Ad Astra Blu-ray

4.5 4 avis
    Ad Astra Blu-ray_0
    Ad Astra Blu-ray
    PLAYLIST
    Video 1
    Video 1
    00:00 / 00:00
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Réalisateur(s) James Gray
      Acteur(s) Brad Pitt Tommy Lee Jones Ruth Negga Liv Tyler
      Format Blu-ray
      Date de parution 22 janvier 2020

      Voir toutes les caractéristiques

    • L’astronaute Roy McBride s’aventure jusqu’aux confins du système solaire à la recherche de son père disparu et pour résoudre un mystère qui menace la survie de notre planète. Lors de son voyage, il sera confronté à des révélations mettant en cause la nature même de l’existence humaine, et notre place dans l’univers.

    fnacpro.com

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    • 29.90

      En magasin

      Retrait gratuit

      Voir la disponibilité en magasin

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    LE MOT DE L'ÉDITEUR Ad Astra Blu-ray

    L’astronaute Roy McBride s’aventure jusqu’aux confins du système solaire à la recherche de son père disparu et pour résoudre un mystère qui menace la survie de notre planète. Lors de son voyage, il sera confronté à des révélations mettant en cause la nature même de l’existence humaine, et notre place dans l’univers.

    Caractéristiques détailléesAd Astra Blu-ray

    • Contenu du DVD Le DVD du film

    AUTRES ŒUVRES Autour de James Gray

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de James Gray

    4.5/5
    • 1
      0
    • 2
      1
    • 3
      0
    • 4
      0
    • 5
      3
    5 Bon suspens Posté le 31 janv. 2020

    Content d’avoir chez moi ce film vu et apprécier au cinéma


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    5 très bien Posté le 26 janv. 2020

    article reçu en très bon état. J'en suis très satisfait


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    2 décevant Posté le 26 janv. 2020

    trop long pas crédible et très décevant.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    5 "L'Aventure Intérieure !" Posté le 10 janv. 2020

    Avec “Ad Astra”, le réalisateur James Gray, nous offre non seulement un voyage aux confins de l’univers infini, mais il nous offre aussi et surtout le voyage introspectif de Roy McBride (Brad Pitt, magistral), astronaute et héros de cette “Petite Odyssée” de l’espace. La famille, l’abandon, la solitude de l’explorateur et par-là même le sacrifice sont les leitmotivs du réalisateur du récent “The lost city of Z” dont “Ad Astra” en est en quelque sorte le pendant science-fictionnel (avis perso). A travers les âges, l’humanité a toujours eu une soif irrépressible de quêtes, un irréfrénable goût pour l’aventure, qui aura permis à des pionniers de découvrir, parfois jusqu’au point de non-retour, les derniers territoires encore inexplorés d’une planète aujourd’hui bien trop petite et à bout de souffle. Reste alors à l’homme, les contrées spatiales, objets de toutes les croyances et de tous les fantasmes. Dans un proche futur non déterminé, le récit d’“Ad Astra” fait de la Lune, une succursale de la terre. Le satellite terrestre n’est rien d’autre que le miroir d’une civilisation sur le déclin exportant tous ses travers (violence, trafics, exploitations minières, profits, etc.). Un constat terrifiant appuyé par la narration cynique et omniprésente de Roy McBride (Pitt), conscient de l’impact de l’être humain sur son environnement (“Nous sommes des dévoreurs de mondes” dit-il !). Et de monde en perdition, il en sera question quand des surcharges électriques venant de Neptune causeront des dommages sur Terre. C’est alors que le projet LIMA refait surface et avec lui de vieilles cicatrices vont se rouvrir pour Roy. Le SpaceCom, une sorte de branche militaire de la NASA en est convaincu, le projet LIMA est encore actif et causerait les surcharges. Il se pourrait que Clifford McBride (Tommy Lee Jones), le père de Roy, disparu depuis seize ans lors d’une mission de recherche de vies extraterrestres, ne soit pas mort ! Les certitudes de Roy vont voler en éclats. Commence alors, pour lui, la mission de tous les dangers pour retrouver son père. Happé par une sidérante mélancolie émanant de la musique, des images, mais surtout d’un Brad Pitt hypnotique, tout en justesse et en retenu, James Gray nous propose un voyage galactique et philosophique ponctué de quelques fulgurances visuelles et scénaristiques impressionnantes. Pour ceux qui accepteront cette traversée interstellaire (en effet, le film est déroutant à bien des égards), le long-métrage vous propulsera vers l’infini et l’au-delà. Bon voyage à toutes et à tous !


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    Voir Aussi