Avis client

Clint
Actif depuis le 31 mars 2015
Dernier avis le 11 avril 2018
177 avis rédigés
3/5 évaluation moyenne
338 notes utiles

Note générale
Moyen
UN POLIZIOTTESCHO ASSEZ BANAL Un polar " bis" à l'italienne , typique du genre mais qui se résume à une banale histoire de vengeance et une simple course poursuite qui s'étire tout au long du film . Scénario assez lisible donc avec néanmoins ce qu'il faut d'action , de violence et de sadisme pour satisfaire les amateurs , mais pas tellement d'ancrage politique contrairement à d'autres fleurons du genre , ce qui rend le film moins intéressant à suivre. En plus ,j'attendais avec délectation un Tomas Milian survolté et son jeu s'avère plus que sobre , alors certains apprécieront peut etre son intériorité , mais je dois avouer que je préfère son panache (parfois limite ! ) habituel. Il se fait presque voler la vedette par Gastone Moschin ( "Milano calibro 9 " )qui excelle en truand sans scrupules. Un Stelvio (Massi ) pour une réalisation solide mais sans génie et un Stelvio (Cipriani ) à la musique , que l'on a connu plus inspiré pour des westerns notamment ( "Blindman " , " Un homme , un cheval , un pistolet" ) ; Bref , à réserver à ceux qui goutent le cinéma bis italien dans une belle édition NEO publishing . Ciao et bonne séance
Note générale
Bien
Réalisme et violence à l'italienne !! Avec "Roma a mano armata", Umberto Lenzi montre qu'il est bien le "taulier" du genre !! L'action est omniprésente et si l'histoire est parfois un peu confuse, on ne s'ennuie pas avec un Maurizio Merli en vengeur à la "Dirty Harry" et Tomas Milian encore une fois étonnant en tueur bossu !! Franco Micalizzi ( collaborateur récurent de Lenzi mais surtout connu pour la musique de "Trinita") enrobe le tout avec une bande- son percutante et bien adaptée. Bref un "poliziottescho" parmi les meilleurs qui ravira les amateurs du genre Ciao a tutti !!!!
Note générale
Moyen
UN WESTERN QUI VAUT LE COUP D'OEIL !!! En pleine "blaxploitation", Sidney Poitier et Harry Belafonte forment un duo complémentaire sur un sujet rarement exploité dans le western : la difficulté des anciens esclaves noirs à fonder un foyer; On ne s'ennuie pas avec un Sidney Poitier solide, un Belafonte plus " cool" et Cameron Mitchell en salopard raciste mémorable !! Un zeste de western italien , une pincée d'indiens et de l'humour pour aboutir à ce western original , typique du changement de direction des productions américaines des années 70. Ajoutez à cela une musique jazz de Benny Carter assez surprenante mais pas désagréable ( contrairement à ce que dit P.Brion !!! ) et vous obtenez un film divertissant et intelligent , c'est déjà pas mal !! Dans la meme mouvance , je conseille "Boss" de Jack Arnold, assez sympa aussi
Note générale
Moyen
Une curiosité Sorti en 1968 , ce western féminin et féministe se démarque alors complètement de la production européenne courante. Elsa Martinelli est plutôt crédible en "bandida" joueuse de poker , et on retrouve avec plaisir George Eastman et Robert Wood , 2 habitués du genre(souvent pour des roles de second couteaux quand meme !! ). L'ensemble se laisse voir, à défaut d'etre inoubliable et recèle meme une petite scène de torture bien pimentée avec Bruno Corrazari à la manœuvre !! Bref , un film pas conventionnel et pas désagréable ,dans les verdoyants décors yougoslaves; Pour finir , l'édition est de bonne qualité et le bonus d'Alain Petit intéressant. Bon film
Note générale
Bien
Indiens VS Trappeurs !!!! Un bon film de trappeurs , dans la lignée des westerns "écolo" des années 70( comme Jeremiah Johnson ou Le convoi sauvage) avec des scènes réalistes et violentes mais aussi un humour bienvenu entre Charlton Heston et Brian Keith notamment . Une bonne réalisation alliée aux décors fabuleux du Wyoming ( parc du Yellowstone je pense ) font de ce film une belle réussite, encore faut il aimer la chair fraiche !!! Un des films ( avec ceux précités ) qui à du inspirer le plus récent "The revenant" avec Di Caprio. Bonne séance sauvage !!
Note générale
Super !
