Tous nos univers

American psycho

Bret Easton Ellis (Auteur) Alain Defossé (Traduction) Paru en avril 2005 Roman(poche)

C'est le livre choc sur l'Amérique des années Reagan, une société cynique et cruelle à travers le portrait schizophrénique d'une sorte de Dr Jekyll et Mr... Voir la suite

  • Vous ne pouvez pas ajouter ce produit à vos listes car vous n'êtes pas connecté

1 Offre Spéciale American psycho

  • 1 LIVRAISON GRATUITE !
Profitez de notre LIVRAISON GRATUITE sur l'ensemble du site !

Avis de la Fnac American psycho

C'est le livre choc sur l'Amérique des années Reagan, une société cynique et cruelle à travers le portrait schizophrénique d'une sorte de Dr Jekyll et Mr Hyde moderne. Patrick Bateman est un de ces yuppies à qui tout semble réussir et qui pense que rien n'est trop beau pour lui. Comme ses collègues de la Chemical Bank, il affiche une ambition sans scrupules, passe son temps à collectionner les signes extérieurs les plus coûteux possible de sa réussite et va sniffer des lignes de coke dans les soirées huppées. À la différence de ses amis, il se livre tout de même à un loisir d'un genre particulier. La nuit, il tue, viole et torture comme ça, pour le plaisir, pour évacuer le stress et être plus performant dans la journée. Un livre terrifiant qui selon le mot de Norman Mailer "nous oblige à regarder en face l'intolérable, ce que peu de romanciers ont le courage de faire".

LE MOT DE L'ÉDITEUR American psycho

Avec son sourire carnassier et ses costumes chics, Patrick Bateman est l'incarnation du golden boy new-yorkais. Mais, à la nuit tombante, il laisse libre cours à sa démence. En bon serial killer, Patrick viole, torture et tue. Dans un monde lisse de tout sentiment, jusqu'où l'horreur peut-elle aller ?   "Vingt ans après sa publication, American Psycho continue de congeler toute la littérature du siècle suivant. American Psycho n'a pas seulement prédit l'Apocalypse : ce texte est l'Apocalypse de notre temps." Frédéric Beigbeder, Premier bilan après l'Apocalypse   Traduit de l'anglais par Alain Defosse

Bret Easton Ellis est né en 1964 à Los Angeles. Dès la publication de son premier livre, Moins que zéro, en 1985, il s’est imposé comme l’un des grands de la littérature contemporaine. Suivront Les Lois de l’attraction, American Psycho, Zombies, Glamorama, Lunar Park et Suite(s) imprériale(s). Traduite dans le monde entier, son œuvre continue de marquer des générations de lecteurs.

Coups de cœur des Libraires

Laetitia Conseiller Fnac

Radiographie d'une société moribonde

Aujourd'hui best-seller, "American psycho", a provoqué à sa parution un immense scandale. En faisant de nous les témoins privilégiés des pulsions meurtrières d'un golden boy évoluant dans un milieu des affaires non moins perverti, le maître Easton Ellis remue ce qu'il y a de plus sombre en l'homme.

CAMILLE Conseiller Fnac

Un sommet

Comme à son habitude Easton Ellis dépeint l'Amérique de l'outrance: ultra consommatrice, vulgaire, intolérante, violente. Cette Amérique là prend les traits de Patrick Bateman,homme d'affaires brillant le jour et tueur sanguinaire la nuit. Le chef d'oeuvre de Bret Easton Ellis.

MANON Conseiller Fnac

Chronique d’une époque révolue.

Easton Ellis nous raconte le quotidien d'un psychopathe paranoïaque et légèrement schizophrène créé par la culture globalisée, le libéralisme financier du début des années 90 et une société déshumanisante. Patrick Bateman est le monstre moderne typique, exhibitionniste et égocentrique. Livre à lire !

Caractéristiques détailléesAmerican psycho

AUTRES ŒUVRES Autour de Bret Easton Ellis

ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Bret Easton Ellis

3.5/5
  • 1
    15
  • 2
    4
  • 3
    6
  • 4
    6
  • 5
    26
Posté le 01 nov. 2011

5 Excellent Comme le titre l'indique on parle d'un psychopathe, et c'est parfaitement réussi. Le livre est extrêmement bien pensé et construit. Certains passages inutiles à l'intrigue sont indispensables pour poser le décor, je trouve qu'il n'y a rien à jeter. Certains passages sont crus, violents et assez malsains, mais c'est le thème du livre. La folie du personnage est sublimement retranscrite.Si vous avez l'estomac bien en place, foncez!
Cet avis vous a-t-il été utile ?
Vs
Posté le 07 juil. 2011

1 Très pénible On peut s'étonner du succès de certains livres, différent peut-être parce que nouveau dans le genre à l'époque mais depuis... Bref, tout à la fois un catalogue de grandes marques citées dans chaque phrase (whisky tel, montre telle, chaussures idem etc.) et guide de torture. Excessivement violent et malsain, souvent creux, sans aucune qualité littéraire, peut-être certains penseront que ça fait intello de l'apprécier.
Cet avis vous a-t-il été utile ?
4 Rapide Posté le 14 févr. 2017

Je suis satisfaite de l'ensemble du service


Cet avis vous a-t-il été utile ?

5 Oeuvre trash mais très bien écrite Posté le 22 oct. 2016

Délai d'expédition respecté, emballage parfait. état parfait.


Cet avis vous a-t-il été utile ?

