La pluie ne change rien au désir

Véronique Olmi (Auteur) Paru en août 2005 Roman (broché) en français
3 7 avis
    La pluie ne change rien au désir_0
    La pluie ne change rien au désir
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Date de parution août 2005
      Editeur Grasset
      Collection Litterature Francaise
      Format 11cm x 18cm
      Nombre de pages 160

      Voir toutes les caractéristiques

    • Véronique Olmi est dramaturge et écrivain. Son œuvre est traduite en douze langues et ses pièces de théâtre sont jouées partout en Europe.

      "(…) Elle avait du mal, de plus en plus de mal à demeurer une femme de quarante ans, affranchie, indépendante, elle avait juste quelques mois, quelques mois d'enfermement et de folie qui retenaient sa vie, toute sa vie, elle avait beau se dire parfois, se répéter qu'elle avait été quelqu'un d'autre, qu'elle avait été aussi une enfant, une adolescente, sans le connaître, sans...
      Voir la suite

    Remise de 10 % livres

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    fnacpro.com

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    • Satisfait
      ou remboursé
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    1 Offre Spéciale La pluie ne change rien au désir

    Remise de 10 % livres

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    Avis de la Fnac La pluie ne change rien au désir

    Véronique Olmi est dramaturge et écrivain. Son œuvre est traduite en douze langues et ses pièces de théâtre sont jouées partout en Europe.

    "(…) Elle avait du mal, de plus en plus de mal à demeurer une femme de quarante ans, affranchie, indépendante, elle avait juste quelques mois, quelques mois d'enfermement et de folie qui retenaient sa vie, toute sa vie, elle avait beau se dire parfois, se répéter qu'elle avait été quelqu'un d'autre, qu'elle avait été aussi une enfant, une adolescente, sans le connaître, sans connaître le mal, elle avait beau tenter de se rappeler ce que cela pouvait être, aimer et être aimée, elle n'échappait plus à cette réduction, cette cible qu'elle était devenue, cet objet de haine."
    Cela fait cinq ans qu'ils se croisent. Des rencontres brèves. Des soirées. Amis communs et brouhahas discrets. Il se souvient d'elle, elle n'a rien retenu de lui, passant à son côté sans jamais l'effleurer. Aujourd'hui, elle lui a donné rendez-vous au premier étage du café de la Mairie, place Saint-Sulpice, et il est venu. Ils marchent vers le jardin du Luxembourg, échangent un premier baiser. Après, c'est la chambre d'hôtel, le silence, le face-à-face, le désir qui s'échappe des corps. Elle a envie de son sexe dans le sien, rien d'autre que cet acte nu, cette vérité première. À la fin de la journée, le pacte ne sera plus seulement de jouir et de faire jouir, mais d'oser prendre le temps, avec le risque qu'il ne se passe rien, rien de ce qui peut être prévu. "La parole ou le silence. La violence ou la précaution. L'emportement ou le repos."

    Dans cet éloge du désir, du plaisir et de la volupté, Véronique Olmi épouse au plus près les battements du cœur, la jouissance des corps.

    RÉSUMÉ La pluie ne change rien au désir

    Un très beau livre sur le désir, l'attraction physique. L'auteur sait décidément mettre des mots sur l'indicible : sur les gestes, les doutes et les peurs qui nous assaillent quand nous sommes face à l'autre, face à son désir, face à notre désir...Un désir qui devient presque "sacré" dans ce magnifique texte de V.Olmi. Begoña Libraire à www.fnac.com