Excellent western à découvrir Dans la mouvance des westerns américains "réalistes" des années 70 , voila un des fleurons du genre ( injustement méconnu ) sans aucune star à l'horizon mais très bien interprété par quelques "gueules" bien choisies. Dans le role du candide qui va découvrir la dure réalité de la vie de cow-boy , Gary Grimes est parfait ; Geoffrey Lewis et Bo Hopkins sont au diapason ; quant à Billy"green" Bush et Luke Askew ils en imposent !! Une histoire d'initiation intéressante couplée à des scènes d'action d'une efficacité redoutable font de ce film une franche réussite qui ravira tout amateur de western !! Si vous avez aimé " Du sang dans la poussière", western de Richard Fleisher là encore avec Gary Grimes , alors foncez !! vous allez vous régaler !! Bonne séance
Vera Cruz
Vera Cruz Super !
Note générale
Super !
Aldrich au meilleur de sa forme ! Un très bon western qui allie spectaculaire et efficacité avec pour cadre la révolution mexicaine de 1870 et possédant beaucoup d'aspects novateurs qui seront finalisés par le western italien quelques années plus tard. Si Gary Cooper est égal à lui meme , plein de classe et d'élégance , Burt Lancaster, lui , préfigure ces nouveaux héros sans morale et ambigus à souhait, sympathique , charismatique et... ultra dangereux ! Des décors somptueux et originaux ( ah les temples aztèques !! ) , des costumes chatoyants appuient une réalisation pleine de rythme et d'action. Et comment oublier les seconds roles très bien choisis : Ernest Borgnine et sa tête de psychopathe ,Jack Elam et un certain Charles Buchinsky , plus discrets mais à la présence évidente. Bref , la même année que "Bronco apache" et bien avant " Les 12 salopards" et "Fureur apache ", Aldrich réalise un western magistral et précurseur à la fois.
Note générale
Déçu
BOLLYWOOD AVANT L'HEURE !!!! Un film un peu raté , qui se voulait grande fresque à la "Lawrence d'Arabie " , mais ne trouve jamais le souffle épique nécessaire . Un film d'aventure divertissant tout de même , mais décevant par son coté folklore indien de pacotille et des situations frisant parfois la niaiserie. Dans des décors mi-naturel , mi- carton pâte , les acteurs semblent expédier les affaires courantes dans des rôles pas très approfondis , avec une jeune Charlotte Rampling qui joue parfaitement les potiches !! La 2ème partie du film est un peu meilleure avec l'attaque du train et l'assaut final , mais ces "Turbans rouges " hindous s'avèrent au final bien peu épicés !!
Note générale
Bien
Un remake oui , mais réussi !! En effet , l'excellent Gordon Douglas parvient même à moderniser quelque peu " La chevauchée fantastique "de John Ford par l'emploi de décors différents , d'une violence plus crue et d'un cinémascope flamboyant. Un western qui allie le bon dosage entre intensité psychologique , action pure et suspens. Les acteurs jouent juste avec un casting judicieux et homogène ( pas de méga star comme John Wayne à l'horizon !! ) . Van Heflin est parfait en shérif honnête , Mike Connors à de faux airs de Dean Martin et Alex Cord s'en sort finalement pas trop mal dans le role de Ringo Kid ( on le verra encore en tète d'affiche dans le western italien, " Une minute pour prier , une seconde pour mourir " en 1967 ). Bref , un remake pas inutile du tout et rondement réalisé par ce sacré Gordon Douglas en pleine période faste ( "Rio conchos" , "barquero " ). Bonne séance !!
Note générale
Déçu
Et pour quelques poulets de plus !!! Eh oui , dans ce western inclassable, "Charley one-eye " est le nom d'un poulet dont se prend d'affection le personnage de l'indien. Cela donne un peu le ton de ce neo-western british des années 70 , mi fable , mi figue et mi raisin !!! On retrouve Richard Roundtree , incarnation de la blaxploitation en héro ( positif ou négatif ? ) très , très maltraité , battu , fouetté et lapidé à mort pour finir !! Mais surtout on redécouvre celui qui a vu les "envahisseurs", Roy Thinnes , dans un role incroyable d'indien boiteux, qui parle donc aux poulets ( !! ) mais qui s'avère être la vraie conscience morale du film au final. Bref , un film à reserver aux amateurs de western européen qui mérite d'être découvert mais avec une boite d'Efferalgan à portée de main !!! Si la frontière entre film culte et véritable navet est parfois très mince , ici on est clairement sur le fil du rasoir !!
