Sérénissime assassinat

Gabrielle Wittkop (Auteur) Paru en décembre 2000 Roman (broché) en français
5 1 avis
    • Sérénissime assassinat_0
    Sérénissime assassinat
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    • Date de parution décembre 2000
      Editeur Verticales
      Format 14cm x 20cm
      Nombre de pages 126

      Voir toutes les caractéristiques

    • Venise sous la neige, fin du XVIIIe siècle. Atterré, Alvise Lanzi apprend, pour la quatrième fois en trente ans, la mort de son épouse. Cette fois, il s'agissait d'une actrice qu'il avait prise pour femme par pur "caprice passionnel". Le décor est planté d'une intrigue ténébreuse et malsaine. L'auteur, dont l'on compare la sensibilité à celle du marquis de Sade, nous entraîne dans un jeu de patience et d'abandon, avec pour règle : "Ne cherchez pas et vous serez certain de trouver."
      On peut chercher à loisir les mobiles et...
      Voir la suite

    Happy Web Days : 20.- offerts tous les 150.- d'achat (hors exclusions*)

    Offre valable jusqu'au 21 octobre 2019 07h59, non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles. *Hors précommandes. Hors Devialet, accessoires, Apple Airpods, Apple Earpods, tous les iPhone, tous les Apple Watch, tous les Apple iPad, PowerBeats Pro, TV Samsung The Frame 2019, QLED 2019 et QLED 8K 2019, Samsung Galaxy Note 10 et Note 10+, Panasonic S1 et S1R, Bose Frame Rondo et Alto, Consoles de jeu, Casques VR, Cartes iTunes, PSN, Microsoft, eShop Nintendo, abonnements PSN et Xbox Live, Cartes Cadeaux, Coffrets Cadeaux, BD et Mangas. Hors précommandes.

    fnacpro.com

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    • 19.50 17.55

      En magasin

      Retrait gratuit

      Voir la disponibilité en magasin

      Voir toutes les options et délais de livraison
      Offres sur ce produit
      20.- offerts tous les 150.-
    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    2 Offres Spéciales Sérénissime assassinat

    • 20.- offerts tous les 150.-

    Remise de 10 %

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    Happy Web Days : 20.- offerts tous les 150.- d'achat (hors exclusions*)

    Offre valable jusqu'au 21 octobre 2019 07h59, non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles. *Hors précommandes. Hors Devialet, accessoires, Apple Airpods, Apple Earpods, tous les iPhone, tous les Apple Watch, tous les Apple iPad, PowerBeats Pro, TV Samsung The Frame 2019, QLED 2019 et QLED 8K 2019, Samsung Galaxy Note 10 et Note 10+, Panasonic S1 et S1R, Bose Frame Rondo et Alto, Consoles de jeu, Casques VR, Cartes iTunes, PSN, Microsoft, eShop Nintendo, abonnements PSN et Xbox Live, Cartes Cadeaux, Coffrets Cadeaux, BD et Mangas. Hors précommandes.

    Avis de la Fnac Sérénissime assassinat

    Venise sous la neige, fin du XVIIIe siècle. Atterré, Alvise Lanzi apprend, pour la quatrième fois en trente ans, la mort de son épouse. Cette fois, il s'agissait d'une actrice qu'il avait prise pour femme par pur "caprice passionnel". Le décor est planté d'une intrigue ténébreuse et malsaine. L'auteur, dont l'on compare la sensibilité à celle du marquis de Sade, nous entraîne dans un jeu de patience et d'abandon, avec pour règle : "Ne cherchez pas et vous serez certain de trouver."
    On peut chercher à loisir les mobiles et les empoisonneurs potentiels des épouses Lanzi. Mais on plonge surtout dans un univers d'inquiétude et d'instabilité, où l'on voyage à travers le temps, les personnages et les conjectures. Formé de miroirs à l'image de la ville aux reflets, un roman palpitant, noir comme l'encre, la nuit ou. le sang.

    RÉSUMÉ Sérénissime assassinat

    Sous le couvert d'une énigme policière dans la Venise du XVIIIe siècle, l'auteur du "Nécrophile" nous entraîne dans une intrigue serrée, noire et inquiétante. Ne cherchez pas, et vous trouverez.

    LE MOT DE L'ÉDITEUR Sérénissime assassinat

    Dans la Venise du XVIIIE siècle, dont l'âme et l'esprit sont admirablement recréés par des toiles de fond empruntées aux grands maîtres de la peinture italienne, une inquiétante affaire d'empoisonnement secoue la demeure d'Alvise Lanza dont les épouses successives décèdent inexplicablement. Dans ces somptueux décors, «des femmes gorgées de venin vont (en) crever comme des outres», tandis que la Sérénissime vit ses derniers instants de gloire. Certes, les coupables ne manquent pas, et il est facile d'échafauder des mobiles dans cette cité des miroirs où tout n'est que faux-semblant. Mais Gabrielle Wittkop ne se laisse jamais prendre au piège de l'énigme policière. Son écriture est comme ces miroirs brisés dont chaque fragment offre un nouveau regard sur l'écorce des choses. Cette écorce renferme un noyau, elle est le véhicule qui mène jusqu'à lui. Mais plus que la résolution du crime, dont les détours labyrinthiques de l'histoire finissent par nous livrer l'explication, ce qui importe est tout entier dans la surface, subrepticement disséminée dans les fragments d'un récit qui oscille constamment entre les temporalités, entre les personnages, entres les crimes, entre les soupçons.

    Caractéristiques détailléesSérénissime assassinat

    • Auteur Gabrielle Wittkop
    • Editeur Verticales
    • Date de parution décembre 2000
    • Format 14cm x 20cm
    • Poids 0.1710kg
    • EAN 978-2843350207
    • ISBN 2843350204
    • Illustration Pas d'illustrations
    • Nombre de pages 126
    • Format 14,00 x 20,50 x 1,00 cm
    • Poids du produit 0.17 Kg

    AUTRES ŒUVRES Autour de Gabrielle Wittkop

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Gabrielle Wittkop

    Avis clients Sérénissime assassinat

    5/5
    • 1
      0
    • 2
      0
    • 3
      0
    • 4
      0
    • 5
      1
    5 Manipulations et chausses-trapes Posté le 01 déc. 2000

    On meurt beaucoup à Venise au XVIIIe siècle. Notamment dans la demeure d'Alvise Lanzi, dont les femmes successives décèdent inexplicablement, sans que nul s'en émeuve. Recréant la Venise à l'aide d'oeuvres picturales d'époque, Gabrielle Wittkop, habilement dissimulée sous les traits d'un joueur de bunraku masqué de noir, nous entraîne dans un récit où la plus grande prudence est requise de la part du lecteur. Pour démasquer le coupable de ces empoisonnements, le lecteur devra en effet parvenir à s'orienter dans ce labyrinthe touffu dont Venise n'est que l'expression architecturale et dont les multiples narrateurs de ce récit constituent le pendant narratif. Ville des miroirs, Venise désoriente le regard, tandis que Gabrielle Wittkop se plaît à nous mener par le bout du nez à travers les sombres pestilences de ces cadavres gonflés comme des outres par les poisons. Mais, si la fin nous révèle enfin le nom du criminel, ne nous laissons pas abuser par ce nouvel opus d'une écrivain qui, depuis la parution en 1972 du "Nécrophile", a toujours oeuvré au plus près de la mort, pour en dire les enchantements et les pièges. C'est un monde cruel que Wittkop fait revivre, où le fracas des corps qui s'effondrent ressemble bien souvent au déclic final d'un automate en fin de course, avant la tombée du rideau.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?