J'aurai un bel enterrement

Pierre La Mazière Jean-Louis Fournier (Préface) Ossip Mandelstam (Postface) Paru le 3 octobre 2019 Roman (broché) en français
    • J'aurai un bel enterrement_0
    J'aurai un bel enterrement
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Date de parution 03.10.2019
      Editeur La Difference
      Collection Litterature
      Nombre de pages 192

      Voir toutes les caractéristiques

    • Enterrant misérablement son père à quinze ans, le narrateur, sans ambition ni espoir, est décidément entré dans la vie par la mauvaise porte. Devenu à dix sept ans employé de banque à la Comptabilité du Crédit Général, une société de crédit parisienne, il y expédie, chaque jour, servilement, une besogne identique à celle qu'il avait expédié la veille. Ce faisant, jusqu'à son enrôlement en juillet 1914, il observe ses collègues que les années de pauvreté et de frustration ont transformé en maniaques : Caillol, l'homme... Voir la suite

    Remise de 10 %

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    fnacpro.com

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    • 25.50 22.95

      En magasin

      Retrait gratuit

      Voir la disponibilité en magasin

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    1 Offre Spéciale J'aurai un bel enterrement

    Remise de 10 %

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    LE MOT DE L'ÉDITEUR J'aurai un bel enterrement

    Enterrant misérablement son père à quinze ans, le narrateur, sans ambition ni espoir, est décidément entré dans la vie par la mauvaise porte. Devenu à dix sept ans employé de banque à la Comptabilité du Crédit Général, une société de crédit parisienne, il y expédie, chaque jour, servilement, une besogne identique à celle qu'il avait expédié la veille. Ce faisant, jusqu'à son enrôlement en juillet 1914, il observe ses collègues que les années de pauvreté et de frustration ont transformé en maniaques : Caillol, l'homme-orchestre, est obsédé par l'opéra, Potelet éprouve une joie sadique à placer dans les maisons de ses parents et amis des tableaux atroces qu'il peint dans cet unique objectif etc.. Revenu à la vie civile, il retrouve avec horreur le Crédit Général où l'attend une maigre promotion. C'est à ce moment qu'il trouve, dans une pile de documents bancaires, un chèque non perforé de 50 000 francs. Et s'il l'encaissait ?

    Caractéristiques détailléesJ'aurai un bel enterrement

    AUTRES ŒUVRES Autour de Pierre La Mazière

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Pierre La Mazière

    Voir Aussi