• Les conseils de nos experts
  • Evénements Fnac
  • Magasin
Livre / Sélection

24 romans pour un été très livres

Frédérique
Par Frédérique
Le 09.06.2016
13373
24 romans pour un été très livres


Que lire cet été sur la plage, dans les champs, à la terrasse des cafés ? Notre sélection est déclinée en plusieurs thématiques pour vous plonger dans une saga familiale, un roman contemporain, léger, historique ou une biographie.

 

Histoires de famille 

L'origine de nos amoursLa famille et les relations filiales inspirent souvent des romans forts comme ce premier roman de Chigozie Obioma, jeune auteur nigérian. Dans Les Pêcheurs, quatre frères surpris à pêcher dans une rivière interdite sont maudits par le sorcier du village. Cela va changer leur vie et celle de leur famille. Autre sage familiale, cette fois dans l'Ohio, c'est À l’orée du verger de Tracy Chevalier, une histoire pleine d’embûches et de malheurs de la famille Goodenough, qui cultive des fruits dans l’Ohio et des liens indéfectibles entre Robert, le frère, parti tenter sa chance en Californie, et sa sœur Martha.

Mais la sphère familiale est aussi l'occasion de parler héritage, non pas en biens matériels mais plutôt ce que l'histoire de nos aïeux a laissé comme traces dans nos mémoires, dans notre inconscient. C'est le thème du dernier livre d'Erik Orsenna, L’origine de nos amours dans lequel un père et un fils quelque peu distants se rapprochent à l’occasion de leurs divorces respectifs. Et les voilà qui parlent d’amour, et de leur aïeul Augustin, aventurier et séducteur à Cuba il y a 150 ans. On reste à Cuba avec le roman de Chantal Acevedo, Lointaines merveilles. En 1963, alors qu’un terrible ouragan fait rage, six femmes écoutent le récit de la vieille Maria Sirena qui va conter l’histoire de sa famille, étroitement liée à celle de l’île de Cuba.

 

                                    été-obioma-pecheurs-        ete-tracy-chevalier-oréée du verger      été-chantal-acevedo-lointaines-merveilles

 

Les travers du monde moderne

été-club-des-miracles-relatifs-nancy-hustonLes aléas du monde moderne, la déshumanisation de la société, et la pollution sont autant de problématiques contemporaines de plus en plus traitées aussi bien dans des essais que sous forme de romans. Dans L’Homme nu, le romancier Marc Dugain et le journaliste Christophe Labbé nous alertent sur la toute-puissance grandissante de ces géants du numérique que sont les Big Data. Toujours en lien avec internet, Purity, dernier roman de Jonathan Franzen, est à la fois une histoire d’amour, une recherche des racines familiales et un thriller, mais il y est aussi question de lanceurs d’alerte et de dissidence. 

La recherche du père qui occupe Purity, occupe aussi le héros du Club des miracles relatifs de Nancy Huston. Dans sa quête, Varian échoue à Terrebrute, une région de forage qui ressemble à l’Alberta au Canada, dans une société dure et violente, où il sera accusé de terrorisme. Une fable inquiétante sur la folie humaine.

Quant au journaliste Jake Adelstein, c'est dans le monde des Yakuzas qu'il nous plonge avec Tokyo Vice, très inspiré de son expérience personnelle, comme reporter privilégié auprès de la mafia japonaise. Et dans Je suis capable de tout de Frédéric Ciriez, il est encore question de relations entre une mère et une fille, mais l'auteur questionne aussi la recherche d'une recette du bonheur dans les livres. Le trouvera-t-on dans un manuel de développement personnel ou dans un manga sentimental ?

 

                          été-dugain-homme-nu  Purity     été-jake-vonce-tokyo-vice   été-f-ciriez-capable de tout

 

Un peu de légèreté !

En attendant BojanglesPour oublier les fatigues de l'année, on peut préférer des lectures plus légères. Pourquoi pas un des récents « feelgood books » qui à leur façon, évoquent souvent la famille. Ainsi, dans Le reste de leur vie de Jean-Paul Didierlaurent, un thanatopracteur et sa grand-mère partent sur les routes avec la charmante Manelle et son grand-père. Mais la famille, on peut avoir envie de l'oublier un peu, comme l'héroïne dans Le jour où Anita envoya tout balader de Katarina Bivald, qui après le départ de sa fille à l'université et à l'approche de la quarantaine, décide de réaliser enfin ses rêves de jeunesse.

