Avis client

Nina Orléans
Actif depuis le 25 janvier 2011
Dernier avis le 07 avril 2011
4 avis rédigés
5/5 évaluation moyenne
6 notes utiles

Note générale
Super !
tendresse et douceur J'aime beaucoup ce petit Bonhomme obstiné, qui ne veut pas lâcher son caillou, jusqu'à ce que.... non, je ne vais pas vous dire la chute, douce et souriante... Voilà une histoire pleine de tendresse, et les dessins dans les tons de bleu et vert sont magnifiques. Un très bel album !
L'hippopotin
L'hippopotin Super !
Note générale
Super !
sensible et drôle Les affres d'une petite hippopotame qui se trouve des trop grosses fesses, comparée à ses copines gazelle, girafe ou antilope, et ne veut plus enfiler son maillot de bain. Après la dictature des ventres plats, une histoire pour apprendre la tolérance, la richesse et l'attrait de la différence. On a tous besoin d'un plus petit, d'un plus costaud, d'un plus grand.... et d'un plus gros que soi! Et les illustrations sont douces et tendres, de quoi ravir l'oeil des petits et des grands !
Lâcher sa main
Lâcher sa main Super !
Note générale
Super !
émouvant et sensible J'ai dévoré ce livre ! Une très belle histoire d'amour d'une ado pour sa maman un peu folle, comme ils disent ! Et pour 2 garçons qui l'aiment et qu'elle aime, et pourquoi faut-il choisir ? Une histoire de tout quitter, comme on en rêve à 15 ans et même après... un long voyage en bâteau, pour fuir la folie douce, la folie d'amour. On est ému par ce « marin d'eau douce », la seule à voir les dauphins, qui a peur des tempêtes, et peur de l'avion, et qui fabrique des hérissons d'anniversaire pour une maman endormie. Un livre plein d'émotions, qui parlera aux ados sensibles et rêveurs, et à recommander aux « grandes personnes » qui ne renieront jamais leur âme d'enfant.
Note générale
Super !
émouvant, sensible, plein d'espérance Un livre magnifique, que je recommande à tous ceux qui veulent sensibiliser les enfants aux abus dont ils peuvent être victimes. Mais aussi une belle histoire d'espérance, qui montre que malgré des épreuves douloureuses, un enfant peut se reconstruire, et a le droit de regarder vers un avenir heureux. Un livre que les profs de français au collège pourraient faire lire à leurs élèves , pour en parler avec eux, et libérer la parole des enfants trop souvent emprisonnée.