Traité d'Athéologie

Michel Onfray (Auteur) Paru en janvier 2005 Etude (broché) en français
4 59 avis
    • Traité d'Athéologie_0
    Traité d'Athéologie
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Date de parution janvier 2005
      Editeur Grasset
      Collection essai français
      Format 14cm x 22cm
      Nombre de pages 288

      Voir toutes les caractéristiques

    • Ce livre est né d'une indignation et d'une urgence : l'indignation ? C'est le fait que, trois siècles après le triomphe des « Lumières », et un siècle après la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat, le politique et le religieux soient encore si inextricablement mêlés dans nos sociétés prétendument laïques et démocratiques. L'urgence ? C'est le spectacle du monde comme il va - des évangélistes néo-conservateurs aux fanatiques du Djihad. Partout, observe Michel Onfray, Dieu, jadis chassé par la porte, revient par la... Voir la suite

    Remise de 10 %

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    fnacpro.com

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    • 31.50 28.35

      En magasin

      Retrait gratuit

      Voir la disponibilité en magasin

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    1 Offre Spéciale Traité d'Athéologie

    Remise de 10 %

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    RÉSUMÉ Traité d'Athéologie

    Dans ce livre, il est ainsi question de Jésus et des femmes, du désir et de la démocratie, de Saint-Paul et de Nietzsche. L'auteur, en matérialiste conséquent, provoque, stimule, suggère. A l'heure des intégrismes et des laïcités honteuses, ce Traité d'athéologie promet de faire du vacarme...

    LE MOT DE L'ÉDITEUR Traité d'Athéologie

    Ce livre est né d'une indignation et d'une urgence : l'indignation ? C'est le fait que, trois siècles après le triomphe des « Lumières », et un siècle après la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat, le politique et le religieux soient encore si inextricablement mêlés dans nos sociétés prétendument laïques et démocratiques. L'urgence ? C'est le spectacle du monde comme il va - des évangélistes néo-conservateurs aux fanatiques du Djihad. Partout, observe Michel Onfray, Dieu, jadis chassé par la porte, revient par la fenêtre... D'où cet essai, savant, polémique, conceptuel et sensuel, où le philosophe anti-platonicien qu'est Michel Onfray tente de pointer, de dénoncer, de dépasser, cette « haine des corps » qui, semble-t-il, gît secrètement derrière le retour généralisé du divin, et du « désir de salut », dans nos sociétés. Son livre se compose de quatre parties où, après l'exposé-bilan de l'état actuel d'une « régression », se trouvent revisités le monothéisme, le christianisme et la théocratie. L'essentiel, ici, peut ainsi se résumer : à quel prix - humain, amoureux, politique... - nos contemporains paieront-ils leur allégeance au ciel ? Dans ce livre, il est ainsi question de Jésus et des femmes, du désir et de la démocratie, de Saint-Paul et de Nietzsche. L'auteur, en matérialiste conséquent, provoque, stimule, suggère. A l'heure des intégrismes et des laïcités honteuses, ce Traité d'athéologie promet de faire du vacarme...

    Caractéristiques détailléesTraité d'Athéologie

    • Auteur Michel Onfray
    • Editeur Grasset
    • Date de parution janvier 2005
    • Collection essai français
    • Format 14cm x 22cm
    • Poids 0.3800kg
    • EAN 978-2246648017
    • ISBN 2246648017
    • Illustration Pas d'illustrations
    • Nombre de pages 288
    • Format 14,00 x 22,50 cm
    • Poids du produit 0.38 Kg

    AUTRES ŒUVRES Autour de Michel Onfray

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Michel Onfray

    4/5
    • 1
      12
    • 2
      4
    • 3
      3
    • 4
      5
    • 5
      35
    5 Livre unique Posté le 17 avr. 2010

    Certainement le livre le plus intéressant de ce début de 21ème siècle. La critique de l'idée de Dieu et des crimes commis en son nom. Non seulement des attentats ou des bûchers de l'Inquisition, mais surtout des ravages causés dans les esprits : enfermement monastique, refus de la Science, de la sexualité, des plaisirs, célébration du renoncement masochiste, état totalitaire chrétien des premiers temps. L'oeuvre de Michel onfray est toujours polémiste parce qu'elle ose s'attaquer à des idéologies en voie de décomposition mais toujours dangereuses. on mesure sa portée aux haines et insultes qu'elle génère. Je trouve ce livre l'un des plus brillants de ce début de siècle.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    1 Hors jeu Posté le 03 oct. 2007

    C'est certainement le livre qui a fait le plus de mal à l'athéisme, propos stériles et souvent proche de la discussion de comptoir, dommage car étant athée convaincu je pense que l'athéisme a beaucoup plus à proposer...


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    1 Mensonges et trahisons Posté le 09 sept. 2007

    Livre d'une malhonnêteté affligeante. On relève de très nombreuses erreurs historiques,religieuses et même (là ça devient grave) philosophiques : contre sens énormes sur la pensée de saint Thomas d'Aquin et saint Augustin. Le nombre important de 10/10 ne peut s'expliquer que par la médiocrité intellectuelle des lecteurs et témoigne du danger que représentent l'ignorance des uns et les mensonges des autres.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    2 Lecture facile, peu de fond Posté le 13 déc. 2006

    Se lit bien, style vif, sens de la formule. Oui, mais le fond ? C'est là que ça pèche. Onfray sacrifie aux clichés, n'analyse que très peu et en reste, grosso modo, à la théorie de Voltaire sur le "complot sacerdotal", ce qui l'empêche d'analyser les enjeux sociologiques et politiques du phénomène religieux. Ce n'est pas un "traité", c'est un bréviaire. Et pour donner un exemple du caractère superficiel de sa démarche, il arrive à citer parmi les "pères spirituels" (si j'ose dire) de l'athéisme, Feuerbach et Nietzsche comme s'il n'y avait rien entre les deux. Rien ? Oh, pas grand chose, juste l'immense figure de Marx, dont il ne mentionne même pas le nom.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    5 puissant Posté le 27 nov. 2006

    bien joue ! on se regale , partisant ? ou est le probleme , il a des convictions , ca vous surprend ? on a plus l habitude , y a que des non dits sur l affaire , la religion a besoin de ce livre , la preuve on en parle , et c est tres bon signe . au suivant ..


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    Voir tous les avis

    Voir Aussi