5 Terrifiant Posté le 13 avr. 2015

Un livre sidérant, d'une dureté incroyable, à vous désespérer définitivement du genre humain. Âmes sensibles s'abstenir car les scènes de meurtres et de tortures sont à la limite du soutenable. Pat Bateman est un jeune yuppie Newyorkais, qui fait semblant de travailler dans une société financière appartenant à sa famille et qui tue le temps le jour entre séance de manucure, de coiffeur, de gommage, d'UV et de body-building pour se sculpter un corps parfait et la nuit à écumer tous les restos et les boîtes branchées de la ville en compagnie d'individus similaires et interchangeables, pour étaler sa parfaite réussite financière ; Bateman est également un psychopathe cocaïnomane, obsédé par la mode, la technologie, le porno, le voyeurisme de la télévision, et qui agrémente son existence en torturant et tuant indifféremment les animaux et ses congénères. Une vision totalement déshumanisé de cette société ultra-capitaliste ou règne l'argent roi, le sexe et la drogue, la superficialité, l'orgueil et le mépris absolu de tout ce qui n'incarne pas la réussite. La première partie du roman met en place cette société matérialiste absurde obnubilée par les codes (vestimentaires, alimentaires, sexuelles) effaçant toute réflexion, idéologie ou sentiment, ou tous les individus se ressemblent, se confondent en permanence, et sont parfaitement interchangeables. Petit à petit s'installe une atmosphère inquiétante avec de la part du « héros » des remarques et attitudes étranges et les premières scènes de meurtre et de tortures apparaissent et s'enchaînent pour aller crescendo jusqu'à un niveau difficilement soutenable, la limite entre le fantasme et la réalité étant difficile à apprécier. Ce livre vaut essentiellement pour l'analyse terrifiante de ce monde capitaliste qui nous façonne et nous isole, engendrant des monstres d'égoïsme et de superficialité, dépourvus de toute humanité, et qui en sont également les victimes.


Cet avis vous a-t-il été utile ?

2 Un livre très surfait. Posté le 24 févr. 2015

On a qualifié Bret Easton Ellis de "Michel Houellebecq américain". C'est là injuste pour le français, qui est bien meilleur que l'américain. Le seul point de ressemblance entre les deux auteurs semble être l'ambiance assez démoralisante, dans laquelle vivent leurs personnages. Si on fait abstraction des chapitres relatant des scènes d'un sadisme incroyable, d'un tiers environ du roman décrivant des conversations sans le moindre intérêt, que reste-t-il qui puisse justifier le succès de ce livre ? Pas grand chose. Un certain humour (notamment dans la description minutieuse par l'auteur des vêtements de tous les personnages), une description au forceps de l'état d'esprit des "yuppies" avant le crash de la fin des années 1990 - à ce titre le roman est intéressant. Mais les longueurs interminables et l'absence d'une véritable réflexion sur les faits, rendent la lecture de ce livre fort indigeste. A noter trois chapitres, fort bien documentés, et qui n'ont aucun rapport avec l'intrigue, décrivant l'itinéraire et la production de trois artistes de renom des années 1990 : Genesis, Whitney Houston et Huey Lewis and the News.


Cet avis vous a-t-il été utile ?

5 Génial Posté le 09 févr. 2015

Que ce soit sur le site de la FNAC ou chez un autre célèbre revendeur, nous pouvons observer que pour American Psycho, on aime ou on déteste.Les avis négatifs sont d'ailleurs tout le temps les mêmes: Le livre est vide, on s'ennuie, etc.Le roman n'est pas vide. Bret e.e. a >écrit< sur du vide. Sur la superficialité de ses personnages, sur l'ennui de Bateman, et sur son encrage assez abusé dans la société de consommation.Le roman raconte l'histoire de Patrick Bateman, beau jeune homme poli et très présentable en public, mais raciste, violeur, et tueur en série en secret. L'intérêt du livre réside évidemment dans le style très travaillé de l'auteur, qui nous décrit aussi bien les routines vides de Bateman que ses atroces crimes qui sont si fort détaillés que la nausée monte. André Breton aurait très probablement détesté cet ouvrage: il n'y a pas vraiment de place pour l'imaginaire tant tout est finement détaillé.Durant une quelques centaines de pages, nous faisons donc connaissance avec Bateman. Avec son esprit vide, le fait qu'il juge toutes les personnes qu'il rencontre, etc: cet homme est vide. Il ne peut s'empêcher de nous préciser la marque de tout ce qui en a une.Donc on aime ou on déteste: c'est un gros pavé de cinq cent pages, qui nous montre les conséquences d'une société déshumanisée, le produit d'une obsession pour la gloire et les marques, et la superficialité des hommes obsédés par l'argent. Comment Bateman, un homme qui a si bien réussi, peut-il tuer des animaux au zoo et assassiner froidement des connaissances ? Lisez, vous comprendrez, et vous saurez.Je conseille de ne pas lire verticalement lors des descriptions. Un des buts du roman est de faire en sorte que Bateman paraisse complètement idiot, alors sauter les passages qui le démontrent pour ne pas s'en dégoûter est une erreur.


Cet avis vous a-t-il été utile ?

Voir tous les avis
    Attention Une erreur est survenue, veuillez réessayer plus tard.

    Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici

    Vraiment désolé...

    Le site Fnac.com n'est pas parfaitement optimisé sur ce navigateur. Votre expérience serait bien meilleure si vous en téléchargiez un autre

    Firefox Chrome Opera