Un Zoo en hiver

4.5 7 avis
    • Un Zoo en hiver_0
    Un Zoo en hiver
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Date de parution 13.03.2019
      Editeur Casterman
      Collection Écritures
      Format 17cm x 24cm
      Nombre de pages 232

      Voir toutes les caractéristiques

    • De Quartier lointain à L'homme qui marche ou Le journal de mon père, Jirô Taniguchi s'est imposé en quelques albums comme l'auteur de mangas favori des lecteurs français qui ne lisent pas de. mangas ! Ce récit d'initiation raconte la destinée d'un jeune Japonais dont le rêve consiste à devenir « mangaka », autrement dit dessinateur de BD. Une histoire sensible peuplée de personnages attachants et qui lève le voile sur les conditions de travail des auteurs de mangas.

      Depuis l'adaptation française de Quartier lointain, en...
      Voir la suite

    Remise de 20 %

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    fnacpro.com

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    • 32.50 26.-

      En magasin

      Retrait gratuit

      Voir la disponibilité en magasin

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    1 Offre Spéciale Un Zoo en hiver

    Remise de 20 %

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    Avis de la Fnac Un Zoo en hiver

    De Quartier lointain à L'homme qui marche ou Le journal de mon père, Jirô Taniguchi s'est imposé en quelques albums comme l'auteur de mangas favori des lecteurs français qui ne lisent pas de. mangas ! Ce récit d'initiation raconte la destinée d'un jeune Japonais dont le rêve consiste à devenir « mangaka », autrement dit dessinateur de BD. Une histoire sensible peuplée de personnages attachants et qui lève le voile sur les conditions de travail des auteurs de mangas.

    Depuis l'adaptation française de Quartier lointain, en 2002, Jirô Taniguchi est devenu l'un des auteurs de mangas les plus régulièrement traduits en France. Du Journal de mon père à L'homme qui marche, de L'orme du Caucase à Un ciel radieux, ce « mangaka » a su séduire le lectorat français grâce à la lisibilité de son dessin, très influencé par la bande dessinée européenne, et à l'émotion réelle qui se dégage de ses histoires. Les albums de Taniguchi ont sans nul doute largement contribué à faire sortir les mangas de leur « ghetto » adolescent pour convaincre un lectorat, jusqu'alors méfiant, de toute la richesse de la BD japonaise. Un zoo en hiver se situe dans la lignée de la production habituelle de Taniguchi, entremêlant une narration très douce, des personnages attachants et une description toujours passionnante de la vie quotidienne japonaise. L'album raconte les premiers pas de mangaka d'un jeune homme de dix-huit ans, Hamaguchi, dont il n'est pas interdit de penser qu'il n'est autre que l'auteur lui-même qui se souvient ici de ses débuts dans la vie professionnelle. Hamaguchi s'ennuie à mourir dans son travail au sein d'une entreprise de textile. Car sa véritable passion reste le dessin, et son rêve secret le conduit plus volontiers devant une table à dessiner. Jusqu'au jour où il démissionne, quitte Kyôto pour la capitale et se fait engager dans l'atelier d'un dessinateur réputé. Un zoo en hiver peut se lire comme un roman d'initiation professionnelle et sentimentale sur fond de Tokyo des années soixante. Le jeune Hamaguchi réussira finalement à assouvir son rêve et à publier sa première histoire dans une revue prestigieuse. En chemin, il goûtera aussi aux joies - et aux tourments - de la relation amoureuse avec une jeune fille qui l'aidera à avancer dans la voie qu'il s'est choisie. Cette description des usages en vigueur dans les ateliers de « fabrication » de mangas n'est pas l'aspect le moins intéressant du livre. Le lecteur néophyte découvrira tout ce qui sépare les mangas de la bande dessinée européenne. Les conditions de travail éprouvantes, la dimension collective de la production, le rythme effréné de publication : autant de caractéristiques de la bande dessinée japonaise qui font l'originalité des mangas, bien loin du travail en solitaire des « artistes » que sont les auteurs de BD européens. Un zoo en hiver n'est certes pas l'album le plus passionnant de son auteur, mais il constitue une introduction intéressante à une ouvre qui reste résolument à part, et qui permet d'entrer en douceur dans cet univers graphique et narratif singulier qu'est la BD japonaise.

