• Les conseils de nos experts
  • Evénements Fnac
  • Magasin
Conseils

Guide d'achat : comment choisir son casque audio ?

Christian
Par Christian
Le 02.08.2019
143345

 

Casques Bluetooth, intra-auriculaires, fermés, ouverts, à arceau, oreillettes, comment déterminer lequel est le plus adapté à vos besoins ? Cet article a pour but de vous éclairer

Un objet devenu iconique

Le nombre de marques et de références de casques a littéralement explosé ces dernières années, et ce qui n'était qu'un outil pour écouter sa musique est devenu un véritable accessoire de mode, un moyen d'affirmer son appartenance à une "tribu", et surtout un objet de désir à part entière qui mérite qu'on y investisse parfois jusqu'à plusieurs centaines d'euros. Nous allons essayer de vous guider dans le choix de votre prochain casque.

Il existe 2 grandes familles de casques sur le marché, les casques sédentaires et les casques nomades. Ils ne répondent pas du tout aux mêmes besoins. Les premiers privilégient le confort d'écoute et la qualité sonore, souvent au détriment du "look" et de la compacité. Les seconds se doivent d'être légers, confortables, bien isolés, compacts et, depuis quelques années donc, d'avoir une identité visuelle forte.

dancing-hipster-girl-with-headphones-in-city-during-summer-picture-id451568915

Les casques sédentaires

Ils s'adressent, comme l'indique leur nom, aux auditeurs en quête d'une solution d'écoute de salon -filaire la plupart du temps- privilégiant la qualité sonore. On distingue 2 types de casques dans cette catégorie: les casques fermés et les casques ouverts. Rappelons qu'un casque fermé est hermétique et isole le son, l'empêchant de se propager à l'extérieur alors que le casque ouvert laisse passer une partie du message sonore, souvent par une grille visible sur la coque de l'écouteur.

 - Les casques fermés ont l'avantage de proposer un grave étendu et une isolation optimale. Vous êtes dans une bulle, coupé du monde extérieur, pour une meilleure immersion dans la musique. Ils offrent aussi en général une restitution plus riche en basses, parfois jusqu'à la caricature avec certaines marques. Ils ont aussi davantage tendance à chauffer lors des écoutes prolongées.

- Les casques ouverts, moins isolants, permettent en revanche une ouverture de la restitution, avec pour résultat un grave moins présent mais souvent plus tendu et plus varié, et surtout une "libération" de l'interprétation, qui parait plus aérée et plus neutre. Inconvénient, le son est perceptible de l'extérieur, ce qui peut créer une gêne pour l'entourage. 

woman-using-smart-phone-picture-id466336928

Les casques nomades

Tirés par le triomphe des smartphones et l'explosion de la musique dématérialisée, ils ont clairement le vent en poupe actuellement. On distingue 3 grandes familles dans cette catégorie: les intra-auriculaires, les casques à arceau et les oreillettes.

- Commençons par les casques intra-auriculaires (souvent appelés écouteurs), dont le principe est d'entrer dans le canal auditif, créant une bonne isolation phonique. Leurs gros avantages sont leur discrétion et leur légèreté, on peut les utiliser partout. Reste qu’un grand nombre d'auditeurs sont réfractaires à l'introduction d'un corps étranger dans leur pavillon auditif. Avec les progrès récents dans cette famille de casques, on trouve aujourd'hui sur le marché nombre de produits de qualité, et ceci dans toutes les gammes de prix. Très demandés en ce moment, les écouteurs sans fil, aussi dits True Wireless, qui offrent une liberté totale, au prix d'une autonomie souvent modeste et d'un son moins abouti.

- Les oreillettes, très en vogue au début de l'aventure du son nomade, sont en perte de vitesse. Souvent fournies d'origine avec les baladeurs, elles sont clairement en retrait au niveau qualité sonore et confort d'écoute. L'isolation est très relative, la scène sonore est souvent étriquée, le port est souvent désagréable sur la durée, on en réservera donc l'usage à la prise de communication téléphonique.

- Enfin les casques à arceau de tête, toujours les plus vendus. Plus ou moins confortables selon la qualité de fabrication et le système de serrage choisi, ils ont pour eux une meilleure gestion du grave et une bonne isolation (surtout pour les modèles fermés), une bande passante souvent plus large, et une plus grande polyvalence (nombre d'entre eux peuvent parfaitement être utilisés sur une chaine hifi grâce à l'adaptateur jack souvent fourni). Sans compter que l'immense majorité d'entre eux sont pliables pour un encombrement largement réduit. Ces casques proposent souvent une scène sonore élargie par rapport aux autres technologies. 

Arrêtons-nous quelques instants sur le cas particulier des casques sans fil. Pratiques, légers et avec une qualité sonore en net progrès, les casques Bluetooth sont une alternative intéressante aux casques filaires. Il faut tout de même garder à l'esprit que ce confort accru se paie par une légère perte de définition et une bande passante réduite aux extrémités. A privilégier, les casques compatibles Bluetooth A-PTX, censés s'approcher, pour peu que la source soit également compatible, de la qualité audio du CD. L'autre tendance forte du moment, ce sont les casques sans fil proposant en plus une fonction de réduction active du bruit. Ils vous permettent de vous isoler du bruit dans les transports ou au travail, ou dans tout autre environnement bruyant. De plus en plus efficaces au niveau de la réduction, ils ont aussi beaucoup progressé au niveau du rendu sonore, notamment sous la houlette du leader Bose.

her-look-is-trending-right-now-picture-id153754999

Les casques UHF, eux, restent le plus souvent dédiés à l’écoute intimiste de votre téléviseur et ne visent pas réellement une qualité de restitution haute-fidélité. Certains constructeurs, comme Sennheiser, proposent cependant des casques UHF très compatibles avec une l'écoute musicale.

