Musique polonaise pour flute et piano

    • Musique polonaise pour flute et piano_0
    Musique polonaise pour flute et piano
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Date de parution octobre 2018

      Voir toutes les caractéristiques

    • La rencontre de Henryk Górecki, au Lerchenborg Festival (Danemark, 1984), avec Anne-Lill Ree, flûtiste norvégienne, marque le retour du compositeur à cet instrument, pour lequel il avait, en début de carrière, expérimenté la forme ouverte, avec une reconnaissance mitigée. For You, Anne-Lill, avec sa féroce partie centrale, ses répétitions persistantes, ses contrastes entre mélancolie et fureur, ses motifs ornithologiques quasi onomatopéiques, donne son nom (à juste titre) à ce disque qui rassemble, autour de la flûte et du... Voir la suite

    • 24.90

      Expédié sous 4 à 8 jours

      En magasin

      Retrait gratuit

      Voir la disponibilité en magasin

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    LE MOT DE L'ÉDITEUR Musique polonaise pour flute et piano

    La rencontre de Henryk Górecki, au Lerchenborg Festival (Danemark, 1984), avec Anne-Lill Ree, flûtiste norvégienne, marque le retour du compositeur à cet instrument, pour lequel il avait, en début de carrière, expérimenté la forme ouverte, avec une reconnaissance mitigée. For You, Anne-Lill, avec sa féroce partie centrale, ses répétitions persistantes, ses contrastes entre mélancolie et fureur, ses motifs ornithologiques quasi onomatopéiques, donne son nom (à juste titre) à ce disque qui rassemble, autour de la flûte et du piano, plusieurs grands noms de la musique polonaise. On y trouve ainsi les Trois Fragments (1953) de Witold Lutoslawski, initialement écrits pour flûte et harpe, pour le Théâtre Radiophonique Polonais, gracieuses miniatures pétillantes; l’Hommage à Chopin (Suite Polonaise, 1949), d’Andrzej Panufnik, originellement arrangé pour soprano et piano, simplement charmant; l’Intermezzo (Romantic Sonnet) pour flûte et piano (1954) de Piotr Perkowski, suspendu, à la tension non résolue; la néoclassique Sonatine pour flûte et piano (1951) de Wojciech Kilar, classique et celle (1925) d’Alexandre Tansman, primesautière. Pour clore, minuscule pastille suspendue dans le temps, Misterioso for flute and piano (1954), à l’atmosphère impressionniste et hypnotique, témoigne d’une face peu connue de l’esthétique musicale de Krzysztof Penderecki. (Bernard Vincken)

    Caractéristiques détailléesMusique polonaise pour flute et piano

    AUTRES ŒUVRES Autour de Henryk Mikolaj Gorecki

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Henryk Mikolaj Gorecki

    Avis clients Musique polonaise pour flute et piano