginent que rien, désormais, ne les menace. Cette... Voir la suite

    Remise de 10 % livres

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    fnacpro.com

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    • 35.40 31.85

      En magasin

      Retrait gratuit

      Voir la disponibilité en magasin

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    1 Offre Spéciale Le rire de l'ogre roman

    Remise de 10 % livres

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    Avis de la Fnac Le rire de l'ogre roman

    Au début des années soixante, Paul, alors âgé de seize ans, séjourne en Allemagne chez son correspondant. À peine plus jeune que la paix, il est livré à lui-même pour la première fois. Il découvre la petite bourgade de Kehlstein, épargnée par les milliers de bombes déversées sur la plupart des villes allemandes. Sa vie va-t-elle se dérouler dans une paix semblable ? Il lui semble impossible de se laisser aller à cette quiétude douceâtre en compagnie d'êtres humains qui s'imaginent que rien, désormais, ne les menace. Cette difficulté à vivre, Paul ne cessera jamais de l'éprouver. De Kehlstein, il ne lui restera qu'une image, celle d'un chemin forestier traversant l'épaisseur des épicéas et des sapins, une sorte de passage secret qui fait communiquer l'enfance et l'âge adulte, la guerre qu'il n'a pas connue et la paix qu'il n'a pas assez appréciée. À cette image se joint celle de Clara, fascinante jeune fille vêtue de noir qui continuera, à intervalles réguliers, de venir bouleverser son existence. Comme lui, elle refuse la paix amnésique, ressent un danger impalpable et imprécis. Lorsqu'ils se rencontrent pour la première fois, elle fait corps avec une petite caméra, il dessine. De quelles terreurs les visages tourmentés qui surgissent comme des fantômes de ses carnets de croquis sont-ils la proie ? Seule Clara semble comprendre.
    Les années passent, Paul devient sculpteur et Clara, photographe. Ils se cherchent, s'attirent, se fuient, se déchirent, se traquent et se séparent, tentant désespérément l'un et l'autre de donner un sens à leur vie. Clara s'installe en France et essaie d'aimer un homme, professeur de philosophie et ancien soldat d'Algérie de son état, mais comprend qu'elle ne désire vivre avec personne ; Paul s'installe dans le Vercors et fonde un foyer. Au fil du temps, l'inquiétude, l'angoisse, l'incertitude et la tension persistent. Paul et Clara se confrontent chacun à leur manière à la brutalité du siècle, continuant malgré tout sur leur lancée. Les fêlures de la Seconde Guerre mondiale continuent de se propager…
    Pierre Péju pose d'emblée un monde asphyxié où tout espoir est vain et des personnages qui vivent au rythme de leurs cauchemars, de leurs pulsions, traversant la vie comme s'ils avaient une revanche à prendre : contre leur inaptitude à l'ordre établi, contre la guerre toujours présente, contre leur impuissance à conjurer la fatalité. Un monde de violence, de fureur et de simulacre dans lequel sa génération n'a pas trouvé sa place et qui a tout détruit. Voilà sans doute pourquoi "Le Rire de l'ogre" fait si fort écho à notre époque : il en partage le désarroi, les interrogations, les turbulences et la cruauté. Un roman profus où prime la violence des sensations et dont l'intensité dramatique en fait l'un des meilleurs livres de son auteur.

    LE MOT DE L'ÉDITEUR Le rire de l'ogre roman

    Au début des années soixante, dans la forêt qui entoure une petite ville de Bavière faussement paisible, a lieu un drame effroyable que le secret et le silence recouvrent bien vite. Paul Marleau est un adolescent français qui séjourne en Allemagne chez un correspondant. Il fait la connaissance de Clara, fille d'un ancien médecin de la Wehrmacht. Enfants de la paix, ils comprennent que des «fêlures de guerre» se propagent dans la douceur apparente de leur époque. Guerres que l'on croit finies, ou guerres actuelles jamais très lointaines. Mais les années passent. Clara devient photographe et Paul sculpteur. Ils s'attirent autant qu'ils se fuient et leurs chemins ne cessent de se croiser puis de se séparer. D'autres personnages bouleversent leurs existences : Max Kunz, professeur de philosophie et ancien soldat d'Algérie, Philibert Dodds, artiste solitaire qui vit dans le Vercors, ou Jeanne, la jeune sage-femme pleine d'énergie. Roman de guerre, roman d'amour, méditation sur le mal, sur l'art et le bonheur, Le rire de l'ogre est l'histoire de toutes ces vies confrontées à l'ambiguïté et à la brutalité du siècle.

    Caractéristiques détailléesLe rire de l'ogre roman

    • Auteur Pierre Péju
    • Editeur Gallimard
    • Date de parution août 2005
    • Collection Blanche
    • Format 14cm x 20cm
    • Poids 0.3250kg
    • EAN 978-2070775446
    • ISBN 2070775445
    • Illustration Pas d'illustrations
    • Nombre de pages 320
    • Format 14,00 x 20,50 x 2,00 cm
    • Poids du produit 0.32 Kg

    AUTRES ŒUVRES Autour de Pierre Péju

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Pierre Péju

    Avis clients Le rire de l'ogre roman

    4/5
    • 1
      2
    • 2
      0
    • 3
      2
    • 4
      1
    • 5
      11
    5 Ames sensibles s'abstenir... Posté le 17 août 2015

    Un très beau roman effrayant et simple, extrêmement bien écrit. Une écriture fine, sensible et riche. Vraiment très agréable à lire même si certains passables sont très durs émotionnellement parlant.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    5 Surprenant Posté le 30 mai 2008

    Je ne savais pas à quoi m'attendre, j'avais raison! ce livre est surprenant dans sa construction, ses thèmes et ses personnages. On se laisse prendre ou pas, pour ma part, la mayonnaise a pris, et j'ai suivi ce récit avec beaucoup de plaisir.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    5 prenez le temps de le lire Posté le 07 févr. 2007

    j'ai dévoré ce livre , il est à la fois dramatique et émouvant .Deux personnages très attachants "incapables" de trouver le bonheur , écrasés par l'héritage des non-dits et le poids de la culpabilité collective .Malgré ce schéma difficile , j'ai aimé la simplicité du récit et le style merveilleux de Péju.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    4 Pour amateurs de sculpture Posté le 29 nov. 2006

    Nous partageons la vie d'un jeune homme, de son adolescence maladroite à la lucidité de sa vieillesse. Beau livre qui explore l'être humain (et ses facettes les plus noires) de manière subtile, sans le moindre manichéisme. A conseiller tout spécialement aux amateurs de sculpture qui trouveront ici une approche singulière de cet art.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    5 Très belle écriture Posté le 25 févr. 2006

    Cet ouvrage m'a beaucoup plu ! beau récit, très belle écriture, personnages attachants. Je ne connaissais auparavant pas l'auteur, Pierre Péju, mais cette lecture m'a donné envie de le découvrir à travers d'autres livres.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    Voir tous les avis

    Voir Aussi