    LE MOT DE L'ÉDITEUR Un Zoo en hiver

    Japon, 1966. Un jeune homme qui rêve de vivre de sa passion, le dessin, tente sa chance dans un Tokyo où le fracas du miracle économique le dispute au vrombissement de l'effervescence culturelle. Plongée fascinante dans une décennie électrisée de l'Histoire japonaise et dans le monde de la bande dessinée, Un zoo en hiver, probablement l'œuvre la plus autobiographique de Jirô Taniguchi, est un roman d'apprentissage empli de nostalgie.

    Caractéristiques détailléesUn Zoo en hiver

    AUTRES ŒUVRES Autour de Jirô Taniguchi

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Jirô Taniguchi

    4.5/5
    • 1
      0
    • 2
      0
    • 3
      0
    • 4
      2
    • 5
      5
    5 Posté le 01 oct. 2019

    Un très bon Taniguchi qui décrit le métier de dessinateur de mangas avec beaucoup de sensibilité


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    5 apprentissage de la vie... Posté le 03 avr. 2013

    Encore une BD teintée d'éléments autobiographiques puisque le héros est assistant d'un mangaka très connu. Il ne vit que pour dessiner, désire plus que tout devenir mangaka lui aussi, il entre dans la vie adulte, il découvre l'amour...Dans ce livre, Taniguchi se rapelle ses débuts dans le manga, sa jeunesse à Tokyo dans les années 60. Apprentissage personnel et personnel donc...J'ai beaucoup apprécié cette plongée dans un atelier de manga et de voir le travail de fourmi laborieuse que cela représente. Les assistants sont tous au service du mangaka et vivent une course contre la montre à chaque nouvelle parution d'épisode : il faut être dans les temps et que tout soit conforme. Cela les vide et les empêche aussi de se lancer dans leur propre oeuvre... arrive un moment où il faut choisir : rester dans l'ombre ou prendre le risque de se lancer ?


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    5 Toujours conquise par Taniguchi Posté le 07 août 2012

    Encore un manga du grand Taniguchi passionnant. De nature autobiographique, on suit les débuts du jeune mangaka en tant qu'assistant. Et l'on peut se rendre compte que même si ce métier parait idéal, l'entrée dans le monde des mangas n'est vraiment pas facile (doutes, concurrence, attente...). Moins touchant que Quartier Lointain et moins "chef d'oeuvre" que l'incroyable Sommet des Dieux, un Zoo en Hiver (j'adore ce titre) est tout de même un très beau récit dans lequel on retrouve les thèmes favoris de Taniguchi. Définitivement le meilleur mangaka pour moi.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    5 La naissance d'un mangaka Posté le 04 avr. 2011

    Pour tous les fans de Taniguchi et du manga en général, ce livre est indispensable. En effet, c'est le 1er (à ma connaissance) qui décrit avec autant de justesse la dure ascencion des grands auteurs de manga. C'est avec fascination que l'on découvre le quotidien d'un studio de manga, son énergie créatrice foisonnante, son rythme d'usine, ses individus excentriques... C'est très proche de l'ambiance du studio Ghibli de Miyazaki, pour ceux qui ont vu les making-of de ses films. Mais la magie d'"Un zoo en hiver", c'est surtout et une fois de plus l'illustration du temps qui passe, les sensations, les sentiments, l'amour, la famille, l'amitié... Bref de l'humanité à l'état brut. En cela, Taniguchi est un des maîtres absolus de la Bande Dessinée mondiale.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    5 Merveilleux et émouvant Posté le 15 févr. 2011

    Ce livre ma vraiment touché c'est vraiment un plaisir a le lire. Facile a comprendre, fait pour les jeunes fans de Jiro Taniguchi.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    Voir tous les avis

    Voir Aussi