Coupable

Jacques-Olivier Bosco (Auteur) Tome 02 Paru le 22 février 2018 Roman (broché)en français
5 1 avis
    • Coupable_0
    Coupable
    Se faire alerter

    Tenez vous alerté d'une baisse de prix, d'une promo ou d'une offre exeptionnelle.

    Revendez le vôtre : Coupable en quelques clics seulement,
    sur fnac.com

    1. Vous mettez en vente
    2. Un client achète votre produit
    3. Vous expédiez votre produit
    4. Vous êtes payés
    Professionnel ? Créer votre boutique
    • Détails produits
    • Garanties
    • Accessoires inclus
    fnacpro.com

    Professionnels ? Profitez des prix négociés

    • 35.70 32.10

      Plus que 2 en stock

      Livraison gratuite

      En magasin

      Retrait gratuit

      Voir la disponibilité en magasin

      Voir toutes les options et délais de livraison
    • Satisfait
      ou remboursé
    • SAV Fnac
      7 jours sur 7
    • Retour gratuit
      en magasin
    • Paiement
      à l'expédition

    1 Offre Spéciale Coupable

    • Bon plan : -10 %
    10 % de remise immédiate sur tous les livres (excepté l'univers BD à -20 %) ! Offre valable dans la limite des stocks disponibles, non cumulable avec toute autre promotion en cours, hors précommandes, uniquement pour les produits vendus et expédiés par Fnac.ch.

    Caractéristiques détailléesCoupable

    • Auteur Jacques-Olivier Bosco
    • Editeur Robert Laffont
    • Date de parution 22.02.2018
    • Collection La Bête noire
    • Format 14cm x 22cm
    • Poids 0.5220kg
    • EAN 978-2221190760
    • ISBN 2221190769
    • Illustration Pas d'illustrations
    • Nombre de pages 400
    • Format 0,10 x 22,50 cm
    • Poids du produit 0.52 Kg

    AUTRES ŒUVRES Autour de Jacques-Olivier Bosco

    ARTISTES DU MÊME UNIVERS Autour de Jacques-Olivier Bosco

    5/5
    • 1
      0
    • 2
      0
    • 3
      0
    • 4
      0
    • 5
      1
    5 Un roman noir puissant et moderne Posté le 07 mars 2018

    Depuis mon énorme coup de cœur pour Brutale en janvier, j'attendais la sortie de Coupable avec une impatience difficilement contenue. Rencontrer Lise Lartéguy, justicière schizophrène ultra-moderne et déstabilisante, m'avait fait l'effet d'un shoot monumental. Une expérience littéraire hors du commun, menée à 250 km/h, dont la dernière page tournée résonna bien vite comme une sorte de manque. Je me suis donc jetée sur Coupable comme un camé sur sa dope afin de combler ce manque de Lise. Quel shoot, de nouveau ! L'écriture, toujours aussi incisive et tendre à la fois, nous propulse littéralement dans l'univers torturé de l'héroïne. Chaque mot, chaque phrase déclenche des émotions. On se surprend à avoir l’œil humide après certains passages d'une douleur infinie. Il y a vraiment un style JOB, reconnaissable entre tous, rythmé, nerveux, sobre et moderne. Par une alternance subtile des chapitres, l'intrigue nous permet de remonter aux origines du Mal qui ronge Lise. Les flash-back dans deux périodes différentes nous aident, comme avec des pièces de puzzle, à reconstituer peu à peu son enfance et son adolescence et à comprendre le gouffre affectif qui la sépare de sa mère. On est très vite en état de sidération en découvrant ce que furent ses jeunes années et l'influence exercée par sa « jumelle » par la suite. Le dénouement est juste bluffant, avec une dernière scène comme un cliffhanger qui nous laisse déjà en état de manque absolu... Je pourrais écrire des paragraphes entiers sur la manière incroyablement subtile avec laquelle l'auteur développe le personnage de Lise, mélange sulfureux et tendre à la fois de toutes les douleurs humaines physiques et psychologiques. Je préfère vous faire saliver... Loin de simplement jouer les seconds couteaux, les personnages secondaires sont très finement construits également et apportent une forme d'humanité aux coups donnés et reçus par Lise. J'ai particulièrement aimé découvrir qui était son père et comment il fonctionnait avec son binôme Boifeuras. Ça aussi c'est la magie du style JOB : donner vie avec une telle intensité à un personnage qui pourtant est décédé. Et bien sûr, comme dans Brutale, on se délecte d'une bande-son absolument déchirante, là aussi véritable label du style JOB. Marylin Manson, ACDC, The Cure, Archive et Depeche Mode martèlent les mots de l'auteur de leur rythmique pulsatile, comme un écho à la douleur des personnages. C'est tout simplement entêtant et addictif. Ruez-vous chez vos libraires pour découvrir ce nouvel opus époustouflant, puissant et brutal, je vous promets que vous deviendrez addict vous aussi. Moi ? Accro au style JOB ? Je plaide bien évidemment coupable.


    Cet avis vous a-t-il été utile ?

      Attention Une erreur est survenue, veuillez réessayer plus tard.