Avis client

Marco Région parisienne
Actif depuis le 16 octobre 2010
Dernier avis le 04 novembre 2014
242 avis rédigés
4/5 évaluation moyenne
571 notes utiles

Note générale
Super !
De la belle et grande SF ! Bourgeon et Lacroix ont créé une oeuvre magistrale et subtile de créativité graphique et scénaristique. Le Cycle de Cyann est une très grande oeuvre de BD. On en voit peu de cette puissance, de cette poésie. L'univers créé par les deux auteurs en devient palpable et réel, tant l'attention donnée aux détails, à l'architecture, à la technologie est recherchée. Une nouvelle fois, les personnages féminins, au premier plan, dépotent.
Note générale
Bien
Cyber-polar, techno-thriller, un peu long Un premier tome tout en action virtuelle et réelle où informaticiens et hackers sont confrontés à la mafia russe et aux djihadistes. Le rythme est haletant et Stephenson nous offre un thriller très moderne, global. 2 tomes, 1200 pages restent toutefois excessifs et l'ensemble aurait pu être condensé.
Note générale
Bien
Cyber-polar, techno-thriller Un premier tome tout en action virtuelle et réelle où informaticiens et hackers sont confrontés à la mafia russe et aux djihadistes. Le rythme est haletant et Stephenson nous offre un thriller très moderne, global.
Note générale
Bien
La fantaisie des Dieux... et des politiciens Un beau titre pour une triste et barbare page de l'histoire de l'humanité, où la France n'aura pas brillé par ses positions bien ambiguës. Cette BD-reportage est intéressante par son approche des événements. Elle permet d'expliquer, à défaut de justifier, le contexte particulier et la lenteur de réaction du monde, notamment de la France, aux premières loges, face à un génocide qui depassait l'entendement, qui ne pouvait tout simplement être.
Note générale
Bien
Colonisation post-coloniale Un court album, façon carnets de voyages, alternant BD et photos.Pas de grande révélation ici : la situation et le comportements de ces occidentaux, retraités ou expatriés, qui se comportent de manière discutable et vulgaire est connue, du moins pour ceux qui ont eu l'opportunité de vivre à l'étranger, dans ces pays dits "au soleil". Mais il est intéressant de voir comment l'auteur capte cette expérience très personnelle et intime, l'un de ces "colons" étant son propre père. Et surtout le choix d'alterner observations critiques sur ces expatriés (bidochonesques) et belles photos de la populations locale (beaux visages fiers malgré un certain dénuement) est réussi.
Note générale
Bien
Histoire du monde, suite Dans la continuité de l'exceptionnel Alpha, Jens Harder continue son histoire du monde avec l'apparition de l'Homme et des première civilisations, jusqu'à la naissance du Christ. Même si je n'ai pas trouvé ce second opus aussi abouti et novateur que Alpha, on peut toujours admirer la concision et la clarté du propose transporté avec un minimum de texte et des images bien choisies, dont des reproductions d'extraits de films, de BD et de photos qui constituent des symboles de notre mémoire collective.Il faut saluer cette anthologie titanesque.
Scalped - Scalped, T10
Scalped Super !
Note générale
Super !
Exceptionnel comics "Ce n'est pas de la télé, c'est HBO" se vantait la chaîne payante US et force est de reconnaître la qualité de ses séries. "Ce n'est pas du comics, c'est du Vertigo" pourrait-on dire. Et Scalped est à Vertigo ce que Les Sopranos sont à HBO. Un fleuron. Une écriture exceptionnelle accompagnée d'un dessin en symbiose totale. Un pur polar noir chez les Peaux-Rouges. Violent, âpre, des personnages aux personnalités affutées, ayant toutes leur part d'ombre. Une visite intéressante aussi du fonctionnement des réserves indiennes.6 étoiles !
Note générale
Bien
Détournement de train Ce détournement de train entre San Marin et Lichtenstein est étonnante d'humour absurde. Probablement le résultat de la digestion d'une omelette aux champignons suisses (les auteurs sont suisses). On goûtera les dialogues, façon Audiard teinté d'expressions suisse romande. Cela n'a ni queue ni tête (de train) mais on rit des aventures de cette bande de trublions uniques en leur genre.
Note générale
Bien
La Bible, selon Winshluss Si vous avez l'âme sensible et que les interprétations trash des textes et icônes religieux vous dérangent, il faudra passer votre chemin : cet album ne recevra jamais le Prix Oecuménique d'Angoulême. Par contre, si vous appréciez la verve irrespectueuse - mais décidément bien alerte - de Winshluss, ainsi que les beaux albums, n'hésitez pas, même si ce n'est quand même pas au niveau de l'incroyable Pinocchio que nous avait offert l'auteur.