Note générale
Déçu
Décevant Je m'attendais à un péplum un peu plus sérieux de la part de Giorgio Capitani et j'ai été cruellement déçu . Quand on vient de voir "Romulus et Remus " ou " Le fils de Spartacus " de Corbucci , le contraste est saisissant !! Il s'agit en fait d'un péplum comique et presque parodique réalisé en 1964 , dans un genre alors en fin de cycle et bientôt balayé par l'avènement du western italien. Les acteurs interprétant les" 4 invincibles" étaient de véritables culturistes , surement pas choisis pour leurs qualités d'acteur . Ce film est dans le même style que " Les titans " de Duccio Tessari , parfois amusant mais vraiment daté et kitsch !! Quelques années plus tard , Giorgio Capitani réalisera l'excellent western trop méconnu ,"Chacun pour tous ", avec Van Heflin , Klaus Kinski , George Hilton et Gilbert Roland , qui est d'un tout autre calibre. Bref , si l'édition de ce dvd est une réussite avec des repros d'affiche à l'intérieur , le film est une belle déception . Pas de Steeve Reeves à l'horizon !!!!
Nevada Smith
Nevada Smith Super !
Note générale
Super !
UN SUPERBE WESTERN !! Un très , très grand western ( peut être le meilleur de Hathaway ) avec Steeve Mc Queen en tête d'affiche inoubliable .L'évolution psychologique de son personnage en quète de vengeance est particulièrement bien rendue . Les seconds rôles sont parfaits , entre Brian Keith , Martin Landau et Karl Malden ( qui incarne comme souvent une belle ordure !! ) et les décors grandioses . L'action est bien dosée et le crescendo dramatique bien huilé avec un Mc Queen charismatique au possible. La longue séquence du bagne en Louisiane ou il patauge dans les marais , semble préfigurer sa prestation future dans "Papillon " et on reste captivé durant tout le film par le désir de justice ( ou vengeance ) de cet homme , qui de Max Sand au début , se transforme en Nevada Smith à la fin. Un western magistral donc , tant dans la mise en scène , que dans l'interprétation !!
Note générale
Moyen
BON WESTERN PARODIQUE En pleine période du" western fayot " et de la décadence du western italien , Enzo Barboni réussit un film parodique qui garde quand même un certain niveau de qualité . Coincé entre les "Trinita " ( du même réalisateur ) et " Mon nom est personne " , ce "El magnifico " se laisse voir avec plaisir , bien qu'un peu long . Terence Hill ( point commun de tout ces films ) interprète le parcours initiatique d'un pied tendre qui doit apprendre les lois de l'ouest sauvage. Si Bud Spencer n'est pas de la partie , ça cogne dur quand même avec quelques bagarres homériques !!! Certaines séquences sont franchement drôles ( l'attaque de la diligence , les chasseurs de primes ) même si Barboni est un peu plus sage et classique que pour ses 2 "Trinita" . Déjà auteur de l'excellent ( et méconnu ) "Ciakmull " , il signe ici un des derniers westerns "spaghetti" valable pour ce genre alors en plein chant du cygne. Ayant bénéficié de moyens importants ( production Alberto Grimaldi ) , "Et maintenant on l'appelle el magnifico " permet de passer un bon moment entre duels , bagarres et platrées de fayots !!!!
Note générale
Moyen
UN BON FILM DE PIRATES Un agréable divertissement que ce "Capitaine Morgan" typique du cinéma de genre des années 60. Steeve Reeves me semble plus crédible dans le péplum , mais le savoir faire d'André de Toth permet d'aboutir à un film de bonne facture malgré quelques défauts . Tous les ingrédients sont là : les galions espagnols , la couronne anglaise , l'ile de la tortue et ses flibustiers , l'amour impossible .... Bref , dans ce genre un peu oublié du film de pirates ( qui ne recèle pas tant de chef d'œuvre que ça !! ) , "Le capitaine Morgan" tire son épingle du jeu et renvoie au simple plaisir de voir un bon film d'aventures " vintage " !! A l'abordage !!!!!
Note générale
Moyen
UN WESTERN HYBRIDE Dans les années 70 , c'est le monde à l'envers , les Américains cherchant à copier ce qui à pu faire la réussite du western italien. Avec ce faux western "Zapata", réalisé en 1971 par Robert Parrish , on est en plein dedans !! La révolution mexicaine sert de toile de fond à ce film aux accès de violence et de sadisme servi par une belle distribution : Telly Savalas , Robert Shaw et Martin Landau ( véritable ordure qui finit par se faire égorger par un aveugle !!!!! ) en tête . Le film est parfois lent et bavard , mais son atmosphère teintée de fantastique est intéressante. Dommage que le découpage et les raccords entre les scènes aient été faits à la hache !!! Le final , quasiment onirique , est assez beau, mais ce film reste tout de meme une curiosité, à réserver aux amateurs de "neo" western.
