C'est en hiver que les jours rallongent

Joseph Bialot (Auteur) Paru en février 2005 Roman (Poche) en français
5 3 avis
    C'est en hiver que les jours rallongent_0
    C'est en hiver que les jours rallongent
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Date de parution février 2005
      Editeur Points
      Collection Points Virgule
      Format 11cm x 18cm
    • " Les projecteurs éclairent des rues vides, des alignements de bâtisses de briques sombres. Vides ? Mais qui est donc ce petit bonhomme qui sprinte comme un dératé dans la lueur de glace qui illumine le Lager comme pour une fête ? Ça va être la tienne de fête, crétin ! Je cours, je cours, je cours. J'attends la rafale qui va partir d'un des miradors. Personne ne peut y couper. Chaque poste de surveillance tient sous son feu un axe dont on ne peut pas sortir. Reste la solution de me balancer sur les barbelés électrifiés. Je... Voir la suite

    • Stock épuisé

      Indisponible en magasin

      Retrait gratuit

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    Résumé

    " Les projecteurs éclairent des rues vides, des alignements de bâtisses de briques sombres. Vides ? Mais qui est donc ce petit bonhomme qui sprinte comme un dératé dans la lueur de glace qui illumine le Lager comme pour une fête ? Ça va être la tienne de fête, crétin ! Je cours, je cours, je cours. J'attends la rafale qui va partir d'un des miradors. Personne ne peut y couper. Chaque poste de surveillance tient sous son feu un axe dont on ne peut pas sortir. Reste la solution de me balancer sur les barbelés électrifiés. Je découvre réellement la peur. Pas une angoisse, pas l'imaginaire en mouvement. Le réel. Je suis le " 1000 " d'une cible pour tous les mitrailleurs SS. Seule question, quel mirador va tirer le premier ? C'est à ce moment précis que j'ai cessé de faire partie du monde " normal " et revêtu ma nouvelle peau : celle de déporté. "

    Avis clients : 3 avis C'est en hiver que les jours rallongent

    5/5
    • 0
      1
    • 0
      2
    • 0
      3
    • 0
      4
    • 3
      5
    Le plus utile
    Anonyme

    Avis posté le 06 sept. 2005

    A lire absolument

    Sur ce thème là (Auschwitz, les conditions de la déportation...) ce livre-témoignage est à mon sens incontournable. Il n'est pas le einième témoignage, mais un témoignage particulier, que le style et la finesse de la réflexion de l'auteur rendent très particulier, original, unique. Il mériterait assurément d'être plus connu.

    Le mieux noté
    Celine

    Avis posté le 29 sept. 2009

    Terrifiant, poignant

    Plus qu'un témoignage, ce livre prend aux tripes. Joseph Bialot raconte sa descente aux enfers en déportation, mais aussi le voyage douloureux du retour avec sa survie en Pologne après la libération des camps, une partie rarement évoquée de cet enfer. J'ai entendu une interview de l'auteur un jour qui a dit qu'il était "mort à l'intérieur" depuis longtemps... quand on lit le livre on comprend mieux pourquoi....

    Le moins bien noté
    gunya

    Avis posté le 24 févr. 2010

    Sublime et terrifiant

    Un récit qui nous emmène vers ce qui reste de l'homme quand il n'y a plus d'humanité et au delà de la peur, de la vie fantôme, une chaleur dans la relation aux autres. Une écriture subtile et percutante, parfois même drôle dans l'ironie. Un témoignage très différent de ceux qui ont été écrits sur cette période. A lire absolument !!

    Caractéristiques détaillées

    Auteur

    Joseph Bialot

    Editeur

    Points

    Date de parution

    février 2005

    Collection

    Points Virgule

    Format

    11cm x 18cm

    EAN

    978-2020817745

    ISBN

    2020817748

    Illustration

    Pas d'illustrations