Note générale
Bien
Souvenirs coloniaux franquistes Ces souvenirs dessinés à partir du journal du père de Jaime Martin nous permettent de découvrir des aspects peu connus des guerres de décolonisation espagnoles pendant la dictature de Franco. Ce temoignage intime nous surprend par le dénuement extrême des conscrits espagnols envoyés à Ifni, enclave militaire, dans une drôle de guerre. Pas de grande épopée ici, mais un aperçu intéressant de la société espagnole écrasée par le franquisme.
Note générale
Super !
Fantastique fantasmagorie Voilà une oeuvre qui ravira les amateurs d'étrange, d'univers oniriques travaillés, ainsi que les amateurs de beaux livres. Rita Mercedes maîtrise ses plumes, celle de ses illustrations, mais aussi celle de ses beaux textes qui les accompagnent. Ces "vacances à la plage", à l'approche de l'été, sont une lecture que je recommande.
Note générale
Bien
Elliptique Ruppert et Mulot nous avaient habitués à leur style particulier, flirtant avec l'absurde. On retrouve de ces scènes uniques, mais qui servent cette fois d'ellipses pour aborder un sujet crû. Par ailleurs, le propos reste curieusement sage et sérieux (relativement, cela reste du Ruppert et Mulot !), se posant en réflexion sur les relations sexuelles/amoureuses (?) à l'heure du numérique. Le cocktail est donc un peu déroutant, intéressant et unique, mais déroutant lorsqu'on referme cet album sans équivalent.
Un cadeau
Un cadeau Super !
Note générale
Super !
Sacrés Ruppert et Mulot... Le lecteur impatient mais minutieux mettra plus de temps à décortiquer ce livre objet qu'un homard. Il mettra quasiment autant de temps à le refermer. L'histoire qu'il contient porte bien la signature loufoque de ces deux auteurs à suivre. Le prix de l'objet est élevé mais il faut saluer la qualité de production de ce petit bouquin unique en son genre.
Note générale
Bien
Saines lectures, Saint lecteurs Après les Parleurs et les Penseurs, les Lecteurs, toujours avec ces situations absurdes sur une ou deux pages. Pour les inconditionnels d'Ayroles dont je fais partie.
Le Roi de Kahel
Le Roi de Kahel Super !
Note générale
Super !
Diplomatie coloniale Une belle langue riche pour décrire les aventures coloniales d'Olivier de Sanderval en Pays Peul. On sourit de ces va-et-vient diplomatiques et retors, habiles, pour la conquête du Kahel. On apprend beaucoup. Cette biographie romancée est fort bien menée par un auteur au regard bien aiguisé, sans concession, mais sans manichéisme non plus.
Note générale
Super !
Ambiance unique Pastor reprend les personnages de Castilla Drive et réussit à nouveau à nous emmener dans son univers un peu étrange et unique, toujours avec beaucoup de réussite et une vraie signature d'auteur. Le traitement graphique, le choix des couleurs, les personnalités contribuent à une atmosphère qui prend le temps de s'installer. Il y a une vraie écriture talentueuse. Pastor est définitivement un grand auteur.
Ma révérence
Ma révérence Super !
Note générale
Super !
One shot très réussi Un Fauve bien mérité pour cet album au rythme soutenu où chaque détail est soigné. Les personnages sont palpables, les dialogues enlevés. Tout cela est très harmonieux et dense. Un beau travail minutieux où l'on ressent beaucoup de coeur et d'investissement.
Note générale
Moyen
Frustrant Il y a de la maîtrise dans l'exécution scénaristique et graphique de ce manga. Mais le sentiment d'être passé à côté d'une grande histoire subsiste. 9 tomes et demi sont essentiellement consacrés aux réactions des "condamnés" et pas assez aux réactions de la société envers ce système qui pourtant offrait un beau terreau pour un thriller sociétal.
Note générale
Super !
Complètement barré Ces aventures lycéennes raviront les nostalgiques de la grande et trop éphémère époque punk, et seront un moyen plein d'humour loufoque d'en avoir un aperçu pour les autres. "Le Baron" est un personnage haut en couleurs et attachant. Ses pérégrinations dans cet environnement punk sont drôles et instructives. Un petit bijou à part, à lire en écoutant la bande son indiquée par l'auteur.
Thermae Romae - Thermae Romae, T6
Thermae Romae Super !
Note générale
Super !
Drôle et original Le manga peut receler de vrais bijoux, originaux, sur des thèmes complètement improbables. Ces rencontres culturelles et temporelles de balnéothérapies sont uniques, très drôles et riches d'informations sur la pratique des bains, sacrés pour deux civilisations éloignées de près de deux millénaires et la moitié du globe.