Patrice Franceschi

Corse né à Toulon le 18 décembre 1954, Patrice Franceschi commence ses premiers voyages à l’âge de trois mois dans les bagages de son père, jeune officier parachutiste en partance pour l’Afrique.
Très jeune, il publie ses premiers récits et...
Lire la biographie
Patrice Franceschi

Corse né à Toulon le 18 décembre 1954, Patrice Franceschi commence ses premiers voyages à l’âge de trois mois dans les bagages de son père, jeune officier parachutiste en partance pour l’Afrique.
Très jeune, il publie ses premiers récits et recueils de poésie, devient pilote d’avion, plongeur, parachutiste et marin professionnel, tout en suivant plus tard de longues études de philosophie à la Sorbonne. Trois décennies durant, tout en écrivant et réalisant des documentaires, il effectue des dizaines d’expéditions à caractère ethnologique sur les cinq continents et autant de missions humanitaires dans la plupart des pays en guerre.
De 1984 à 1987, il a été aussi le premier pilote à réaliser un tour du monde en U.L.M. Il s’est également engagé dans les années 1980 auprès des guérilleros afghans en lutte contre l’armée soviétique et s’est impliqué dans nombre de luttes de libérations nationales ou auprès de minorités indigènes. A partir de 1999, il mène à bord de sa jonque "La Boudeuse" de longues campagnes d’exploration en Asie du sud-est et dans le Pacifique dans l’esprit des voyages du siècle des Lumières. Après avoir perdu son navire dans un naufrage au large de l’île de Malte, il rachète un trois-mâts suédois qu’il refond entièrement avec son équipage et repart autour du monde pendant trois années à la découverte des peuples de l’eau. En 2009, après avoir reçu une « lettre de mission » du ministre de l’écologie et du développement durable dans le cadre du Grenelle de la Mer, il se lance dans de nouvelles expéditions vers l’Amérique du sud et les îles du Pacifique. C’est la mission « Terre Océans ».
Patrice Franceschi est Président honoraire de la Société des Explorateurs Français, et titulaire de nombreuses décorations dont le « Victor de l’aventurier » et du « Prix Liotard de la Société des Explorateurs Français ». Le 5 mai 2015, il reçoit le prix Goncourt de la nouvelle pour son livre Première personne du singulier.

Sources : France Inter.fr

Attention Une erreur est survenue, veuillez réessayer plus tard.