Tout pour le style !

Avant, les casques audio se devaient d'être discrets. Mais ça, c'était avant ! Aujourd'hui, au contraire, ce sont des accessoires de mode à part entière, faits pour être vus. On parle alors de casques tendance. Les constructeurs rivalisent d'ingéniosité dans les formes et les couleurs, pour un résultat parfois hasardeux, mais avec aussi de très belles réussites esthétiques, comme le PX de B&W ou encore le joli Beats Studio 3. Cette quête du design à tout prix se fait hélas parfois au détriment de la qualité sonore, ce qui est un comble pour un casque ... audio !

Casque-sans-fil-Beats-Studio3-Skyline-Bleu-cristal

Bon alors, on choisit quoi au final ?

Pour synthétiser, si vous recherchez un casque nomade, un casque à arceau de tête et fermé me parait la solution la plus adaptée et la plus qualitative musicalement parlant. Le Bluetooth sera une alternative pour son aspect pratique, tout comme la réduction active du bruit, mais en faisant souvent des concessions sur la qualité sonore. Les intra-auriculaires, si vous les supportez, seront également une solution intéressante mais un poil moins qualitative selon moi et plus fragile. Les True Wireless progressent rapidement et deviennent une alternative intéressante. A noter que si les produits nomades filaires sont pour leur grande majorité également équipés d'une télécommande et d'un micro pour la prise de communication, ils sont souvent livrés avec un deuxième câble "nu", censé offrir une meilleure qualité audio. 

Pour une utilisation à la maison, je recommande un casque fermé pour écouter des musiques dynamiques, et un casque ouvert si vous êtes audiophile et/ou si vous écoutez plus particulièrement du jazz, de la musique classique ou de la musique acoustique. Des constructeurs comme SENNHEISER ou AKG s'en sont fait une spécialité. J'attire votre attention sur le fait qu'il ne faut pas oublier de vérifier la cohérence entre l'impédance du casque choisi et l'usage auquel il est destiné.

Un dernier conseil, prenez le temps de faire plusieurs écoutes, un casque très démonstratif lors de la première écoute pourra devenir lassant au fil du temps. Les basses c'est bien, mais trop de boum- boum dans les oreilles vous lassera vite. Alors qu'à contrario un casque à la restitution plus neutre et équilibrée et donc plus discrète vous apportera de longues heures de plaisir et sera plus polyvalent sur la durée. Autre remarque, aussi étonnant que cela puisse paraitre, certains casques nécessitent un temps de "rodage" et se bonifient au fil du temps. Ne jugez donc pas trop vite un casque sorti de son emballage si vous ne retrouvez pas exactement la sonorité qui vous avait plu en magasin.

 

Je termine en vous rappelant une vérité incontournable : vos oreilles sont uniques ! Ce n'est pas parce que tout le monde vous dit qu'un casque est bon qu'il vous conviendra, et inversement. Faite confiance à vos gouts, vous êtes seul(e) juge de ce que vous aimez 

Bonne écoute.

Retrouvez tous les casques et écouteurs sur fnac.com

Votre note : Je détesteJe n'aime pasCa vaJ'aimeJ'adore

Anonyme

Le 05.03.2015

Bonjour, pourquoi le casque RZA noir et bleu est beaucoup plus chère que le rouge et noir ou que le balnc et rouge alors que se sont exactement les mêmes ? --' Et pourquoi il y a des frais de port pour le noir et bleu et pas pour le rouge et noir ?

Christian Le 09.03.2015

Bonjour Ces produits sont vendus pas des vendeurs de la Market Place et non par la Fnac. Ces vendeurs professsionnels fixent librement leurs tarifs et frais de port.

Ripley

Le 12.06.2014

C'est bien jolie toutes ces explications mais encore faudrait-il trouver les informations dans la description des produits que vous proposez. Je cherche un casque intra-auriculaire mais il est impossible de faire la différence d'un casque à l'autre.

Anonyme

Le 15.07.2013

Les casques fermés sont assez néfastes pour la santé, il n'est jamais bon d'être coupé du monde extérieur. Quand aux casque intra-auriculaires ce sont de véritables bouchons qui empêchent l'évacuation de la cérumen (permettant l’élimination des bactéries), et ne font que vous balancez des aigus en plein dans les tympans (pas terrible pour la santé). Si vous tenez à vos oreilles et à vos tympans, achetez des casques plutôt ouverts et n'écoutez pas trop fort votre musique (surtout n'essayez pas de combler le volume sonore de votre casque par rapport au bruit extérieur) a moins de vouloir devenir sourd (pas top pour écouter de la musique :)). Si vous êtes audiophiles, privilégiez de bonnes enceintes. Ce ne sont bien sûr que des conseils.

Anonyme

Le 17.12.2012

Quid des porteurs de lunettes ?

Christian Le 18.12.2012

Bonjour Il y a plusieurs solutions pour les mélomanes porteurs de lunettes: - Soit un casque intra-auriculaire, idéal si vous les supportez car sans la moindre pression physique. -Soit un casque à arceau qui ne soit pas trop près du crane, et ils sont nombreux. Mais surtout évitez les casques à grosse pression, style Marshall, très isolants mais qui ont tendance à appuyer l'oreille contre les branches des lunettes, très désagréable sur la durée. Je ne porte pas de lunettes, mais une collègue à qui j'ai fait tester le port du B&W P3 l'a trouvé à la fois confortable, largement compatible avec le port de ses lunettes, et surtout ... très bon :)

Anonyme

Le 18.10.2012

Quelques mots sur les casques à réducteur de bruit ?

Christian Le 23.10.2012

Bonjour Un post spécifique aux casques à réducteurs de bruit est prévu pour bientôt.