Les rêves, cela demande parfois quelques moyens, c'est ce qui pousse une honnête femme de ménage à s'improviser cambrioleuse, secondée par des complices hauts en couleur dans la comédie délirante de Stéphane Carlier, Les perles noires de Jacquie O.. Sujet plus grave, mais qui se termine bien dans le dernier roman d'Agnès Ledig, On regrettera plus tard, qui fait se croiser les destins de trois êtres blessés par la vie, en Alsace durant l’Occupation.

Dans le best-seller et premier roman d'Olivier Bourdeaut, En attendant Bojanglesil est aussi question de famille et d'une légèreté quelque peu dangereuse. Un enfant se remémore la vie insouciante de ses parents, résolus à ce que tous les jours soient une fête, au risque de flirter avec la folie.

  

                         été-jp-didierlaurent-reste-de-leur-vie    été-anita-envoya-tout-balader-K-bivald  été-perles-noires-jackie-o-s-carlier   On regrettera plus tard

 


Quatre portraits de femmes

catherine-poulain-le-grand-marinVoici des livres de femmes qui parlent de femmes. Des femmes face aux éléments dans Landfall d'Hellen Urbani, qui décrit les destins d'une femme noire et d'une femme blanche dans la tourmente et le chaos qui suit l’ouragan Katrina, ou dans Le grand marin de Catherine Poulain qui s'inspire de sa propre expérience pour conter le parcours atypique d'une femme marin pêcheur en Alaska. Les blessures de la première Guerre Mondiale sont évoquées dans Le chagrin des vivants d'Anna Hope, chronique des cinq jours qui précèdent la cérémonie de l’arrivée à Londres du soldat inconnu, le 11 novembre 1920, à travers les yeux de trois femmes. 

Sujet tout aussi grave, mais plus intime dans Mémoire de fille d'Annie Ernaux, livre largement autobiographique. Une jeune fille en 1958 passe sa première nuit avec un homme. La déception et la honte qui s'en suivent laissent des traces pour la vie. 

 

                                         été-landfall-ellen-urbani       été-anna-hope-chagrin-des-vivants       mémoire-de-fille-annie-ernaux



été-jp-kauffmann-outre-terre

Un peu d'histoire

Outre-terre de Jean-Paul Kauffmann tient à la fois du roman historique et de la réflexion sur la transmission filiale. L'auteur prend prétexte des célébrations du deux centième anniversaire de la bataille d'Eylau pour emmener sa famille dans la région de Kalinigrad, où Napoléon remporta cette victoire à la Pyrrhus.  

 

 


Une vie d'artiste

été-libertango-frédérique-degheltLa création artistique en question, vaste sujet, traité dans ces quatre romans dont les héros sont imaginés ou bien réels. Pour le dernier livre de David Foenkinos, Le Mystère Henri Pick, il s'agit d'un écrivain fictif et énigmatique dont le roman, oublié depuis longtemps est publié après sa mort. Le succès de cette découverte bouleverse le monde de l’édition et quelques destins. Le héros d' Avenue des mystères de John Irving est aussi un écrivain américain vieillissant, qui, à l'occasion d'un voyage, se remémore en rêve les épisodes marquants de sa jeunesse au Mexique.

Être ici est une splendeur de Marie Darrieussecq est par contre une biographie romancée, celle de la vie courte mais intense de la peintre Paula M. Becker, qui fut amie de Rilke. Tout aussi véridique, le roman Libertango de Frédérique Deghelt, est l'histoire du musicien Luis Nilta-Bergo, né hémiplégique et rejeté par sa famille, qui après sa rencontre avec Astor Piazzolla devient un grand chef d’orchestre.

    

                                           david-foenkinos-le-mystère-henri-pick        avenue des mystères        été-marie-darrieussecq-être-ici-est-une-splendeur   

 

 

La Maison dans laquelle de Mariam PetrosyanUn OVNI littéraire

La maison dans laquelle de Mariam Petrosyan est un roman étrange, y compris dans sa conception puisque l'auteure, qui a mis dix ans pour écrire son manuscrit, attendit encore quinze ans pour le publier. La maison en question est un pensionnat pour enfants et adolescents handicapés. On y vit coupé du monde, elle a ses propres lois et ses rituels. Un monde étrange et fascinant vu à travers le regard de plusieurs de ses pensionnaires.

Retrouvez ici notre chronique sur La Maison dans laquelle

 

 

 

--

Votre note : Je détesteJe n'aime pasCa vaJ'aimeJ'adore
Attention Une erreur est survenue, veuillez réessayer plus tard.