Tous nos univers

  Zep

Philippe Chappuis plus connu sous son pseudonyme Zep, né le 15 décembre 1967 à Genève, est un auteur de bande dessinée suisse.

Fils d'un policier et d'une couturière, il sort diplômé de l'école des Arts Décoratifs de la ville de Genève et commence par publier des petits récits pour le magazine Spirou. Il place quelques gags dans « Fluide Glacial », publie quatre albums, Victor n'en rate pas une, Léon Coquillard en 1990, Kradok en 1991, Amanite Bunker. Ce qui le fait remarquer par les éditions Glénat, avec qui il lancera en 1992 le personnage de Titeuf, nouveau Gavroche.

L'immense succès obtenu avec Titeuf (plus de dix millions d'albums vendus) a permis à Zep de tenter des paris plus audacieux, comme Le Guide du zizi sexuel écrit avec sa compagne Hélène Bruller (petite-fille de Jean Bruller), vendu à plus de trois millions d'exemplaires, le magazine Tchô! (qui porte le nom de l'onomatopée favorite de Titeuf) et en parrainant de jeunes auteurs dans la série de bandes dessinées jeunesse « Tchô! La collec' ».

Zep est également amateur de musique (rock essentiellement et fan de Bob Dylan), d'où son pseudonyme hommage au groupe Led Zeppelin. Cette passion et la fréquentation des concerts de musique lui ont inspiré L'enfer des concerts, publié en 1999. De plus, il a formé un premier groupe de musique appelé Zep'n'Greg, rappelant parfois le style du Beau Lac de Bâle , et sorti deux disques avec des chansons humoristiques telles que : « Dieu m'a changé en Suisse-Allemand », « Pôv'Type Song », ou « Les couilles à tonton ». Après s'être séparés comme tout bon groupe de rock, Zep et 4 de ses amis ont reformé un nouveau groupe nommé Blük Blük [1] ! Ils chantaient des chansons à messages forts comme « Légalisez le Cenovis », «Où sont les groupies?» « Moi je suce des Sugus », « Le rebelle suisse », etc. L'aventure de Blük Blük s'est arrêtée officiellement le 8 septembre 2007, suite au départ du chanteur du goupe : Ernest Blük.

Le trait de Zep alterne entre la ligne claire des albums de Titeuf et des dessins plus relâchés, notamment des aquarelles comme dans ses carnets de voyage où son travail de conception graphique et d'illustration du disque « Chansons pour les pieds » de Jean-Jacques Goldman (2001). Zep est également un admirateur des bandes dessinées de Carl Barks et a profité de présider le festival d'Angoulême 2005 pour y inviter Don Rosa, l'un des successeurs de Barks.

Zep habite la ville de Genève.

(Source Wikipédia)
Lire la biographie

Decouvrez le meilleur de Zep

  • Les plus populaires
  • Les mieux notés
  • Les plus récents

Les univers

voir aussi

Attention Une erreur est survenue, veuillez réessayer plus tard.
Vraiment désolé...

Le site Fnac.com n'est pas parfaitement optimisé sur ce navigateur. Votre expérience serait bien meilleure si vous en téléchargiez un autre

Firefox Chrome Opera