Debussy : Le centenaire Œuvres pour piano

Claude Debussy (Compositeur) Vincent Larderet (Piano) (Super Audio CD) Paru le 19 janvier 2018
5 1 avis
    • Debussy :  Le centenaire Œuvres  pour piano_0
    Debussy :  Le centenaire Œuvres  pour piano
    Se faire alerter

    Tenez vous alerté d'une baisse de prix, d'une promo ou d'une offre exeptionnelle.

    Revendez le vôtre : Debussy : Le centenaire Œuvres pour piano en quelques clics seulement,
    sur fnac.com

    1. Vous mettez en vente
    2. Un client achète votre produit
    3. Vous expédiez votre produit
    4. Vous êtes payés
    Professionnel ? Créer votre boutique
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    fnacpro.com

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    • 24.90

      Plus que 2 en stock

      Livraison gratuite

      En magasin

      Retrait gratuit

      Voir la disponibilité en magasin

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    Caractéristiques détailléesDebussy : Le centenaire Œuvres pour piano

    AUTRES ŒUVRES Autour de Claude Debussy

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Claude Debussy

    Écoute gratuite avec

    Avis clients Debussy : Le centenaire Œuvres pour piano

    5/5
    • 1
      0
    • 2
      0
    • 3
      0
    • 4
      0
    • 5
      1
    5 Un disque majeur pour le centenaire Debussy Posté le 01 mars 2018

    Le grand spécialiste de la musique française Vincent Larderet signe à nouveau un enregistrement majeur incontournable pour le Centenaire Debussy comprenant outre les sublimes IIème Livre des Préludes et la 1ère Série d’Images, la première mondiale des Fragments symphoniques du Martyre de saint Sébastien dans la transcription d’André Caplet de 1911, révisée et complétée par M. Larderet. « Agile et acrobatique lorsqu’il le faut, Vincent Larderet sait comme nul autre s’abandonner à une voluptueuse torpeur si le texte l’exige : ainsi Reflets dans l’eau, Bruyères ou La Terrasse des audiences…, joués, ces dernières décennies, à la pointe sèche et à un train infernal, retrouvent la rondeur moelleuse tissée de rêves voulue par l’auteur. Cette indispensable fidélité au texte et à l’esprit le distingue de ses confrères et lui permet de prendre place, aux côtés du légendaire Walter Gieseking ou de Gordon Fergus-Thompson, dans la lignée des debussystes de race. » Michel Fleury –Cadences N° 310


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

    Voir Aussi

      Attention Une erreur est survenue, veuillez réessayer plus tard.