    LE MOT DE L'ÉDITEUR La pluie ne change rien au désir

    L'intrigue de ce roman est des plus simples : un homme, une femme... Ils sont, l'un et l'autre, un peu cabossés par la vie ; ils se sont donné rendez-vous sur un banc du Luxembourg un jour pluvieux de fin d'été ; ils s'observent, se choisissent, et vont dans un hôtel tout proche pour y passer l'après-midi... Rien de plus dans cette intrigue. Mais rien de moins : jamais « cérémonie des amants » n'aura été traitée avec plus d'audace et de pudeur. Que se passe-t-il donc dans la tête d'un homme et d'une femme qui veulent oublier leurs passés et qui se savent sans avenir ? Et que se passe-t-il dans leur corps ? Tout tient ici par la grâce d'une langue miraculeuse, lancinante, obsédée du détail et de la nuance. On pense, bien sûr, à certaines pages de Marguerite Duras ou de Annie Ernaux - mais Véronique Olmi, experte en dramaturgie, y ajoute ses propres secrets. Le prévisible devient alors suspense. La comédie du désir s'y charge d'une gravité sans pareille. Les deux héros de Véronique Olmi font, du coup, figures de métaphores de la condition humaine, et de l'impossible fusion entre deux êtres...

    Caractéristiques détailléesLa pluie ne change rien au désir

    • Auteur Véronique Olmi
    • Editeur Grasset
    • Date de parution août 2005
    • Collection Litterature Francaise
    • Format 11cm x 18cm
    • Poids 0.1720kg
    • EAN 978-2246668619
    • ISBN 2246668611
    • Illustration Pas d'illustrations
    • Nombre de pages 160
    • Format 11,80 x 18,80 cm
    • Poids du produit 0.17 Kg

    AUTRES ŒUVRES Autour de Véronique Olmi

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Véronique Olmi

    Avis clients La pluie ne change rien au désir

    3/5
    • 1
      3
    • 2
      0
    • 3
      0
    • 4
      2
    • 5
      2
    4 un bon roman Posté le 22 déc. 2006

    Vulgaire ? Mots grossiers ? Certains esprits étriqués voient dans ce roman un livre "pornographique" ? Véronique Olmi parle de sexe, oui, mais il s'agit ici aussi d'une autre histoire en parallèle, il faut apprendre à lire entre les lignes pour voir la beauté de ce roman et ne pas s'arrêter au langage parfois cru, cru car nécessaire à l'écriture de ce livre. Ce roman n'a rien de vulgaire, mais âmes sensibles alors abstenez-vous !


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    1 Vulgaire et prétentieux Posté le 19 mai 2006

    Amateurs de littérature érotique, passez votre chemin ! L'histoire de cette anorexique dépourvue de toute sensualité mais en mal de culbute, qui se livre à des fellations en apnée et apprécie la douceur de la sodomie (sic) ne réunit en rien les critères du genre et n'a aucune chance de vous émoustiller mais semble davantage répondre aux fantasmes de Madame Olmi. Quant au style, il est d'une prétention insupportable, visant sans doute à faire croire que, bien que regorgeant de mots vulgaires, il s'agit néanmoins d'une véritable littérature. Grasset aurait pu s'abstenir de nous infliger ce roman...


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    4 poétique et surprenant Posté le 25 avr. 2006

    ce livre m'a permis de mettre des mots là où l'on n'ose pas en mettre.... écriture sans ponctuation qui nous fait vivre les moments fabuleux de cette merveilleuse rencontre....bravo !!!


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    5 un livre sensible et poêtique Posté le 06 janv. 2006

    Quelques âmes pudibondes n'aimeront pas ce livre qui passe d'un langage poétique à un langage cru (qu'ils qualifieront de pornographique); et pourtant, ce serait passer à côté d'un bien beau livre qui nous livre les sentiments, ressentiments et intimité d'une femme que de s'arrêter à quelques pages d'un langage choquant pour certains mais nécessaire au récit. J'ai été touché par la sensibilité et le style de l'auteur.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    1 Ennuyeux comme la pluie Posté le 24 nov. 2005

    La pluie ne change rien au désir et ce texte n'apporte rien à la littérature. Rien hormis son cortège de grossièretés et son narcissisme pédant, censés célébrer l'érotisme et choquer le bourgeois. S'y propagent seulement un profond ennui et un sentiment de vacuité. Il y a tellement de jeunes auteurs qui n'arrivent pas à faire connaître leurs textes, que publier ce torchon est une honte.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    Voir tous les avis