L'orgie

John Fante (Auteur) Brice Matthieussent (Traduction) 1933 fut une mauvaise année Paru en janvier 2002 Roman (Poche) en français
4 3 avis
    • L'orgie_0
    L'orgie

    Revendez le vôtre : L'orgie en quelques clics seulement,
    sur fnac.com

    1. Vous mettez en vente
    2. Un client achète votre produit
    3. Vous expédiez votre produit
    4. Vous êtes payés
    Professionnel ? Créer votre boutique
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Date de parution janvier 2002
      Editeur 10/18
      Collection Littérature étrangère
      Format 11cm x 17cm
      Nombre de pages 208

      Voir toutes les caractéristiques

    • Fils d'immigrés italiens et double déguisé de John Fante, Dominic Molise voit son père tomber du piédestal sur lequel il l'avait placé. Lors d'un week-end fatidique dans une mine, le jeune homme devra affronter la face cachée insoupçonnée de celui qu'il voyait comme un humble et honnête poseur de briques.
      On retrouve dans L'orgie les thèmes chers à l'auteur : le mensonge du père, la piété d'une mère, le rêve américain du fils. Entre humour et désespoir, Fante dynamite allègrement les relations familiales, la fin de l...
      Voir la suite

    Remise de 10 %

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    fnacpro.com

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    • 12.10 10.85

      Plus que 2 en stock

      Livraison gratuite

      En magasin

      Retrait gratuit

      Voir la disponibilité en magasin

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    1 Offre Spéciale L'orgie

    Remise de 10 %

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    LE MOT DE L'ÉDITEUR L'orgie

    Fils d'immigrés italiens et double déguisé de John Fante, Dominic Molise voit son père tomber du piédestal sur lequel il l'avait placé. Lors d'un week-end fatidique dans une mine, le jeune homme devra affronter la face cachée insoupçonnée de celui qu'il voyait comme un humble et honnête poseur de briques.
    On retrouve dans L'orgie les thèmes chers à l'auteur : le mensonge du père, la piété d'une mère, le rêve américain du fils. Entre humour et désespoir, Fante dynamite allègrement les relations familiales, la fin de l'enfance et les illusions perdues.

    " Pour écrire L'orgie, comme son Vin de la jeunesse, Fante a pressé, furiosissimo, Les Raisins de la colère. De la vendange, le père Steinbeck tirait une morale ; malgré l'adversité, Fante en rapporte d'abord une extraordinaire énergie. Du désespoir ? "
    Michel Grisolia, L'Express

    Traduit de l'anglais (États-Unis) par Brice Matthieussent


    Caractéristiques détailléesL'orgie

    AUTRES ŒUVRES Autour de John Fante

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de John Fante

    4/5
    • 1
      0
    • 2
      0
    • 3
      1
    • 4
      1
    • 5
      1
    3 Du pur Fante Posté le 30 mai 2013

    Quelques belles phrases, une écriture toujours aussi personnelle , efficace directe, des préoccupations d'ado et de jeune adulte qui perd ses rêves d'enfance. C'est bien et bien loin d'être son meilleur livre, on a une impression de facilité, de superficialité et de survol des personnages. Du pur Fante, loin d'être son meilleur.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    5 l'esprit des films italiens en noir et blanc Posté le 29 déc. 2008

    du réalisme et un amour des humains qui vous transporte Fante est italien, on retrouve l'esprit des films italiens en noir et blanc de l'entre deux guerre.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    4 Un très beau livre, émouvant, sur l'amour parental et filial Posté le 14 sept. 2001

    "1933 fut une mauvaise année" succède à "L'Orgie" (nouvelle sympathique) dans ce livre. Assez court (un peu plus d'une centaine de pages), ce récit figure certainement parmi les plus sombres de l'oeuvre de John Fante. S'il s'agit invariablement de son thème habituel (la vie difficile d'une famille très modeste dans un bled du Colorado, avec le père maçon réduit à l'inactivité en hiver, la mère martyre), le ton est infiniment plus oppressant que dans ses autres ouvrages. Alors que la plupart des livres de l'auteur rayonnent d'un humour et d'une fraîcheur régénérateurs, celui-ci, comme le titre l'indique, est traversé de part en part d'une gravité majestueuse et poignante.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

      Attention Une erreur est survenue, veuillez réessayer plus tard.