Orphée et Eurydice

5 6 avis
    • Orphée et Eurydice_0
    Orphée et Eurydice
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    fnacpro.com

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    • 49.90

      Plus que 1 en stock

      Livraison gratuite

      En magasin

      Retrait gratuit

      Voir la disponibilité en magasin

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    Caractéristiques détailléesOrphée et Eurydice

    AUTRES ŒUVRES Autour de Christoph Willibald Von Gluck

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Christoph Willibald Von Gluck

    Écoute gratuite avec

    5/5
    • 1
      0
    • 2
      0
    • 3
      0
    • 4
      1
    • 5
      5
    5 sdbvklmq gv,dpùddddddddddddety j Posté le 17 juil. 2018

    zetvbhqtjnbopybnpotkujp^nltpjl,r-


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    5 Une merveilleuse découverte Posté le 09 févr. 2011

    On connaît d'autres versions, et celle-ci (1774) surprend d'abord : une remise en cause. En Français, le rôle d'Orphée confié à un ténor : eh bien c'est superbe. L'orchestre est somptueux ; Richard Croft a un timbre lumineux qui enchante, Mireille Delunsch est une spécialiste de ce répertoire. Le son est époustouflant et la documentation très complète. Une très grande réussite de Minkowski.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    5 Magnifique direction de Minkowsky Posté le 19 nov. 2004

    Le chef-d'oeuvre de Gluck est rendu avec toute la passion et la vitalité qui lui conviennent. Les chanteurs, malgré quelques imperfections, nous plongent idéalement dans le drame, et surtout, l'orchestre de Minkowsky est une fois de plus magnifique.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    5 Un Américain à Poissy Posté le 28 août 2004

    Plaisirs et Elégance sont les principales vertus de cet Opera ultra célèbre dans une version plutôt rare. Pour son troisième volume consacré aux oeuvres en France , Minkowski a su jauger les ambiguités , exploiter toutes les couleurs, et jouer avec les paradoxes. Sa direction est parfaite en démonstration , en figures et en nuances , avec bien entendu toutes les astuces , et aussi ses inévitables espiègleries... Les 3 Chanteurs accompagnent avec grace et grande musicalité cet orcherstre que rien n'arrête , pourtant la fable serait beaucoup plus idyllique si Eurydice ne pêchait pas autant en terme de diction ... Orphée , très séduisant et très attachant ne parvient pas à gommer certains aigus inesthétiques , son aura mytho- opératique n'étant pas très marquante.. Dans les airs, Amour , remplit sa mission , et son rôle de fraîcheur , de douceur, mais aussi de vitalité...la belle voix de Marion H. exalte tous nos sens avec joie et frivolité ..vite désillusionnés par sa technique rudimentaire à l'appui de laquelle ses effets paraissent élémentaires , très Music-Hall ! Pour clore , un happy end , pour une fois déroutant : le duo " tendre Amour " paraît frigide et seulement romantique , alors que c'est bien le moment le plus fin XVIII ème ... et un ballet , là , fastueux...


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    5 Un Américain à Poissy Posté le 28 août 2004

    Plaisirs et Elégance sont les principales vertus de cet Opera ultra célèbre dans une version plutôt rare. Pour son troisième volume consacré aux oeuvres en France , Minkowski a su jauger les ambiguités , exploiter toutes les couleurs, et jouer avec les paradoxes. Sa direction est parfaite en démonstration , en figures et en nuances , avec bien entendu toutes les astuces , et aussi ses inévitables espiègleries... Les 3 Chanteurs accompagnent avec grace et grande musicalité cet orcherstre que rien n'arrête , pourtant la fable serait beaucoup plus idyllique si Eurydice ne pêchait pas autant en terme de diction ... Orphée , très séduisant et très attachant ne parvient pas à gommer certains aigus inesthétiques , son aura mytho- opératique n'étant pas très marquante.. Dans les airs, Amour , remplit sa mission , et son rôle de fraîcheur , de douceur, mais aussi de vitalité...la belle voix de Marion H. exalte tous nos sens avec joie et frivolité ..vite désillusionnés par sa technique rudimentaire à l'appui de laquelle ses effets paraissent élémentaires , très Music-Hall ! Pour clore , un happy end , pour une fois déroutant : le duo " tendre Amour " paraît frigide et seulement romantique , alors que c'est bien le moment le plus fin XVIII ème ... et un ballet , là , fastueux...


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    Voir tous les avis

    Voir Aussi