Goodbye, Loretta

Shawn Vestal Olivier Colette (Traduction) Paru le 28 mars 2018 Roman (broché)en français
3 2 avis
    • Goodbye, Loretta_0
    Goodbye, Loretta

    Revendez le vôtre : Goodbye, Loretta en quelques clics seulement,
    sur fnac.com

    1. Vous mettez en vente
    2. Un client achète votre produit
    3. Vous expédiez votre produit
    4. Vous êtes payés
    Professionnel ? Créer votre boutique
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    fnacpro.com

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    1 Offre Spéciale Goodbye, Loretta

    • Bon plan -10 %

    Remise de 10 % !

    Offre non cumulable avec toute autre promotion en cours, dans la limite des stocks disponibles et exclusivement pour les produits vendus et expédiés par fnac.ch.

    Caractéristiques détailléesGoodbye, Loretta

    • Auteur Shawn Vestal
    • Traduction Olivier Colette
    • Editeur Albin Michel
    • Date de parution 28.03.2018
    • Collection A.m. ter.amer.
    • Format 14cm x 20cm
    • Poids 0.4160kg
    • EAN 978-2226326058
    • ISBN 2226326057
    • Nombre de pages 352
    • Format 14,00 x 20,50 x 2,60 cm
    • Poids du produit 0.41 Kg

    AUTRES ŒUVRES Autour de Shawn Vestal

    3/5
    • 1
      0
    • 2
      1
    • 3
      0
    • 4
      1
    • 5
      0
    4 Un Très Bon Livre Posté le 01 mai 2018

    Loretta, une ado de quinze ans et demi vit à Short Creek, Arizona, dans une communauté de mormons fondamentalistes et polygames. Nous sommes au cœur des années 70. Le monde extérieur baigne dans le rock and Roll. Les pin-up des publicités, allongées sur des décapotables, étirent leurs lèvres maquillées en sourires aguichants. Le rêve américain à portée de tous. Enfin presque. Dans cette communauté rigoriste, à part le travail de l'aube au couchant l'église et les prières, tout est interdit. Aucune télé, radio, sorties entre copines, jolie robe ou coiffure. Pas de hamburgers de frites ou de coca, mais toute l'année de la bouillie de flocons d'avoine et du ragoût... La nuit, Loretta ''fait le mur'' et retrouve un petit ami. L'apprenant, son père la marie de force à un autre fermier qui a trente ans de plus qu'elle et déjà une 1ère épouse et 7 enfants. La condition : qu'il attende ses 16 ans pour partager son lit...Elle acceptera son sort et gardera sa révolte dans un coin de sa tête jusqu'à ce qu'elle ait l'occasion de s'enfuir en voiture après avoir tourné la tête d'un ado rêveur (neveu de son époux) et de son ami à demi-indien. Un premier roman qui frappe fort, tant par le ton que le style. Cette plongée chez les mormons est captivante. L'ambiance de ces bourgades au milieu du désert, de la poussière, est incroyablement rendue. L'auteur nous fait parfaitement entrevoir l'ennui, la routine, mais aussi le désir ou la cupidité. La mythologie de l'Ouest américain est écornée mais le rêve subsiste, intact. Ce livre est loin d'être parfait mais il possède un charme véritable qui devrait vous séduire.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    2 cette histoire n"était pas pour moi Posté le 22 avr. 2018

    mon blog Sagweste In Librio Je remercie Babelio et les Éditions Albin Michel pour m'avoir fait confiance dans la lecture de ce livre. Je ne vais pas me voiler la face: je ne m'y suis pas du tout retrouvée. Je ne remets en cause ni la construction du livre, ni la tournure de phrases qui relèvent d'un écrivain confirmé, cette histoire n'était juste pas pour moi. Nous faisons connaissance avec Loretta, 15 ans, jeune mormone de la branche des vertueux, les plus religieux, prônant le mariage plural. Elle se retrouvera mariée de force à un homme âgé, Dean, déjà marié à Ruth et père de 7 enfants. Mais dans sa tête, elle rêve de liberté, de choisir son amoureux, de mettre des pantalons pattes d'eph', de regarder la télé, de monter dans des voitures récentes : et oui nous sommes en 1974! Leur déménagement auprès de la famille de Dean, dans une communauté plus ouverte sur l'extérieur va les heurter de plein fouet. J'ai mis un temps fou à rentrer dans cette histoire qui ne m'a pas passionnée. Pour autant, j'ai appris énormément sur ces deux branches mormones, leur lourd passé avec les fédéraux en 1953. Mais je n'ai pas réussi à avoir de l'empathie pour Loretta: je ne sais pas à l'issue du livre si je la trouve courageuse ou au contraire plutôt immature. Et j'aime bien me positionner avec les héros des livres que je lis. Plusieurs chapitres concernant le cascadeur fou Evel Knievel, homme ayant vraiment défrayé les lois de l'apesanteur en Amérique dans les années 70's au volant de motos, d'engins divers pour le propulser dans les airs, s'intercalent dans notre histoire. Et jusqu'à la fin je me suis demandée ce que cela venait faire là.... Cet homme ne m'étant pas connu, je n'y voyais aucun lien, pourquoi lui donner autant d'importance? Alors, quand on s'ennuie, on compte les pages, on s'occupe à tout autre chose que de lire. En conclusion: je ferai dorénavant très attention au choix de mes lectures car ce thème-ci n'était vraiment pas ma tasse de thé. Je ne peux ni vous le conseiller ni le déconseiller, chacun décidera si ce road movie chez les mormons peut convenir ou non. C'est le premier roman de l'auteur, en cela je tiens à le saluer car il n'y a rien à redire dans son texte, tout prend forme au bon moment. Enjoy!


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

      Attention Une erreur est survenue, veuillez réessayer plus tard.