Dictionnaire égoïste de la littérature française

Charles Dantzig (Auteur) Paru en septembre 2005 Essai (broché) en français
3.5 3 avis
    • Dictionnaire égoïste de la littérature française_0
    Dictionnaire égoïste de la littérature française
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Date de parution septembre 2005
      Editeur Grasset
      Collection essai français
      Format 15cm x 23cm
      Nombre de pages 976

      Voir toutes les caractéristiques

    • Auteur de plusieurs romans (dont Nos vies hâtives en 2001, prix Roger Nimier), poète, essayiste, traducteur d’Oscar Wilde et de Fitzgerald, Charles Dantzig propose ici le fruit d’un travail aussi singulier que titanesque : la constitution d’un dictionnaire absolument personnel – donc partial – portant sur l’ensemble de la littérature française.

      Un projet remarquable placé sous le signe de « l’égoïsme » – disons simplement du goût assumé – qui, en un millier de pages, nous promène dans les arcanes de la littérature...
      Voir la suite

    Remise de 10 %

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    • 60.30 54.25

      Expédié sous 4 à 8 jours

      En magasin

      Retrait gratuit

      Voir la disponibilité en magasin

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    1 Offre Spéciale Dictionnaire égoïste de la littérature française

    Remise de 10 %

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    Avis de la Fnac Dictionnaire égoïste de la littérature française

    Auteur de plusieurs romans (dont Nos vies hâtives en 2001, prix Roger Nimier), poète, essayiste, traducteur d’Oscar Wilde et de Fitzgerald, Charles Dantzig propose ici le fruit d’un travail aussi singulier que titanesque : la constitution d’un dictionnaire absolument personnel – donc partial – portant sur l’ensemble de la littérature française.

    Un projet remarquable placé sous le signe de « l’égoïsme » – disons simplement du goût assumé – qui, en un millier de pages, nous promène dans les arcanes de la littérature française, qu’elle soit « grande » ou « petite ».

    Ici, les entrées portent à la fois sur des auteurs (Apollinaire, Jarry, Malherbe, Sachs, Stendhal…), sur des œuvres (À la recherche du temps perdu, Don quichotte, Un barbare en Asie…), sur des notions littéraires et esthétiques (allégorie, apologue, déclamation, beau, idiosyncrasies), sur des êtres de papier (Del Dongo…) et des objets du monde réel (télévision…).

    Une véritable fête du goût, qui célèbre à sa manière la traversée du pays du livre par un grand lecteur, espèce en voie de disparition.

    RÉSUMÉ Dictionnaire égoïste de la littérature française

    Prix Décembre 2005

    Le dictionnaire littéraire subjectif, érudit et pétillant, d’un fin lettré…

    LE MOT DE L'ÉDITEUR Dictionnaire égoïste de la littérature française

    « L'idée générale de ce livre est qu'on apprend des choses sans s'ennuyer, j'espère. Sur des écrivains, des oeuvres, des personnages, des notions, sur la littérature, en un mot, et même à côté : que la France doit la laitue et le platane à Rabelais, par exemple ; tous les écrivains n'en ont pas fait autant. Et leurs « morts inhabituelles » ! J'ai été étonné, par le nombre d'écrivains morts écrasés par un véhicule. Emile Verhaeren, Roland Barthes, Fagus, Claudien, Jean Follain, Catulle Mendès, le gendre de Théophile Gautier. J'ai essayé de varier les façons de raconter : plutôt que d'exposer ce qu'est A la recherche du temps perdu, ce qui me paraissait assez vain, j'ai cherché ce que ce roman n'est pas. Un article est progressif afin de montrer comment on entre dans un écrivain (« Green »), un autre sert à dire pourquoi on ne lit pas certains chefs-d'oeuvre (« Les Misérables »). Il y a des pour (la plupart), des contre (« Céline », « La Princesse de Clèves »), certains articles servent à parler d'autre chose que de l'auteur même (« Bourges »), on y rencontre « un des romans célèbres les plus mal écrits de la littérature française ». La grande majorité des auteurs est du XXe siècle ; le plus ancien est Villon, le plus récent, Françoise Sagan. Principalement des Français, car si j'avais parlé des Astolphe de Custine anglais, italiens et russes en plus du Français, mon livre aurait fait huit mille pages et autant d'exils par désespoir. Je ne parle que de morts, par équité, si je puis dire. C'est enfin une sorte d'essai d'esthétique, et malgré moi, un autoportrait. Les dictionnaires sont peut-être les moins pesants des livres, qui laissent le lecteur choisir ce qu'il veut, quand il veut, comme il veut, dans le plus grand désordre, pour son éventuel plaisir. »

    Caractéristiques détailléesDictionnaire égoïste de la littérature française

    • Auteur Charles Dantzig
    • Editeur Grasset
    • Date de parution septembre 2005
    • Collection essai français
    • Format 15cm x 23cm
    • Poids 1.1550kg
    • EAN 978-2246634317
    • ISBN 2246634318
    • Illustration Pas d'illustrations
    • Nombre de pages 976
    • Format 15,40 x 23,10 cm
    • Poids du produit 1.15 Kg

    AUTRES ŒUVRES Autour de Charles Dantzig

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Charles Dantzig

    Avis clients Dictionnaire égoïste de la littérature française

    3.5/5
    • 1
      1
    • 2
      0
    • 3
      0
    • 4
      1
    • 5
      1
    4 Pour se souvenir. Pour découvrir. Posté le 24 mai 2006

    Egoïste, donc partial mais documenté, érudit, brillant, curieux avec évidemment, une suffisance parfois agaçante et, ce qui est plus regrettable pour un auteur qui commentent le talent d' icones de la littérature, des passages mal écrits jusqu'à l'incompréhensible, fruits d'une syntaxe lourde et affectée. Mais on se régale.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    1 Manque de Lettre Posté le 22 févr. 2006

    Certes, c'est un dictionnaire. Mais c'est avant tout un livre superfétatoire dans lequel dégoût, aigreur, haine se mélangent au rire, à la culture et à la littérature. Une idée intéressante quoique mal exploitée, proustienne dans la longueur et narcissique jusqu'au titre. C'est pourquoi, quoiqu'il fût intéressant, il paraît vite évident qu'il y manque une once de romantisme (que dis-je, de sensibilité!) tant est que le lecteur ressortira de cette lecture un peu plus exténué et un peu plus riche d'une perte de temps qu'avant de l'avoir lu. La Solidarité du verbe ne doit pas exclure la finesse de l'expression. Un livre vide, en somme.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    5 erudit Posté le 21 oct. 2005

    un erudit s'exprime sur toute la litterature francaise critiques anecdotes experiences personnelles etude de l'ecriture des auteurs charles dantzig a un avis sur tout et vous fait redecouvrir des ecrivains que vous aviez oublié une merveille ce bouquin quelques reserves neanmoins son amour sans condition pour proust est a la longue lassant ses commentaires politiquement corrects ou l'eloge des modérées ne casse pas trois pattes a un canard et lassent aussi pour le reste bravo je redecouvre leconte de lisle theophile gauthier les memoires de russie de custine louise labbé et quelques autres avec grand plaisir et je suis content de voir que l'auteur a quelques admirations pour mes ecrivains fetiches balzac gauthier deja cité mais aussi larbaud ce qui est plus surprenant maintenant a savoir monsieur dantzig est-il un ecrivain de talent etrillant maupassant flaubert rimbaud au passage.....excusez du peu..sans parler d'aragon mais la c'est amplement merité.......


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    Voir Aussi