Symphonie du Nouveau monde - Super Audio CD

4 1 avis
    • Symphonie du Nouveau monde - Super Audio CD_0
    Symphonie du Nouveau monde - Super Audio CD
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • 24.90

      Expédié habituellement sous 2 à 3 semaines

      En magasin

      Retrait gratuit

      Voir la disponibilité en magasin

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    Caractéristiques détailléesSymphonie du Nouveau monde - Super Audio CD

    AUTRES ŒUVRES Autour de Antonín Dvorák

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Antonín Dvorák

    Ecoute de l'album Symphonie du Nouveau monde - Super Audio CD

    Antonín Dvorák, Bedrich Smetana, Jaromir Weinberger

    Symphonie du Nouveau monde - Super Audio CD

    00:00 00:30
    titre Durée
    • 01 Symphony no9 in e, op95
    • 02 Symphony no9 in e, op95
    • 03 Symphony no9 in e, op95
    • 04 Symphony no9 in e, op95
    • 05 Carnival overture op92
    • 06 The bartered bride: overture
    • 07 Schwanda: polka and fugue

    Avis clients Symphonie du Nouveau monde - Super Audio CD

    4/5
    • 1
      0
    • 2
      0
    • 3
      0
    • 4
      1
    • 5
      0
    4 Limpide !!! Posté le 14 sept. 2005

    A la fin des années 50, deux écoles opposées s'affrontent en matière de prise de son Hifi. Chez RCA, on prone un micro par canal, cette option ayant été prise avant même qu'on sache comment graver des microsillons autrement qu'en mono, cela a conduit RCA à opter pour 3 pistes. A contrario, Decca avec son Phase 4 et Mercury avec son Living Presence, optaient pour des prises de son avec une multiplicité de micros et une console 20 ou 24 pistes. Chaque solution ayant ses avantages et ses inconvénients, mais tout cela était finalement dégradé par la transcription en simple stéréo, et la ré-édition de ces fameux enregistrements en CD avait laissé les amateurs un peu sur leur faim. Le SACD rend justice à la clairvoyance des ingénieurs de RCA. Lorsque cela a été possible, les SACD Living Stereo restituent sur les 3 canaux avant les 3 pistes des enregistrements d'origine; Simple mais efficace !!! Tout cela est restitué "tel que" par un lecteur de SACD connecté sur les prises 5.1 d'un ampli Home Cinema. Pour ce disque en particulier, l'interpretation est à la hauteur, ce qui n'est pas toujours le cas dans cette collection. Certes, le final de la symphonie N°9 de Dvorak n'est pas aussi explicitement Rock n Roll que celui de Kubelik. Ici ce qu'il faut saluer, c'est l'exceptionnelle véracité des instruments à vent, le coté soyeux et absolument pas metallique des violons, bref, tout ce qui pouvait hérisser sur une écoute CD. En revanche, la dynamique n'est pas celle qu'on pourrait attendre d'un SACD "moderne". Malgré toutes leur qualités d'origine, ces enregistrement d'époque ne dépassent guère, à mon avis, les 80 db de dynamique. A recommander chaudement pour se constituer une SACDthèque !!!


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    Voir Aussi