Le cobaye DVD

3 2 avis
    • Le cobaye DVD_0
    Le cobaye DVD
    • Résumé
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    fnacpro.com

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    • 24.90

      En magasin

      Retrait gratuit

      Voir la disponibilité en magasin

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    LE MOT DE L'ÉDITEUR Le cobaye DVD

    Jobe Smith, simple d'esprit et souffre-douleur de la ville, interesse vivement un de ses voisins, le docteur Angelo, genie de l'electronique, qui est l'inventeur d'un programme qui stimule l'intelligence des animaux.

    Caractéristiques détailléesLe cobaye DVD

    • Titre original The Lawnmower man
    • réalisateur (s) Brett Leonard
    • acteur (s) Jeff Fahey
      Pierce Brosnan
      Jenny Wright
      Geoffrey Lewis
    • Editeur Metro
    • Public légal Legal Age - 0+
    • Langue 1 français
      Dolby digital
    • Format image 4/3 format respecté 1.66
    • Support simple face simple couche
    • Qualité Pal
    • Durée (mn) 103
    • couleur/noir blanc couleur
    • Stéréo / Mono stéréo
    • Date sortie en salle 01.01.1992
    • Contenu du DVD Le film : Le cobaye La bande-annonce (VOST)

    AUTRES ŒUVRES Autour de Brett Leonard

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Brett Leonard

    3/5
    • 1
      1
    • 2
      0
    • 3
      0
    • 4
      0
    • 5
      1
    5 tres bien Posté le 17 juil. 2004

    aucunement d'un autre age ! ce film par d'un homme grandis par de nouveaux procédés ! un homme devenu un dieu ! Un très bon film fantastique !


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    1 Un film d'un autre âge Posté le 14 juin 2004

    Il était un temps où le simple nom de Stephen King parvenait à faire vendre un film. Ce qui est le cas avec ce Lawnmover Man. Certes le nom de King n'apparaît plus au générique du film (en raison d'un procès intenté par l'écrivain) mais il est bien martelé dans la bande annonce originale en bonus. D'ailleurs, quel est le lien entre la nouvelle de King portant ce titre et le film ? Dans la nouvelle, fort courte, il était question du dieu Pan venu tondre la pelouse d'un père de famille et qui à la fin le livrait à une tondeuse sacrificatrice. Ici point de pâtre cornu, mais un simple d'esprit, Jobe Smith (l'allusion est évidente), amateur de réalités virtuelles, alors à la mode. Brett Leonard, scénariste et réalisateur, plagie Carrie pour les dons télékinétiques et le climat catholique répressif dans lequel Jobe a été élevé, et Christine pour l'élimination systématique de ceux qui l'ont humilié. A la fin, il se souvient de Tron et lui fait jouer le même rôle que le Maître Contrôle Principal dans ce classique de la SF. Le scénario, racoleur au possible, ratisse large (la relation entre Jobe et le petit garçon, Jobe et sa petite amie nymphomane). La musique, faite de nappes de synthétiseur à 5 francs, fait penser à un mauvais téléfilm allemand. Pierce Brosnan devait bien être désespéré pour se fourvoyer dans ce navet !


    Cet avis vous a-t-il été utile ?