Note générale
Bien
UN CLASSIQUE DU PEPLUM A L'ITALIENNE La même année ( 1962 ) , Sergio Corbucci réalisait un superbe pèplum ( peut être même supérieur à celui-ci ) , " Le fils de Spartacus ". Il récidive avec ce film qui représente un des fleurons du genre , aidé en cela par une équipe technique de haut vol : un scénario et des dialogues coécrits par Sergio Leone , une photo d'Enzo Barboni , une musique de Piero Piccioni ( "Sartana " ) , excusez du peu !!!! Le talent de tous ces gens là explosera peu après dans le western d'une façon incontestable !! Avec en plus 2 des acteurs majeurs de l'époque , Steeve Reeves et Gordon Scott ( un peu les ancêtres de Stallone et Schwarzy , en jupettes !!! ) ce ne pouvait être qu'une réussite . Le film est donc bien rythmé, la confrontation fratricide entre les 2 héros tenant toutes ses promesses pour expliquer la légendaire fondation de Rome. Bien sur quelques effets visuels ont vieilli , mais on prend un grand plaisir à suivre ce péplum qui est un incontournable du genre . P.S : les amateurs reconnaitront Piero Lulli et ses yeux bleus , qui, porte bien la toge , avant d'apparaitre dans d'innombrables westerns italiens.
Au-delà de la haine
Au-delà de la haine Très déçu
Note générale
Très déçu
AU - DELA DE LA NULLITE !!!! Un western italien avec des Indiens , c'est plutôt rare et jamais bon signe !! En effet , les figurants d'Alméria ou de Cinécitta étaient nettement plus crédibles en méchants bandits mexicains qu'en sanguinaires guerriers apaches !! Pas besoin d' insister donc sur cet énorme navet qui à le mérite de ne pas durer longtemps ( mais c'est déjà trop !! ) et qui peut se voir au 10ème degré si on veut rigoler un bon coup . Nos amis indiens ressemblant à des chefs de clan napolitains et les soldats à une belle bande de charlots !! Bref , un chef d'œuvre au delà du possible !!
Note générale
Moyen
DU FILM DE GUERRE ULTRA LIGHT !! Typique des années 80 , il s'agit plus d'un film d'aventure que d'un film de guerre à proprement parler . On passe un agréable moment de divertissement , sans atteindre les sommets du genre. La curiosité et l'interêt venant surtout de cet incroyable casting !! On a donc un zeste des" Canons de navarone" avec David Niven , un soupçon de "M.A.S.H " avec Elliott Gould et un peu des "Oies sauvages " et de "James Bond" avec Roger Moore !! Plus Claudia Cardinale qui joue les utilités , Richard Roundtree pour la "Blaxploitation " , Telly Savalas pour faire couleur locale , Sonny Bono pour le coté "people" et Stéphanie Powers pour l'amour du risque !!!! De l'action , beaucoup d'humour et un Stalag dirigé par Roger Moore qui ressemble plutôt au Club Med !!! Bref un moment de détente sur une musique de Lalo Schifrin ( "Mission : impossible") , encore une pointure qui vient s'ajouter à cette distribution ! Décidément le budget à du être confortable pour ce film de Geoge Pan Cosmatos ( futur réalisateur de Rambo 2 ) !!!!!
Note générale
Moyen
Bon petit western de série B Ralph Nelson , surtout connu plus tard pour son western pro-indien "Soldat bleu ", nous livre un film divertissant , au scénario solide et à l'action efficace. Le message sur la condition indienne est déjà là et donne un véritable corps à l'histoire sans atteindre toutefois les sommets. En effet , l'interprétation est globalement correcte mais pas géniale ( surtout Sidney Poitier que je trouve peu crédible ) et la musique casse la dramaturgie de l'ensemble avec des tonalités joyeuses qui se veulent ironiques . De plus la qualité du dvd est franchement médiocre , ce qui n'aide pas ! On passe donc tout de même un bon moment en visionnant ce film , qui , sans être un western culte n'est pas non plus une déception .

Attention Une erreur est survenue, veuillez réessayer plus tard.